Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Primaire à droite : Fillon, largement en tête, sera soutenu par Nicolas Sarkozy (éliminé) au 2nd tour ; Alain Juppé, distancé, "continue le combat"

François Fillon récolterait plus de 43% des voix, loin devant Alain Juppé (27%) et Nicolas Sarkozy (22%). Les résultats définitifs sont attendus vers minuit.

LIVE

Publié le - Mis à jour le 21 Novembre 2016
Primaire à droite : Fillon, largement en tête, sera soutenu par Nicolas Sarkozy (éliminé) au 2nd tour ; Alain Juppé, distancé, "continue le combat"

Live terminé. Pour retrouver le nouveau direct, rendez vous sur ce lien.

00h01 : Alors que cette soirée pleine de surprises s'achève, de nombreux bénévoles sont encore en train de comptabiliser les bulletins. A minuit, les résultats de 9291 bureaux sur 10229, et représentant 3,8 millions d'électeurs, donnent les résultats suivants :
- François Fillon : 44,2%
- Alain Juppé : 28,4%
- Nicolas Sarkozy : 20,7%
- Nathalie Kosciuski-Morizet : 2,6%
- Bruno Le Maire : 2,4%
- Jean-Frédéric Poisson : 1,5%
- Jean-François Copé : 0,3%.

Par ailleurs, 8789 bulletins blancs et nuls ont été dépouillés.

23h35 : Dernier des candidats à s'exprimer, Jean-François Copé, qui n'a récolté que 0,3% des voix, a admis que ce score est "une déception". "La politique, c'est parfois cruel. Le score que j'ai réalisé aujourd'hui est une déception. Si je ne le disais pas, je ferai de la langue de bois et ce n'est pas mon genre." Pour autant, le député-maire de Meaux annonce qu'il va "continuer [son] engagement politique". Il prendra sa décision pour le second tour demain, après avoir réuni ses "amis".

23h15 : C'est déjà l'heure des pronostics pour le second tour, qui aura lieu dimanche prochain (l'occasion de rappeler qu'un débat devrait être organisé jeudi entre les deux candidats). Les premiers à se lancer sont les sondeurs d'OpinionWay, qui ont réalisé ce soir un sondage en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 3095 personnes ayant voté au premier tour. 56% d'entre elles se disent prêtes à voter pour François Fillon dimanche, contre 44% pour Alain Juppé.

22h50 : Alain Juppé : "Je continuerai le combat"

Quelques minutes après François Fillon, Alain Juppé a pris la parole. "J'ai décidé de continuer le combat, pour tous ceux qui croient en moi pour mes convictions, pour l’idée que je me fais de la France. Je crois que plus que jamais le peuple de France a besoin de se rassembler".

Contrairement à ses concurrents, il s'est d'emblée placé sur le terrain des idées. "Je veux rassembler les Français autour de réformes crédibles. Je veux faire des réformes équitables dont tous les Français tireront bénéfice. Je veux des réformes modernes qui préparent l'avenir plutôt que cultiver la nostalgie du passé. C'est un combat projet contre projet qui s'engage. Il commence demain."

Alain Juppé, passé du statut de favori à celui d'outsider, l'assume : "Ce premier tour constitue une surprise". Mais, ajoute-t-il, "dimanche prochain, si vous le voulez, sera une autre surprise."

 

22h45 : François Fillon : "Ce premier tour a été digne et responsable"

Le grand gagnant de la soirée, François Fillon, s'est exprimé vers 22h40 depuis son QG. "Ce premier tour des primaires a été un remarquable succès populaire, c’est une vague qui démontre l'incroyable intérêt des citoyens pour l’avenir de leur pays", a-t-il lancé. François Fillon a assuré que sa "campagne va encore s'accélérer, s'amplifier", car "il faut rompre avec ce quinquennat d'échecs."

"Mon projet déclenchera une nouvelle espérance. J’entraîne avec moi les électeurs de la droite et du centre qui veulent la victoire de leur valeur", a-t-il dit.

"Ce premier tour a été digne et responsable, mes concurrents qui ne sont pas au second tour ont servi leurs idées et rendu service à la démocratie. La défaite ne doit humilier personne car nous aurons besoin de tout le monde. J'ai une pensée particulière pour Nicolas Sarkozy, l'ancien président de la France."

22h40 : Nathalie Kosciusko-Morizet soutient Alain Juppé

Nathalie Kosciusko-Morizet, au coude à coude avec Bruno Le Maire pour la 4e place, a annoncé son soutien à Alain Juppé. "Je n'ai jamais couru après les places et après les postes. Au deuxième tour, je défendrai Alain Juppé pour défendre mes idées",a-t-elle déclaré. 

Elle s'est, elle aussi, félicité du succès du scrutin. "Merci à vous, les 4 millions d'électeurs qui avez voté. Vous en avez fait une victoire politique. Il y a bientôt 5 ans, j'appelais à des primaires ouvertes pour choisir notre candidat à la présidentielle et ce soir c'est un immense succès. Ce soir, l'alternance est en marche."

 

22h30 : Puisqu'il n'y a pas que 3 candidats dans cette primaire, tournons-nous vers Jean-Frédéric Poisson qui, avec 1,4% des votes (résultat provisoire) "accepte" sa défaite. "Les Français ont préféré choisir des hommes d'expérience en ces temps troublés, plutôt que des projets novateurs. Je l'accepte. Je solliciterai demain les deux finalistes de la primaire sur des sujets essentiels : la famille, l'éducation, l'Europe. La notoriété acquise pendant cette primaire me permettra de continuer le combat pour rassembler ceux qui partagent nos idées", a-t-il écrit sur Twitter.

 

22h10 : Nicolas Sarkozy admet sa défaite et annonce qu'il votera François Fillon au second tour

Nicolas Sarkozy s'est exprimé peu après 22h depuis son QG. Il a commencé par se féliciter du succès de la primaire. "J'ai voulu les primaires, elle sont un succès populaire incontestable. La page des guerres fratricides est je l'espère tourné définitivement".

Il a ensuite admit sa défaite : "Je respecte et je comprends la volonté des électeurs de choisir pour l'avenir d'autres candidats que moi. Je veux féliciter Alain Juppé et François Fillon qui sont qualifiés. Ce sont deux personnalités de grande qualité qui font honneur à la droite française."

Il a ensuite annoncé son choix pour le second tour : "L’idée que je me fais de mon devoir est de dire avec franchise que, quels que soient mes désaccords, François Fillon semble avoir le mieux compris les défis qui se présentent à la France. Je voterai pour lui. Mes électeurs sont libres, je leur demanderai simplement de ne jamais emprunter la voie des extrêmes".

Il a achevé son discours par ce qui ressemblait à un testament politique. Il a dit son attachement à sa famille politique, puis a souhaité "bonne chance à la France". "Il est donc temps pour moi d'aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passions publiques. Bonne chance à la France.  Tout ce qui touchera la France me touchera personnellement, je n'ai aucune amertume, je souhaite le meilleur pour mon pays."

 
 

21h50 : Fillon toujours en tête, Juppé creuse l'écart avec Sarkozy

A 21h45 (7365 bureaux dépouillés sur 10229), François Fillon est à 43,7%, Alain Juppé à 27,8%, Nicolas Sarkozy à 21,7%, Bruno Le Maire à 2,6%, Nathalie Kosciusko-Morizet à 2,5%, Jean-Frédéric Poisson à 1,4%, Jean-François Copé à 0,3%.

François Fillon prendra la parole vers 22h15. Alain Juppé également. Nicolas Sarkozy est attendu rapidement.

21h35 : Bruno Le Maire votera François Fillon au second tour de la primaire

Bruno Le Maire est le premier candidat à s'exprimer ce soir, suite à l'annonce des résultats partiels. Il est crédité à 21h30 de 2,7% des votes. "La participation massive en fait un succès historique pour notre famille politique", a déclaré Bruno Le Maireà propos de la primaire. "Nous avons fait le pari du renouveau, une majorité de Française et de Français ont fait un autre choix, je le respecte", a-t-il dit. Il a annoncé son intention de voter pour François Fillon au second tour de la primaire et d'être "un acteur du rassemblement de ma famille politique". "Nous avons livré un beau combat. Nous pouvons ce soir être fiers, être heureux", a-t-il conclu.

21h20 : Avec la moitié des bureaux dépouillés (5496 sur 10228), le trio de tête ne change pas, mais Alain Juppé (26,7%) accentue son avance sur Nicolas Sarkozy (22,9%). François Fillon est à 43,6%.

21h15 : Les résultats seront maintenant mis à jour tous les quarts d'heure environ. Ils sont visibles sur https://resultats.primaire2016.org/index.html#/total

Pour l'instant, avec 4219 bureaux dépouillés sur 10228, François Fillon est toujours en tête (43,3%), devant Alain Juppé (26,2%) qui creuse légèrement son avance sur Nicolas Sarkozy (23,7%).

21h07 : Thierry Solère annonçant les premiers résultats partiels : 

21h05 : Alain Juppé s'exprimera à 22h de son QG sur ces premiers résultats. Son porte-parole, Maël de Calan, a déclaré à la presse que "face à François Fillon, c'est probablement plus compliqué que face à Nicolas Sarkozy, mais plus intéressant". Bruno Le Maire s'exprimera vers 22h-22h30. A l'annonce de ses 3% provisoires, c'était la consternation dans son QG. Au QG de Nicolas Sarkozy aussi, les visages sont tendus, rapportent les journalistes présents sur place.

20h57 : Selon les 2 912 premiers bureaux dépouillés, qui représentent 686.781 votants, François Fillon arrive largement en tête avec 42,8% des votes. Alain Juppé est second, avec 26%, proche de Nicolas Sarkozy, qui récolte pour l'instant 24,4%.

Le reste des résultats : Bruno Le Maire 3 % ; Nathalie Kosciusko-Morizet 2,1 % ; Jean-Frédéric Poisson 1,4 % ; Jean-François Copé 0,3 %

 

20h55 : Les premiers résultats partiels sont maintenant attendus vers 21h15. Plusieurs médias étrangers donnent des estimations, annonçant notamment la présence de François Fillon et Alain Juppé au second tour, au détriment de Nicolas Sarkozy, mais il ne s'agit que de sondages.

20h30 : BFM TV a voulu connaître le profil des votants. Un sondage Elabe réalisé pour la chaîne montre que leur sensibilité politique est diverse : s'ils sont bien sûr une majorité (63%) à se dire sympathisants de la droite et du centre, il y a tout de même 15% de sympathisants de gauche et 8% du Front national. 14% des sondés, enfin, disent n'avoir aucune sympathie politique particulière.

20h05 : Les résultats des 2000 bureaux de vote seront donnés prochainement par Les Républicains. Pour les plus impatients, les résultats des premiers bureaux de vote commencent à tomber sur Twitter :

 

19h50 : Si François Fillon était ce matin le candidat le plus recherché sur Google, Nicolas Sarkozy est le plus cité sur Twitter, nous indique le Figaro. 6,26% des Tweets concernant la primaire de la droite l'ont mentionné, contre 3,80% pour François Fillon, 2,34% pour Alain Juppé et 1,45% pour Jean-Frédéric Poisson. Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé ont été cité dans moins de 0,5% des tweets.

19h40 : La Haute autorité de la primaire a publié sur Twitter un communiqué annonçant que les électeurs qui étaient dans les files d'attente à 19h peuvent voter.

Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy est arrivé à son QG, où il est actuellement en réunion, selon un journaliste du Monde présent sur place. François Fillon, de son côté, depose un recours concernant le bureau de vote de Châteaurenard, où son assesseur n'avait pas pu rentrer ce matin. C'est Jérôme Chartier qui a annoncé ce recours à la presse.

Mise à jour 19h15 : Le président du comité d'organisation de la primaire a déclaré ce soir qu'à sa connaissance, la Haute autorité de la primaire "n'a pas été saisie", malgré la constatation d'irrégularités dans certains bureaux de vote. Il a néanmoins confirmé les caffouillages dans certains bureaux, notamment sur les enveloppes, dus à une affluence plus forte que prévue : "Dans beaucoup de régions on a attaqué les stocks du second tour, les bulletins de vote du second tour et les enveloppes du second tour". 

Mise à jour 19h : Il est 19h, les bureaux de vote commencent à fermer. Les personnes qui sont encore dans les files pourront voter, mais pour les autres il est trop tard. Le depouillement va maintenant commencer. Les premiers résultats seront communiqués entre 20h et 20 h 30. Le tableau du vote sera mis à jour régulièrement sur le site Internet primaire2016.org.

Mise à jour 18h43 : À 17 heures, plus de 2,5 millions de personnes ont participé à la primaire. Ces chiffres prennent en compte 70% des bureaux de vote. Les chiffres réels sont donc plus importants. Thierry Solère, président du comité d'organisation de la primaire de la droite et du centre, se félicite d'une "affluence considérable".

 

Un vrai succès populaire : les organisateurs de la primaire s'attentant à plus de 3 millions de votants, pour ce premier tour organisé ce dimanche. "Je pense que nous dépasserons les 3 millions de votants", a indiqué le président de la commission d'organisation Thierry Solère, par ailleurs député LR des Hauts-de-Seine, dans le milieu de l'après-midi. Selon les premiers décomptes des organisateurs, effectués dans 67% des bureaux, 1,138 million de personnes avaient déjà voté à la mi-journée. 

Les sympathisants de la droite et du centre étaient appelés à départager sept candidats : Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Jean-François Copé. L'issue du premier tour est incertaine, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon se trouvant dans un mouchoir de poche selon les derniers sondages.

A Paris, à partir de 19 heures, la haute autorité commencera à compiler les résultats venus des 10 228 lieux de vote. Lorsque les 2 000 premiers bureaux dépouillés auront été validés, ils seront annoncés, sans doute vers 20h15. Les résultats définitifs devraient arriver vers minuit.

Parmi les sept candidats à la primaire de la droit et du centre, François Fillon est celui dont le nom a été le plus recherché sur Google, a indiqué le moteur de recherche. Concernant les thèmes de la primaire, c'est l'islam qui arrive en tête selon les données de Google trend.

A La Réunion, Philippe Ghanty, directeur de la campagne de Bruno Le Maire et délégué de circonscription a déposé 'au moins" 5 recours, selon le journal L'Info.re. Il déplore principalement qu’aucun des soixante-deux assesseurs proposés par son camp n’a été retenu pour la gestion et surveillance des bureaux de vote.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vauban - 20/11/2016 - 19:33 - Signaler un abus Des recours un peu futiles

    Probablement déposés au cas où ,

  • Par jurgio - 20/11/2016 - 20:04 - Signaler un abus Un succès sans précédent pour les gauchistes !

    N'ayant pas de candidats présentables, les gauchistes viennent voter pour empêcher Sarkozy de revenir ! Juppé-Hollande-bis sera satisfait de cette primaire qui triple ses électeurs.

  • Par quesako - 20/11/2016 - 20:49 - Signaler un abus @jurgio : j'ai bien peur que ce soit Fillon et non Juppé !

    La droite des "notaires" de Brel va l'emporter, et se faire battre à la présidentielle par MLP ! Bravo le résultat des primaires ! On a eu Hollande et maintenant un Fillon pâle réplique de Thatcher !

  • Par Deudeuche - 20/11/2016 - 21:08 - Signaler un abus Bon résultat

    Cette loi inique du mariage pour tous va enfin être réécrite. Quant aux fonctionnaires de trop...!

  • Par cloette - 20/11/2016 - 21:23 - Signaler un abus mais ce n'est pas terminé

    aJuppé et Sarkozy sont très proches.si Fillon restera en tête, l'ordre peut d'inverser pour Juppé Sarko, quoiqu'il en soit Fillon est devant .

  • Par Deudeuche - 20/11/2016 - 21:28 - Signaler un abus @jurgio

    Votre Nicolas s'est tiré dans le pied le jour où il a renié son engagement vis à vis de Sens Commun en février cette année. Ce soir la Manif pour tous se venge. Les gauchistes n'ont rien à voir la dedans.

  • Par cloette - 20/11/2016 - 21:32 - Signaler un abus @clint

    En effet l'angle d'attaque de Marine Le Pen est tout trouvé, à savoir la purge du dr Fillon !

  • Par cloette - 20/11/2016 - 21:42 - Signaler un abus l'élimination de tel ou tel n'est pas finie

    Au deuxième tour on peut prédire celle de Juppé, et au quatrième tour celle de ?

  • Par Ganesha - 20/11/2016 - 21:48 - Signaler un abus Nous adorons tous les frites !

    Les français sont différents des américains : pour eux, président de la République, c'est un ''job sérieux'' ! Les menteurs, les clowns et les gangsters, on n'en veut pas. Il restera à Nicolas Sarkozy, pour ''gagner sa croûte'', le boulot de danseur mondain, de gigolo pour dames mûres. Ajoutez-y quelques conférences à 100.000 dollars l'heure dans les monarchies du Golfe… Carla va tout de même se mettre assez rapidement à la recherche d'un plus généreux sponsor ! Ce qui l'a perdu, c'est la double ration de frites : nous adorons tous les frites !

  • Par francisquinze - 20/11/2016 - 21:55 - Signaler un abus Identité heureuse

    Débâcle malheureuse !

  • Par cafecreme - 20/11/2016 - 22:00 - Signaler un abus la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf

    Ce type president de la république qui se met sur la pointe des pieds pour paraître plus grand. Allez double ration de frites. Insulteur de francais. Fabricant de karcher en pistolet à eau.

  • Par Deudeuche - 20/11/2016 - 22:01 - Signaler un abus @cloette

    Correct, et Ganesha ne dira pas le contraire. Avec le programme de Fillon Marine a tout intérêt à draguer à gauche sur le social et récupérer les déçus de la fin de Sarkozy sur la posture Anti Europe.

  • Par jurgio - 20/11/2016 - 22:02 - Signaler un abus Je suis avant toute chose

    contre Juppé. Pour la suite, je ne suis pas tout seul.

  • Par edac44 - 20/11/2016 - 22:02 - Signaler un abus Sarko éliminé, le seul pari qui sera gagné pour la gôche !...

    Sûr qu'à gauche, on va se réjouir de la mort politique définitive, du moins, on peut se le souhaiter, du petit existé prétentieux qui prétendait revenir au pouvoir. Et un seul suspens encore disponible pour les médias en mal d'audimat : le match final entre Macron et Fillon pour l' Élysée. Et pour en finir avec les nuls : mes condoléances au parti socialiste.

  • Par Fran6 - 20/11/2016 - 22:07 - Signaler un abus @deudeuche

    suffit que Marine cause du RSI, des détachés et de la loi sur la pénibilité, et c'est bon pour elle, elle aura une majorité de ceux qui travaillent dans le privé dans la poche, encore une fois, faut aller dans les bistrots de campagne pour connaitre la réalité des choses, du massacre de 10 ans d'incurie!!!!

  • Par edac44 - 20/11/2016 - 22:12 - Signaler un abus 34 Tonnes !... c'est le poids des pièces des 2 euros récoltées .

    ... par le parti répoublicains. soit 8,5 gr la pièce de 2 euros et 4 millions de votants s'étant acquittés de cette contribution. Ça vaudrait le coup de leurs piquer leur tire-lire, non ??? Recherche 38 tonnes pour hold-up éventuel plus quelques intérimaires non déclarés pour chargement !...

  • Par Deudeuche - 20/11/2016 - 22:46 - Signaler un abus @Fran6

    Pas faux, après tout est question de charisme politique. Fillon va parler à la Churchill matinée Thatcher (du sang et des larmes et vive l'entreprise) et Marine faire du Trump avec des accents socialisants. Il n'y aura plus qu'à voter. Les momies politiques genre centre ou gauche, on oublie.

  • Par gerint - 20/11/2016 - 23:06 - Signaler un abus Fillon à toutes les chances de gagner le 27

    Encore qu'on ne sache jamais. Il part très bien pour la Présidentielle mais bien sûr la lutte sera dure pour arriver face à MLP. Et même pour gagner contre MLP.

  • Par Ganesha - 20/11/2016 - 23:19 - Signaler un abus Pour Marine Le Pen, merveilleuse nouvelle !

    Divine surprise, excellentes élections ! Ce dimanche, on a viré le clown, la semaine prochaine, la momie retournera dans son sarcophage à Bordeaux ! Juppé aurait d'ailleurs dû avoir l'élégance de se désister. Pour Marine Le Pen, merveilleuse nouvelle : un catholique thatcherien, ce sera le candidat le plus facile à battre ! Quant à François Hollande, il devrait se méfier : s'il se présente, il terminera comme JF. Copé à 0,3 % !

  • Par Deudeuche - 20/11/2016 - 23:20 - Signaler un abus C'est parti Juppé nous fait sa

    Taubira!

  • Par assougoudrel - 20/11/2016 - 23:23 - Signaler un abus Aujourd'hui, il y avait beaucoup de

    personnes âgés dans le bureau de vote et comme je suis dans un coin de vieux communistes et socialistes, je suis sûr qu'ils étaient là afin de virer Sarkozy. Pour eux, leur mission est terminée et ils ne reviendront pas la semaine prochaine. Leur but était d'éliminer NS. Pour moi, Juppé n'aura plus de coup de pouce de la part de la Gauche. C'est cette dernière qui a aidé Juppé. Beaucoup, sur les réseaux sociaux ont dit qu'ils étaient là pour pourrir la primaire. Moi aussi, j'irai pourrir la leur quand ce sera leur tour, en votant pour leur tocard et j'espère ne pas être le seul. Quand à Fillon, face à MLP, il aura le soutien de la Gauche, comme en 2002, car elle n'a aucun soutien.

  • Par Deudeuche - 20/11/2016 - 23:30 - Signaler un abus @assougoudrel

    Pas si sûr, sur le soutien de la gauche pour Fillon. Car la France comme d'hab depuis 40 ans, pour un fonctionnaire c'est plutôt Marine que Fillon. Les chômeurs itou! Plus dur pour le vote musulman, un peu cerné de toute part. Les législatives vont être un enjeu majeur autant que les présidentielles. Une certitude la gauche historique se meurt :)

  • Par Jardinier - 20/11/2016 - 23:41 - Signaler un abus Un Sarkozy assez digne, je trouve, presque soulagé.

    Le "troisième homme" (Lemaire), qui fait juste 20 fois moins de voix que celui qu'il depassait dans les sondages il y a trois mois, ça , ç'a m'amuse. Et le meilleur candidat LR qui gagne. C'est la première manche. La deuxieme se jouera probablement contre Marine, et je pense que ce sera plus dur.

  • Par Beredan - 21/11/2016 - 00:03 - Signaler un abus Fillon Président

    La tête ravagée de Juppé faisait plaisir à voir... Raffarin était blême... heureusement , ils héritent de Nkm... Bon débarras ...

  • Par jurgio - 21/11/2016 - 00:04 - Signaler un abus On peut supposer que c'est la Gauche qui a fait

    que Juppé distance Sarkozy, comme un empesage soutient un col de chemise. On peut s'attendre à ce que monsieur « Super pêche » va nous surjouer le dynamisme. Un guignol qui fait penser à Hollande.

  • Par Leucate - 21/11/2016 - 01:36 - Signaler un abus @clint -

    Ces élections ne concernent qu'un petit tiers des électeurs. Le paysage politique français est représenté par un gros tiers d'électeurs FN (6,8 millions aux régionales) un petit tiers d'électeurs UMP.LR.UDI.ET COETERA et enfin un plus petit tiers d'électeurs de gauche en déroute. Hollande sera sans doute troisième voire quatrième et le second tour se jouera en MLP-la droite nationale et le représentant de la droite d'argent Louis-Philipparde, juppé ou Fillon peu importe. Les électeurs de gauche n'ont pas disparu. L'inconnu est de savoir pour qui ils voteront au second tour en mai, la droite bonapartiste ou la droite orléaniste ? Une autre inconnue vient de LR lui-même. Il y a encore à LR des électeurs de droite patriote qui, par habitude et parce qu'ils ont été enfumés par Sarkosy croient voter à droite quand ils votent LR. Ces gens là sont très déçus. Pour qui voteront-ils en mai 2017 ?

  • Par vangog - 21/11/2016 - 01:52 - Signaler un abus François Fillon est un candidat sérieux pour Marine Le Pen

    Attendons-nous à un très beau duel de 2D tour...sur la politique étrangère, je suis d'accord avec la volonté de Fillon de se concentrer sur l'ennemi DAESCH, avec tous les alliés possibles: "appuyer toutes les forces qui sont en mesure de battre l'État islamique, c'est-à-dire le régime syrien, les Iraniens et les Russes..." Mais Fillon devra expliquer à Marine Le Pen comment s'allier avec les Russes et Bachar Al Assad contre l'EI en restant au sein d'un OTAN belliqueux, noyauté par les droidelhommistes gauchistes responsables du chaos moyen-oriental? Même contradiction en politique intérieure,! Comment réformer la France sans plomber la croissance, tout en restant au sein d'une UE qui n'est pas un cadre favorable ni pour la croissance, ni pour l'emploi, ni pour les réformes? Lorsque Fillon aura gagné son 2D tour, il lui faudra affronter toutes ces contradictions, et il devra adopter rapidement les solutions du Front National...

  • Par Maxoplus - 21/11/2016 - 01:56 - Signaler un abus Les orphelins

    une pensée pour tous les sarkolâtres ce soir orphelins. Il va leur falloir maintenant se reconvertir, les malheureux. Juppé et Fillon étant considérés comme des traitres je me demande vers qui ils vont se tourner ? MLP leur ouvre grand les bras mais est ce qu'ils vont assumer ? Quoiqu'il en soit bravo aux français d'avoir éliminé cette engeance de Sarko. Dimanche 27 le choix sera plus serein.

  • Par Ganesha - 21/11/2016 - 06:11 - Signaler un abus Un boulevard pour Marine Le Pen !

    Le dernier petit grain de sable serait une mobilisation massive des français musulmans en faveur de Juppé. Mais il ne reste qu'un seul vendredi pour prêcher à la mosquée. Ensuite, la rue du Faubourg St Honoré sera un boulevard pour Marine Le Pen !

  • Par bd - 21/11/2016 - 08:28 - Signaler un abus Eviter une présidentielle trop polarisée à droite

    Sarkozy éliminé. Ouf! C'est déjà ça. Maintenant -plus difficile- , si c'est un président de droite qui doit être élu, c'est Alain Juppé qu'il faut soutenir pour éviter que la politique ne se polarise trop fortement à droite lors de cette présidentielle. Le centre-gauche doit se déplacer en masse ce dimanche aux urnes du second tour de la primaire de droite pour qu'une nouvelle surprise soit possible.

  • Par goethe379 - 21/11/2016 - 11:09 - Signaler un abus Réufinication

    Juppé à manqué une occasion de réunir toute la droite en se retirant. Dommage.

  • Par Jardinier - 21/11/2016 - 12:47 - Signaler un abus Juppé s'est plutot sacrifié, il sait qu'il a perdu,

    Mais il y a 8 millions d'euros a aller chercher, et une semaine de couverture mediatique hegemonique pour les LR.

  • Par jurgio - 21/11/2016 - 15:38 - Signaler un abus Après Sarkozy, la Gauche va vouloir éliminer Le Pen !

    Ces intoxiqués n'ont plus de pantin à présenter mais ils ont des bulletins de vote.

  • Par langue de pivert - 21/11/2016 - 18:03 - Signaler un abus On est les champions ! ☺

    Cette droite de merde n'a plus son destin entre les mains ! Ce sont "les électeurs venus d'ailleurs" (PS-FN) qui choisissent le meilleur adversaire aux présidentielles pour LEUR candidat(e) ! Un comble ! Unique au monde ! Si ils restent à la maison Fillon passe les doigts dans le nez ! Si ils reviennent pour finir le boulot Fillon ira au tapis ! C'est aussi simple que ça ! Même pas besoin de faire campagne !

  • Par Beredan - 21/11/2016 - 18:56 - Signaler un abus Question

    Quel journaliste téméraire peut-il nous expliquer pourquoi Juppé a été majoritaire dans le département 93 ???

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€