Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Primaire à droite : Michèle Alliot-Marie pourrait annoncer prochainement sa candidature

Celle qui a été ministre de la Défense, de la Justice, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, pourrait se lancer dans la bataille dès "fin avril".

Comeback

Publié le
Primaire à droite : Michèle Alliot-Marie pourrait annoncer prochainement sa candidature

Le retour de MAM. Selon un parlementaire cité par Europe 1, Michèle Alliot-Marie prépare une déclaration de candidature pour "fin avril", soit un an avant l'élection présidentielle.

L’ancienne ministre de la Défense était restée très discrète depuis 2011 et son éviction du gouvernement pour cause de liens trop étroits avec le régime tunisien du président Ben Ali. Aujourd’hui, celle qui est désormais députée européenne "ne va pas regarder la partie du haut de l'échelle", estime l'un de ses proches.

Très active sur les réseaux sociaux, l‘eurodéputé était déjà revenue sur le devant de la scène en février, lorsqu’elle s’était présentée à l'élection de la présidence du Conseil National des Républicains face à Luc Chatel. Elle avait subi une défaite, mais avec un bon score, qui la pousserait à se lancer dans la bataille des primaires, poursuit Europe 1.

L’ancienne ministre aurait profité de cette élection pour récupérer les listes des cadres du parti. Chaque candidat Les Républicains doit démontrer du soutien de 2.500 adhérents et 250 élus locaux, dont 20 parlementaires afin de se présenter à la primaire. Certains proches de Nicolas Sarkozy la soupçonneraient également de songer à la création d’un nouveau parti. Michèle Alliot-Marie pourrait être la troisième femme à se présenter à la primaire de droite et du centre, avec Nathalie Kosciusko-Morizet et Nadine Morano.

>>>>>> A LIRE AUSSI : Michèle Alliot-Marie : "La glissade totalitaire de la gauche est entamée"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Djib - 08/03/2016 - 10:01 - Signaler un abus Le ridicule ne tue plus ...

    dommage, ça ferait des coupes claires dans le monde politique. Totalement has been, psychorigide, avec des casseroles tintinnabulantes aux fesses, Alliot Marie peut tout jute prétendre à un score de candidat écologiste.

  • Par EUROPE - 08/03/2016 - 10:02 - Signaler un abus Tous sur la ligne, il en restera un ou une

    La droite prête à composer une équipe de foot, à défaut d'autre chose

  • Par de20 - 08/03/2016 - 10:21 - Signaler un abus Giscard aussi doit y penser

    Giscard aussi doit y penser

  • Par clint - 08/03/2016 - 11:02 - Signaler un abus @de20 : au moins Giscard est intelligent !

    Normal : elle voit les ancêtres au plus haut des sondages : alors elle fait comme Juppé ! et elle n'a jamais été mise en examen ! Bon elle ne fut pas brillante pour la Tunisie !

  • Par genbea75018 - 08/03/2016 - 14:04 - Signaler un abus "Primaire à droite : Michèle Alliot-Marie pourrait annoncer....

    ......prochainement sa candidature". - Le ciel nous en garde !, la République lui conseille vivement de prendre sa retraite. Les citoyens veulent des jeunes, pas des retraités.

  • Par Nicolas V - 08/03/2016 - 17:44 - Signaler un abus Ça intéresse qui ?

    Hors les journaleux ? Si l'UE en état de décomposition avancée s'écroule, elle veut une base de repli. De son score, dépendra le Ministere chez le vainqueur . C'est pas d'un intérêt puissant. Comme Juppé l'a dit récemment , le programme de chacun est à peu près identique et c'est juste une question de personnalité . Bon, on a compris. Lemaire reconnaît qu'"il y a peu de marges de manœuvre (UE/traités ), en fait, des veaux élisent des potiches. Ça ne nous change pas.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€