Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Primaire de la droite : "il y aura 5 ou 6 candidats" estime Thierry Solère

Le député Républicain, chargé d'organiser le scrutin, était l'invité de RTL, ce jeudi.

Prévisions

Publié le
Primaire de la droite : "il y aura 5 ou 6 candidats" estime Thierry Solère

On ne compte plus les candidats à la primaire de la droite et du centre. Officiellement, ils sont 9 à s'être déclarés et d'autres, comme Nicolas Sarkozy, devraient suivre le mouvement. "Ils sont candidats à la candidature" tempère le député Républicain Thierry Solère sur RTL. "Pour être candidat à la primaire, il faut recueillir des parrainages, nombreux : 250 élus dont 20 parlementaires. C'est très rigoureux" insiste-t-il. Selon lui, le nombre de véritables candidats va plutôt se fixer autour de "5 ou 6," capables de répondre aux exigences de l'organisation.

 

Avec des candidats du centre ? Rien n'est moins sûr. Sans accord de gouvernement, l'UDI refuse de participer à la primaire. "On souhaite tous que l'UDI vienne parce qu'on gouverne ensemble dans les villes, les régions et les départements" affirme Thierry Solère. "La primaire est en novembre, on se voit et on se parle".

Interrogée sur la dernière candidate (et seule femme) en lice, Nathalie Kosciusko-Morizet, le député a rappelé que cette primaire n'était "pas un casting (…) Je n'ai pas à vous inventer des candidats qu'on mettrait dans la primaire parce que femmes. Ce serait désastreux et terrible sur la vision des femmes. Après ça en dit long s'il n'y a aucune femme à la primaire. Cela voudrait dire qu'il n'y a pas, à droite, de femme en capacité d'aller à l'élection présidentielle".

Reste désormais à organiser au mieux cet évènement, qui risque de créer un remue-ménage à droite. "Si on édite des règles, il faut des sanctions et les faire appliquer" prévient Thierry Solère. "Tout le monde comprend bien que ce sera une compétition dans la même famille politique et qu'il faut éviter les coups bas. Les Français veulent un débat d'idées."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LouisArmandCremet - 10/03/2016 - 14:00 - Signaler un abus Candidatures bidons

    Dans des candidatures, beaucoup sont bidons et ne sont là que pour mieux monnayer son retrait et son soutien. Ces candidats n'existent que par leur pouvoir de nuisance et leur capacité à faire perdre ceux dont ils obtiennent des places en échange de leur retrait. MAM s'en est fait par exemple une spécialité afin d'obtenir tous les grands ministère régaliens ces dernières années.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€