Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Présidentielle : Alain Juppé accorde son parrainage à François Fillon

"Même simple passager, je ne quitte pas le navire dans la tempête" a-t-il précisé sur son compte Twitter.

Sans rancune !

Publié le
Présidentielle : Alain Juppé accorde son parrainage à François Fillon

Un tweet pour tenter d’apaiser une ambiance délétère. Ce vendredi, le maire de Bordeaux Alain Juppé a indiqué sur son compte Twitter qu'il accordait son parrainage à François Fillon. "J’envoie ce matin mon parrainage à F.Fillon", écrit-il. "Même simple passager, je ne quitte pas le navire dans la tempête". Il y a quelques jours, l’ancien Premier ministre avait annoncé son renoncement à faire office de "plan B" pour la présidentielle, au grand dam de ses soutiens.

Immense favori de la primaire de la droite et du centre, avant d’être finalement largement battu par François Fillon au deuxième tour, Alain Juppé était revenu sur le devant de la scène après le "PenelopeGate" et les intenses problèmes de son ancien rival, mis en cause dans l'affaire d’emplois présumés fictifs de sa femme et de deux de ses enfants.

Pressé par une partie de ses soutiens, l’édile girondin avait finalement abandonné l’idée d’être un recours.

Mais lors de sa conférence presse pour expliquer son choix, il n’avait pas ménagé François Fillon, qualifié d’"obstiné", et dont il avait jugé qu’il était dans "une impasse" à cause de la dénonciation "d'un prétendu complot et d'une volonté d'assassinat politique". Son tweet de ce vendredi sonne comme une volonté de montrer qu’il ne lâche pas sa famille politique.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 10/03/2017 - 10:03 - Signaler un abus Tant mieux pour Fillon et

    tant pis pour Macron. Du bon sens après les éclaboussures et les paroles venimeuses. Désolé pour Clint.

  • Par Yves3531 - 10/03/2017 - 10:18 - Signaler un abus Ce pauvre Juppé...

    se rend t il compte qu'il n'était qu'un pion poussé par le système mediatico-sondagier dans le cadre de la pièce de théâtre qu'il nous joue. Le scénario était démonétiser Sarkozy en l'accablant de casseroles, pousser Juppé qu'il savait pré-inactivé par son âge et ses anciennes casseroles. Le système à du en faire des tonnes en peu de temps pour tenter de détruire le Fillon apparu par surprise juste avant la dernier ligne droite. Les français vont ils se laisser prendre par le scénario du feuilleton qu'on leur insuffle ou réagir comme aux US ?!!! Combien de Clints en France vont ils se laisser abuser; c'est tout l'enjeu des prochaines semaines ...!!!

  • Par l'enclume - 10/03/2017 - 10:32 - Signaler un abus Pétition en faveur de Pénélope Fillon

    https://www.change.org/p/le-canard-enchaîné-soutien-total-et-entier-du-peuple-français-à-pénélope-fillon?

  • Par Deudeuche - 10/03/2017 - 11:10 - Signaler un abus Chapeau!

    Quand on a plus rien, il reste l'honneur et la loyauté. Ceci dit sa chapelle sociétale est rassurée par la présence du "frère" Baroin.

  • Par pandore - 10/03/2017 - 11:19 - Signaler un abus Merci

    Il faut tout le monde sur le pont, car il va falloir manœuvrer et souquer ferme. Par gros temps un marin de plus, c'est pas de trop......Mais que de temps perdu et quelle mauvaise image a-t-on donnés durant 15 jours. Les Français commencent à se rendre compte qu'ils avaient à faire à une grosse manipulation politico-juridico-médiatique......

  • Par raslacoiffe - 10/03/2017 - 11:23 - Signaler un abus Enfin, il était temps.

    Quand on a vu les gesticulations de Macron la voiture balai à Bordeaux, il était temps qu'il réagisse pour ne pas cautionner la plus belle escroquerie de la bande à Hollande.

  • Par vangog - 10/03/2017 - 12:30 - Signaler un abus Ceci écrit..."quitter un navire dans la tempête"...

    c'est plus dangereux pour le fuyard que pour la galère, elle-même...pour les métaphores maritimes, mieux vaut demander à Marine Le Pen, qui sait tenir la barre et maintenir le cap du voilier France, plutôt qu'à ces marins d'eau douce, type Juppé-le -faisandé...(oui, je sais: ce n'est pas subtil...tant pis!)

  • Par Orchidee31 - 10/03/2017 - 15:30 - Signaler un abus Encore heureux...

    Quoique on a pu douter en voyant sa "tronche" d'aigri, amer, arrogant et mauvais perdant sans parler de ses insultes vis à vis des militants et sympathisants du Trocadéro - bon voyage à Bordeaux ...qu'il y reste ....

  • Par quesako - 10/03/2017 - 16:02 - Signaler un abus @assougoudrel : Juppé était mon candidat à la primaire !

    Mais son tweet est terrible pour Fillon ! Son parrainage à la grandeur d'être donné en aumône à un "parjure" (moi mis en examen ....) !

  • Par langue de pivert - 10/03/2017 - 16:40 - Signaler un abus T'es un bon gars ! ☺

    Il a fini de bouder, c'est un grand garçon maintenant ! Il a compris que si il s'était présenté ses vieilles casseroles auraient refait du bruit ! Remplacer "un présumé innocent" par "un jugé coupable" n'était pas une option viable ! Je ne sais pas de quelle nature étaient les travaux des enfants Fillon, mais Laurent, le fils de Juppé, son appartement c'était vraiment un cadeau sans contrepartie ! Il ne pouvait rien refuser à Chirac. D’où les bidouillages qui lui ont valus une condamnation : il savait ce qu'il faisait, il savait pourquoi il le faisait, il savait que c'était illégal ! Il n'a pas servi de fusible : il était dans les combines comme les copains !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€