Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Présidentielle 2017 : déçu par le mauvais départ de Manuel Valls, François Hollande "regrette" son renoncement

"Vous aurez remarqué que je n'ai pas annoncé mon retrait de la vie politique", aurait confié le président de la République à des "visiteurs du soir".

Amertume

Publié le
Présidentielle 2017 : déçu par le mauvais départ de Manuel Valls, François Hollande "regrette" son renoncement

Selon les indiscrétions de l'hebdomadaire Le Point, François Hollande a récemment confié à des proches ses regrets, après avoir annoncé son renoncement à briguer sa propre succession le 1er décembre dernier. 

"Il pensait que son retrait permettrait à Manuel Valls de faire une percée. Or, ce n'est pas le cas", confie un "visiteur du soir", cité par l'hebdomadaire, qui rappelle que l'ancien locataire de Matignon débute sa campagne toujours en cinquième position derrière Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, d'après un récent sondage du Cevipof.

"Vous aurez remarqué que je n'ai pas annoncé mon retrait de la vie politique (…) L'élection en 2017 est gagnable", aurait également fait observer François Hollande à d'autres membres de son entourage. 

Le président de la République "espère toujours que le bilan de son quinquennat sera rehaussé dans l'opinion. Ses récents succès diplomatiques à l'ONU à propos de la situation d'Alep sont une manière de démontrer que François Fillon a tort. Tort quand il estime que la France ne parle pas assez avec Poutine (la preuve, cette résolution finalement votée par la Russie), tort quand il estime que la paix en Syrie passe par le maintien temporaire de Bachar el-Assad au pouvoir, tort quand il pense que la France est capable d'encaisser", peut-on également lire sur le site du Point. 

>>>> À lire aussi : Et pan pour la France : quand les confidences du ministre espagnol des Finances révèlent la dernière déroute européenne en date de François Hollande

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par YNENOUDISEPATOU - 21/12/2016 - 17:34 - Signaler un abus Pauvre type

    Il se croit toujours le meilleur, or nous savons de quoi il est capable lui et ses sbires. A part taper sur la droite, hier Sarko, aujourd'hui Fillon, il ne sait pas faire grand chose d'autre ... ah si, distribuer des médailles ou faire des commémorations, prendre des mesurettes qui ont plombé la France, laisser filer le chômage, la dette, détruire l'éducation nationale, la liste est trop longue pour la dresser ici. Et comme à son habitude, un pas en avant deux en arrière, il regrette ce qu'il a fait ....tout comme nous, qui avons regretté sa présidence ! De toute façon qu'il dise ou fasse quoi que ce soit, sa crédibilité a disparue à tout jamais, de même que la confiance que les français ont en ce personnage. Qu'il se taise et disparaisse de la scène politique, il n'a plus rien à y faire ..mais gageons qu'il ne manquera pas de continuer à nuire à notre pays en empêchant toutes tentatives de redressement du pays. Pour preuve, la placement de ses copains à des postes clés, qui dans l'ombre l'aiderons à cette tâche destructrice.

  • Par vangog - 21/12/2016 - 18:04 - Signaler un abus Le pouvoir rend accro...

    et Commemorator est au stade ultime de la dépendance à cette drogue dure. il est prêt à tuer pères, mères, premier ministre, anciennes amantes, nouvelles amantes, pour se procurer son petit frisson..."des commémorations, des commémorations! ou je fais un malheur..."

  • Par Beredan - 21/12/2016 - 19:44 - Signaler un abus Pathétique...

    Ce nuisible n'a pas renoncé à nous pourrir la vie jusqu'en mai 2017...

  • Par cloette - 21/12/2016 - 19:55 - Signaler un abus Il prépare le terrain

    à "Hollande le retour"

  • Par Stargate53 - 21/12/2016 - 20:10 - Signaler un abus Incroyable ou pervers !

    Soit il déplore vraiment que E Valls ne perce pas soit il veut régler des comptes avec lui et participer à son échec ! Tordu comme raisonnement mais tellement conforme à l ambiance du PS de ce moment. Quelle décadence morale !

  • Par Alain Proviste - 21/12/2016 - 20:24 - Signaler un abus Fausse joie

    Dire qu'on pensait en être débarrassé. C'est un peu comme Terminator, le robot interminable à clamser dans le premier film du nom, on croit qu'il est hors d'état de nuire mais non, il survit à tout.

  • Par Carl Van Eduine - 21/12/2016 - 21:42 - Signaler un abus Le Juda est-il celui qu'on croit ?

    L'adoubement de Valls par Hollande, c'est le baiser de Juda, de Hollande-Juda, à Valls-Christ. Valls, déjà déstabilisé hier par le grand Foll, perdra peu à peu la primeur, puis la primauté. Et le sauveur politique s'appellera Hollande, qui se présentera, soutenu par une incroyable demande de la gauche désespérée. Et Hollande-Juda tuera Valls-Christ. C'est normal, le traître à tout sauf à lui, c'est Juda. Faire croire que Valls était Juda était le piège ultime par lequel dans quelques mois, Hollande-Juda reprendre TOUT le flambeau du socialisme à Valls-Christ, diabolisé en Juda. Diable d'homme !

  • Par Vincennes - 22/12/2016 - 00:41 - Signaler un abus Que n'aura t'il pas fait pour ne pas passer par la PRIMAIRE !!!!

    quel MANIPULATEUR avec un très grand M........en dessous de tout ce petit Président de pacotille

  • Par Beredan - 22/12/2016 - 07:21 - Signaler un abus Avec un tact cosommé...

    Il enterré Manolo la Tremblotte d'emblée...

  • Par Citoyen Ordinaire - 22/12/2016 - 09:49 - Signaler un abus Improbable président

    Avec tout l'argent qu'on va lui donner à sa retraite, il va pouvoir faire une thérapie et une bonne analyse...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€