Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un premier centre de déradicalisation va ouvrir dans l'Indre-et-Loire...alors que des élus locaux n'étaient pas au courant

Le centre, qui serait situé sur la commune de Beaumont-en-Véron, accueillerait une trentaine de jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans en cours de radicalisation.

Ah bon?

Publié le - Mis à jour le 12 Mars 2016
Un premier centre de déradicalisation va ouvrir dans l'Indre-et-Loire...alors que des élus locaux n'étaient pas au courant

Le centre constituerait une première en France. Un centre de déradicalisation devrait prochainement ouvrir ses portes à Beaumont-en-Véron. Situé près de la centrale nucléaire de Chinon, le lieu servait jusqu'à maintenant d’hébergement pour des mineurs étrangers isolés. Dès le mois de juin, il accueillerait une trentaine de jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans en cours de radicalisation. Ils suivraient un parcours de désendoctrinement et d’insertion professionnelle pendant dix mois, porteront un uniforme et participeront chaque semaine à la cérémonie du salut au drapeau tricolore.

Problème : nombres d’élus locaux n’étaient pas au courant de l’affaire. Cité par metronews, le maire divers droite de Chinon déclare : "Nous n'étions pas du tout informés. J'ai appris ça ce matin en buvant ma tasse de thé en écoutant la radio. Passé l'émoi, j'ai appelé le préfet pour savoir ce qu'il en était, il n’était pas plus au courant. Le pilotage du dossier, c'est le cabinet du Premier ministre, m'a-t-il dit. Nous avions rencontré des gens il y a quelques semaines, mais je ne suis pas sûr que notre avis les intéresse."

"Ils n'ont pas fait de bêtises jusqu'à maintenant et ce sont des gens volontaires pour suivre une formation", a tempéré le maire de Beaumont-en-Véron, Bernard Château, cité par Europe1. "Ils ont pu avoir accès à ce que l'on sait via les réseaux sociaux, mais pour autant ils n'ont pas envie de basculer dans la radicalisation, n'allons pas effrayer la population", souligne l'édile.  Mais l’inquiétude demeure dans les rangs de la population locale. En effet, le lieu ne sera pas fermé, et selon une habitante : "bien sûr que ça fait peur à la population, tout le monde se pose plein de questions".

A terme, le ministère de l’Intérieur souhaite ouvrir une dizaine de centre de déradicalisation.

A LIRE AUSSi : Investir dans la "déradicalisation" des islamistes : une belle idée qui a très peu de chances de produire le moindre résultat, du moins dans l’immédiat

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kaprate - 11/03/2016 - 19:00 - Signaler un abus Quelques questions après cette info

    1/ "en cours de déradicalisation", c'est bien entre le cours d'histoire-géo et le cours de maths? 2/ Le choix stratégique de la proximité avec une centrale nucléaire, c'est bien pour que ces apprentis dédjiadistes comprennent qu 'on leur fait vraiment confiance? 3/ En dehors de l'armée, le salut quotidien au drapeau tricolore, ça fait pas un peu facho? 4/ 30 ans, pour "déradicaliser", c'est pas un peu tard et est-ce encore "jeune"? 5/ Les "bêtises qu'ils n'ont pas encre faites, il s'agit bien d'actes terroristes : décapitations, assassinats de masses à la kalach? 6/ Un tel projet piloté directement par le cabinet du premier ministre sans en informer même les préfets ne nous fait-il pas basculer dans le système...heu....autoritaire? 7/ Un tel programme mais de "déhollandisation", est-il prévu dans un proche avenir?...

  • Par clint - 11/03/2016 - 19:25 - Signaler un abus J'espère que c'est pris en charge par les musulmans de France !

    Qui mieux que eux savent quoi leur dire sur leur "vraie" religion ? Puisqu'ils nous disent chaque fois que ce n'est pas l'islam, alors ce sont eux qui ont les vrais et bons arguments !

  • Par vangog - 11/03/2016 - 22:36 - Signaler un abus Pourquoi ne pas les envoyer à Momo, prince d'Arabie saoudite

    et grrrraaand ami de la France? Deux ou trois séances de fouet par semaine, quelques plongeons de la cage dans l'eau, le supplice du pal pour les plus récalcitrants...et je te jure qu'après un mois, ils l'aimeraient la France...ils s'endormiraient le soir dans le drapeau français en chantant la Marseillaise!

  • Par bebert4 - 12/03/2016 - 11:00 - Signaler un abus Camp de rééducation

    On devrait bientôt ouvrir des centres de déradicalisation pour les électeurs FN:le système actuel de lutte a atteint ses limites.

  • Par pasdesp - 12/03/2016 - 11:06 - Signaler un abus Hollande, la transparence democratique

    N'oubliez pas aux prochaines elections de nous claironner haut et fort que c'est vous les democrates et les republicains ça pourrait nous échapper.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€