Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le prélèvement à la source sera mis en oeuvre à partir du premier janvier 2019 assure Edouard Philippe

Le Premier ministre était l'invité de Gilles Bouleau ce mardi soir. Il s'est exprimé sur le remaniement qui a eu lieu aujourd'hui et a assuré du maintien de la réforme du prélèvement à la source.

20H de TF1

Publié le
Le prélèvement à la source sera mis en oeuvre à partir du premier janvier 2019 assure Edouard Philippe

 Crédit BERTRAND GUAY / AFP

Le Premier ministre était l'invité de Gilles Bouleau ce mardi soir. Il s'est exprimé sur le remaniement qui a eu lieu aujourd'hui et a assuré du maintien de la réforme du prélèvement à la source.

Concernant le remaniement poste pour poste, Nicolas Hulot a été remplacé par le président de l'Assemblée nationale François de Rugy et la ministre des sports Laura Flessel par l'ex-nageuse Roxana Maracineanu.

Laura Flessel a expliqué sa décision de quitter le gouvernement pour "des raisons personnelles" alors que le Canard enchainé parle "d'ennuis fiscaux" et que Mediapart évoque des "manquements déclaratifs" pour la société de droit à l'image de la désormais ex-ministre.

Interrogé sur ce point, le Premier ministre a d'abord voulu assurer de son soutien et remercier Laura Flessel pour son travail mais explique que "…ce soir au moment ou elle vient de passer le relai ce n'est pas à moi d'évoquer" les raisons qui l'ont poussé à partir.

Sur le remplacement de Nicolas Hulot et son remplacement par Rugy, Edouard Philippe explique que l'ex président de l'Assemblée nationale  "a décidé de descendre du perchoir  pour aller dans l'arène" et qu'il "a  envie de s'inscrire dans cette logique de réalisation" c'est une bonne nouvelle

Concernant le nouveau dispositif de prélèvement à la source qui pourrait représenter 1,2 milliards d'euros d'économie, le Premier ministre a expliqué le maintien de la mesure "qui sera mise en œuvre le premier janvier 2019".  Interrogé sur les doutes qui planaient sur le maintien de la mesure, Edoaurd Philippe a déclaré qu'il " ne faut pas confondre exigence et hésitation" et promet que "la mesure ne viendra pas "diminuer le pouvoir d'achat des Français". "Nous avons fait le travail sérieusement. Nous avons posé des questions, vérifié, testé. Je pense pouvoir dire avec assurance que le 1er janvier, tout se passera dans d'excellentes conditions», promet le premier ministre. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 04/09/2018 - 20:40 - Signaler un abus Maintien

    Celui-là est tellement idiot qu'il ne peut pencher pour une autre solution. Si ça lui retombe sur le nez ce ne sera que justice, mais ça retombera sur le notre aussi. Merci à ceux qui ont mis ces simples d'esprit au pouvoir.

  • Par Beredan - 04/09/2018 - 21:29 - Signaler un abus La déraison l’a emporté

    Ils en assumeront politiquement les conséquences dès les européennes .

  • Par Stargate53 - 04/09/2018 - 23:09 - Signaler un abus Que de cinéma sur un changement de mode de paiement de l impôt !

    Cette diversion a permis au gouvernement de couper cours aux lacunes de sa gestion. Oubliez les affaires en cours et atténuation de l impact des démissions du gouvernement ! voilà c est de stratégie de com ! L avenir nous dira si toutes les précautions ont été prises pour ce prélèvement à la source de l impôts sur le revenu. Mais quelle tragi-comédie et en plus mal jouée et ce n est pas le dossier que les français voulaient voir traité en priorité, il faut le noter !

  • Par alam - 04/09/2018 - 23:34 - Signaler un abus Macron est finalement un socialiste

    Cette mesure privera Macron d 'une bonne partie de l 'électorat de droite.

  • Par ODL - 05/09/2018 - 06:08 - Signaler un abus un président responsable et courageux

    J'exerce une profession libérale et emploie trois salariés . Tout le monde est d'accord avec le principe du prélèvement à la source et le fait de payer les impôts calculés sur les revenus de l'année en cours, système adopté par tous les pays évolués . Le coût de comptabilité est mineur en comparaison de l'avantage acquis . Les partis de droite comme d'extrême gauche se déconsidèrent une fois de plus part leur malhonnêteté intellectuelle .

  • Par gerint - 05/09/2018 - 07:44 - Signaler un abus ODL

    Si j'avais la moindre confiance en l'honnêteté de Macron et acolytes, je dirais: impôt à la source, pourquoi pas, sauf si c'est une galère pour les entreprises et si cela

  • Par gerint - 05/09/2018 - 07:44 - Signaler un abus Suite

    Et si cela

  • Par gerint - 05/09/2018 - 07:50 - Signaler un abus Suite....

    et si cela n'oblige pas les entreprises à collecter des renseignements personnels sur les salariés qui ne les regardent pas. Mais étant donnée la manipulation permanente de l'équipe au pouvoir (comme avant) et la frénésie d'augmentation des impôts tous azimuts, je me méfie d'une entourloupe. De plus il faudra si j'ai bien compris payer les abattements fiscaux auxquels on a droit pour en réclamer le remboursement à la fin de l'an. Donc servir de banquier prêteur à un Etat dépensier. Et enfin ce système souffrira de l'absence de réforme fiscale préalable destinée à le simplifier pour diminuer les erreurs qui risquent fort d'être légion.Alors: responsable et courageux: non.

  • Par assougoudrel - 05/09/2018 - 09:07 - Signaler un abus Courageux Macron

    On a pu voir son courage de Bayard à NDDL.

  • Par cloette - 05/09/2018 - 09:09 - Signaler un abus Il y aura des couacs

    qui accélèreront la chute du haut de la roche tarpeienne qui comme chacun sait est proche du Capitole .

  • Par borissm - 05/09/2018 - 10:12 - Signaler un abus @ODL

    Vous écrivez : "Le coût de comptabilité est mineur en comparaison de l'avantage acquis". C'est quoi l'avantage acquis ? En quoi (et pour qui) cette réforme est-elle plus intéressante et efficace que, par exemple, la mensualisation généralisée ?

  • Par l'enclume - 05/09/2018 - 10:22 - Signaler un abus Ne pas confondre

    ODL - 05/09/2018 - 06:08 - Vous oubliez une chose essentielles, lorsque vous nous dites que cela se passe bien à l'étranger c'est exact. Toutefois, en Belgique par exemple la fiche de paie comporte 8 lignes, en France au miimum une vingtaine.

  • Par Atlante13 - 05/09/2018 - 10:48 - Signaler un abus Ce qui réellement me dérange,

    n'est pas tant le prélèvement à la source, je suis mensualisé et content de l'être, mais le fait que les français n'auront plus aucune notion du montant annuel de leurs impôts (savez-vous combien d'assurance maladie vous avez payé pour 2017?), d'ou une façon d'aseptiser la ponction, et ensuite, ce qui est beaucoup plus grave, c'est que le gouvernement pourra a tout instant modifier et augmenter son prélèvement par simple décret entériné par une majorité godillot. Et quant il y aura des problèmes de contestation quelconque cela se passera comme pour le RSI et les contraventions, payez de suite puis contestez, on verra plus tard. Désolé, mais je n'ai plus aucune confiance dans nos hommes politiques et une Administration au-dessus des lois.

  • Par lasenorita - 05/09/2018 - 11:07 - Signaler un abus Les ''moutons'' seront tondus de façon immédiate!

    La majorité(55%) des Français ne sont pas concernés par ce prélèvement à la source et parmi les 45%¨des Français imposables:70% d'entre eux sont déjà mensualisés!..ce que j'aurais aimé c'est un ''vrai'' changement:tous les revenus devraient être taxés y compris les ''aides'' sociales,etc..Aucune taxe,à l'horizon, pour les Maghrébins et les clandestins...Les Arabes qui font du ''travail au noir'' continueront de ''blanchir'' leur argent au bled...a partir de quel revenu sommes-nous ''égaux'' devant l'impôt???...nous avons 1001 niches fiscales en France!....

  • Par Atlante13 - 05/09/2018 - 11:20 - Signaler un abus @lasenorita, hélas, faut pas rever,

    ce qui est "simple" n'est pas admis par notre Administration, et nos gouvernants proviennent tous du même système. Laissons la populace dans sa crasse ignorance, du moment qu'elle croit en nos discours...

  • Par raslacoiffe - 05/09/2018 - 16:17 - Signaler un abus Totalement d'accord avec Stargate53

    C'est une mise en scène savamment orchestrée entre Macron, Philippe et les deux autres sbires Lemaire et Darmanin. De toutes façons si ça merde, Macron lui a déjà la parade. " C'est Darmanin qui m'a assuré que tout était sous contrôle ". En plus 3 ministres "dit de droite" et le tour est joué. A ce niveau de connerie, on ne peut plus croire que seules les convictions animent ce trio de narcissiques.

  • Par ajm - 05/09/2018 - 17:06 - Signaler un abus Mesure politique cachée sous un masque technique.

    Le prélèvement à la source a été souhaitée par la gauche car c'est la première étape d'une fusion de la CSG ( déjà prélevée à la source ) et de l'IRPP. L'objectif à terme c'est de rendre progressive la CSG et d'augmenter encore la base d'imposition ( plus large pour la CSG) de façon à faire rentrer encore plus d'impôts et accroître la redistribution des revenus de la classe moyenne supérieure et "moyenne " vers les "plus fragiles " , pour l'essentiel le peuple de réserve destiné à remplacer le peuple de souche et qui vote massivement pour la gauche. En même temps, on supprimera le quotient familial déjà très écorné et on individualisera l'imposition. Les "idiots utiles" qui pensent que le prélèvement à la source est une simple réforme technique se trompent lourdement, comme ceux qui pensent que les taxes ecolos et carbone vont "sauver" la planète.

  • Par lasenorita - 05/09/2018 - 18:05 - Signaler un abus Pourquoi devons-nous payer pour les autres?

    43% des foyers français sont imposables..Parmi les ''Français'' non-imposables:nous trouvons beaucoup de musulmans,d'origine étrangère,qui viennent chez nous pour ''tout casser'' et profiter des ''aides''... qu'ils envoient ensuite dans ''leur'' pays...qui se font soigner ''gratuitement'' toujours aux frais des Français non-musulmans(qu'ils ont chassés de leur pays natal)puisque seulement 1% des musulmans, vivant en France,paient des impôts...ces musulmans qui encombrent nos prisons et qui ont dit aux non-musulmans,en 1962:''La valise ou le cercueil''..voici les chiffres de la DGFiP https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgfip/Rapport/2017/RA 2017_cahierstats_0719.pdf...Le flux migratoire est en augmentation:du 1er janvier 2018 au 28 août:865''mineurs'' dans le département d'Indre-et-Loire contre 553 sur la même période en 2017..le Département doit recruter 5 personnes...voir aussi:http://www.businessinsider.fr/prelevement-a-la-source-impot-sur-revenu-menages-francais-pas-concernes/....

  • Par gilbert perrin - 06/09/2018 - 08:36 - Signaler un abus un grand BORDEL en PERSPECTIVE ....

    beaucoup de pauvres vieux, encore une fois en vont rien comprendre ? et le drame, c'est que beaucoup ne croient plus MACRON, comme on bannissait ECKERT !!! SAPIN et autres… il n'y a donc plus d'hommes politiques crédibles ????

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€