Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pouvoir d'achat, laïcité, immigration : Wauquiez étrille Macron

Dans une interview au JDD, le patron des Républicains critique notamment "l'acharnement du gouvernement contre les classes moyennes."

Sulfateuse

Publié le
Pouvoir d'achat, laïcité, immigration : Wauquiez étrille Macron

Fraichement élu à la tête des Républicains, Laurent Wauquiez entame une rentrée agressive contre le gouvernement et Emmanuel Macron. Dans le JDD, le président de région veut défendre les oubliés des réformes de l'exécutif. "Il y a un acharnement du gouvernement contre les classes moyennes. J'y vois un mépris du président pour la France des territoires, cette France des gens modestes qui prennent leur voiture pour aller travailler et qui, eux, ne profiteront pas des dispositions sur les produits financiers.

Par contre, ils paieront la facture de la hausse du diesel, de l’essence, des contrôles techniques, voire les amendes avec les nouvelles règles s’ils dépassent les 80 km/h !" explique Laurent Wauquiez. "Mais autant il est passé maître dans l'art de la communication virtuelle, autant il est bien timoré quand il s'agit de passer aux actes..."

Et d'étriller le gouvernement sur les derniers sujets d'actualité : "Les ordonnances sur le Code du travail ? Avec le recul, les avancées pour les employeurs sont très faibles" tranche-t-il. "La réforme de l'État ? La dépense publique continue à augmenter. La violence contre les policiers ? Aucune décision n'a été prise. La lutte contre le travail détaché ? Une fois les effets d'annonce passés, on s'aperçoit que rien n'a changé. On cherche à raconter aux Français un monde virtuel bien éloigné de leur vie quotidienne."

Sur l'immigration, Laurent Wauquiez n'est pas plus tendre. "Avec Emmanuel Macron, les immigrés clandestins [...] seront de plus en plus nombreux" assure-t-il. "Ce n'est pas d'un texte qu'on a besoin, mais du courage politique de dire que l'immigration doit être réduite à son strict minimum."

Enfin, sur la laïcité, Laurent Wauquiez "attend toujours [le] grand discours sur la laïcité, accusant le président de la République de "fuir" le sujet. Il a aussi critiqué l'expression "radicalisation de la laïcité," employée par Emmanuel Macron. "Que je sache, aucun Français n'est mort victime de la radicalisation de la laïcité !" explique-t-il. "Il est temps d'avoir le courage de mettre les mots sur la réalité. La radicalisation qu'il faut combattre, c'est celle de l'islamisme."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 14/01/2018 - 12:22 - Signaler un abus enfin

    quelqu'un qui ne pratique pas la novlangue .

  • Par Atlante13 - 14/01/2018 - 12:40 - Signaler un abus Bon, voila qui nous change

    des discours des bisounours ou des lâches qui n'osent même pas citer le nom des criminels. A-i-il raison, a-t-il tort? je ne sais pas, mais je sais que la lâcheté, intellectuelle ou physique, et le refus de voir les problèmes n'ont jamais rien apporté de bon.

  • Par clint - 14/01/2018 - 13:18 - Signaler un abus Wauquiez osera t'il d'être clair sur l'UE pour les élections ?

    J'en doute un peu ! Que LR face attention car beaucoup à droite pourraient choisir le FN pour être assuré de ne pas avoir des députés "mous" comme l'est le groupe PPE (i.e. le parti "géré" par Merkel!) sur beaucoup de sujets !

  • Par Citoyen-libre - 14/01/2018 - 14:24 - Signaler un abus Nous y voilà !

    La droite et la gauche qui veulent renaître de leurs cendres. La droite qui reprend peu ou prou les thèses du FN, parce qu'au fond les problèmes évoqués par le FN, sont de plus en plus d'actualité, et la gauche, comme Hamon, qui par calcul électoral joue son va-tout dans l'islamisation du parti, avec l'appui inconsidéré de Plénel, de Libération et de l'Obs . Pauvre France et pauvre pays soumis aux tentations de petits arrivistes avides de pouvoir et de privilèges. Tout ces gens sont construits de la même façon : ils sont malhonnêtes intellectuellement.

  • Par Tande - 14/01/2018 - 14:37 - Signaler un abus clarification

    Un peu de clarté ne sit pas, n'en déplaise aux beaux esprits. LW va réussir.

  • Par vangog - 14/01/2018 - 14:57 - Signaler un abus J’ai conseillé (modestement) à Marine Le Pen

    d’abandonner sa volonté de sortie de l’Euro et d’articuler le discours sur l’Europe autour d’une négociation indispensable pour donner à la BCE des objectifs économiques de plein-emploi plutôt que la maîtrise de l’inflation, pour réformer la diplomatie européenne dans le sens du patriotisme économique, pour réformer Schengen dans le sens d’une immigration choisie et non subie, pour imposer le pluralisme politique à la CEDH et à la CJUE, infiltrés de longue date par les gauchistes immigrationnistes, pour assouplir des normes écolo-réactionnaires imposées à nos agriculteurs, pêcheurs, montagnards...et pour renégocier les directives favorisant le dumping social, type Bolkenstein...

  • Par Lazydoc - 14/01/2018 - 17:32 - Signaler un abus L’évolution d’un énarque?

    Comment un homme qui a passé toute sa vie dans l’administration peut-il vouloir diminuer son pouvoir, une fois élu. Quand on voit que Sarkosy n’a rien fait contre ce mammouth, qui veut vraiment réformer la France et diminuer sa dette. J’ai du mal à voir du libéralisme dans nos politiques. Depuis Trump, on voit ce qu’un libéral économique peut faire en quelques mois.

  • Par Poussard Gérard - 14/01/2018 - 22:16 - Signaler un abus Du baume au coeur

    Quand on entend ce genre de discours....enfin ce parti affiche ses valeurs..il est temps sinon, avec le nazillon, mort des classes moyennes et invasion musulmane. ..

  • Par Stargate53 - 15/01/2018 - 08:03 - Signaler un abus Fidèle à lui même !

    Il fait ce qu'il avait dit dans sa compagne pour être élu président des LR. OK mais quel sera l'impact sur la politique menée aujourd'hui ?

  • Par tubixray - 15/01/2018 - 08:57 - Signaler un abus Bon début

    Pour le président LR; enfin du parler clair et du parler juste.... Que les centro collabos dégagent de la droite.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€