Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Poutine déclare que Kim Jong-Un "a sans doute gagné cette partie"

Le Président russe s'est exprimé sur son voisin nord-coréen. Il a constaté la réussite de sa politique nucléaire et a souligné le professionnalisme et la maturité de son homologue.

Vainqueur aux points

Publié le
Poutine déclare que Kim Jong-Un "a sans doute gagné cette partie"

Le Président Poutine y tient : "la rhétorique militaire face à la Corée du Nord est destructrice" avait-il récemment déclaré. Il pointait du doigt implicitement les tweets intempestifs de Donald Trump et sa rhétorique très menaçante concernant la République Populaire Démocratique de Corée. Ce jeudi 11 janvier, il a confirmé sa position, adoptant même un ton très conciliant avec le dictateur. Pour conclure son intervention, il a même affirmé que Kim Jong-Un était "mûr et professionnel".

Comme le but du président russe est officiellement de calmer la situation, iln'a pas hésité à se poser en arbitre des récents affrontements diplomatiques et a affirmé devant les médias russes que la Corée du Nord l'avait emporté. 

 «Je considère que Kim Jong-un a sans doute gagné cette partie.

Il a accompli sa mission stratégique: il dispose désormais d’une charge nucléaire et d’un missile d’une portée mondiale — jusqu’à 13.000 km, capable d’atteindre n’importe quel point du globe, en tout cas n’importe quel point du territoire de son ennemi potentiel»

Les réactions de Donald Trump et Kim Jong Un sont attendues.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberte5 - 11/01/2018 - 22:10 - Signaler un abus Pour le moment!!!

    D. Trump a hérité d'une situation catastrophique que lui a laissée B. Obama. Mais la partie n'est pas fini. Les USA ne peuvent laisser un fou avec de telles armes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€