Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pour Sergey Brin, cofondateur de Google, "la victoire de l'AlphaGo est avant tout celle de l'homme"

Dans un entretien accordé au magazine Le Point, Sergey Brin relativise la victoire de la machine.

Modestie

Publié le
Pour Sergey Brin, cofondateur de Google, "la victoire de l'AlphaGo est avant tout celle de l'homme"

Sergey Brin reste étonné par les progrès de l'IA.  Crédit Reuters

Sergey Brin, le cofondateur de Google, a réagi à la victoire du super-ordinateur AlphaGo contre le champion du monde coréen Lee Sedol. L’homme avait essuyé trois défaites de rang avant d’empocher sa première victoire contre la machine le lendemain.

Dans un entretien publié par nos confrères du Point, Sergey Brin a tenu à rappeler que cette victoire n’était pas prévisible : "On ne pouvait pas anticiper.

Il était impossible de tester réellement la capacité d'AlphaGo avant la rencontre avec un joueur du talent de Lee Sedol. C'est un joueur de très haut niveau et je le félicite pour sa victoire dans le quatrième match."

Le cofondateur du géant de l’internet demeure étonné devant les progrès fulgurants de l’intelligence artificielle : "Mais l'accélération des progrès autour de l'intelligence artificielle nous permet d'accéder à un nouvel univers. Elle ouvre un champ des possibles insoupçonné jusqu'ici, dans le domaine de la santé, par exemple."

En dernière instance, Sergey Brin a tout de même voulu souligner la supériorité de l’homme sur la machine : "AlphaGo n'a pas de volonté. Nous l'avons entraîné pour réaliser des choses très spécifiques. AlphaGo n'a pas de libre arbitre, ce n'est pas une entité dotée de conscience. C'est avant tout une machine qui utilise très bien des techniques que lui ont proposées les hommes."

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€