Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 26 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Popularité : François Hollande perd deux points, Nicolas Sarkozy remonte à droite

Selon un baromètre mensuel Odoxa pour France Inter, l'Express et la presse régionale, quatre Français sur cinq estiment désormais que le chef de l'Etat n'est pas un bon président de la République.

En berne

Publié le
Popularité : François Hollande perd deux points, Nicolas Sarkozy remonte à droite

Deux de chute pour François Hollande. La côté de popularité du chef de l’Etat a perdu deux nouveaux points après le remaniement, selon un baromètre mensuel Odoxa pour France Inter, l'Express et la presse régionale. Quatre Français sur cinq (80%, +2) estiment désormais qu’il n'est pas un bon président de la République. Le chef de l'Etat perd notamment 5 points auprès des proches de la gauche (avec 43% d'avis favorables).

"Les ministres qui sont sortis sont plutôt appréciés", a expliqué Emile Leclerc, directeur d'étude à l'institut Odoxa, à France Inter.

"Et les poids lourds de ce remaniement, Jean-Marc Ayrault et Emmanuelle Cosse trustent les dernières places de notre palmarès. Voilà un remaniement raté, un mauvais casting selon les Français, donc François Hollande le paie."

Pour Manuel Valls, les chiffres sont sensiblement meilleurs. 35% des personnes interrogées le considèrent comme "un bon Premier ministre". Concernant les ténors de la droite, si Alain Juppé conforte sa position en tête des personnalités que les Français soutiennent ou pour lesquelles ils éprouvent "de la sympathie", avec 44% (+1) de réponses positives, Nicolas Sarkozy progresse lui de 3 points à 24%.

Alors que la primaire à droite se déroulera cette année, l'ancien chef de l'Etat gagne surtout 12 points auprès des proches de la droite et du centre, avec 61% d'avis positifs. Il réduit son écart avec le maire de Bordeaux, qui progresse "seulement" de 3 points dans cette catégorie, et atteint 72% d’opinions favorables.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jean-Benoist - 23/02/2016 - 13:14 - Signaler un abus Organisme de sondage

    classé à gauche et pro-Juppé? Inutile..

  • Par ygx - 23/02/2016 - 15:50 - Signaler un abus Sur Sarkozy...

    ... une photo intéressante dans le NewYork Times de ce jour... une pub pour Bulgari par exemple... Pourquoi n'en parle-t-on pas? Des menaces à l'égard de la presse, pour la pub?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€