Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 17 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Plan vélo : Anne Hidalgo répond coup pour coup aux critiques

Anne Hidalgo répond coup pour coup aux critiques faites par ses détracteurs concernant son plan vélo pour la ville de Paris. Quitte à verser, un peu, dans la caricature.

Tout roule

Publié le
Plan vélo : Anne Hidalgo répond coup pour coup aux critiques

Largement critiquée et attaquée de toute part concernant l'instauration du plan vélo qui vise à réduire drastiquement et en un temps records la circulation à Paris, la maire de la capitale, Anne Hidalgo a répondu à ses détracteurs sur la chaîne BFM-TV.

Elle dénonce les "petits lobbies" et des gens qui ne cherchent qu'à préserver "leurs petits intérêts" et relève "plusieurs groupes là, entre la fachosphère, les réacs, néoréacs…" et n'oublie pas d'inclure des cadres LREM dont Aurore Bergé qui voulait lancer une polémique en diffusant une vidéo où on l'entend se plaindre d'une circulation difficile et se moquer de l'absence de vélos sur la nouvelle piste cyclable de la voie Pompidou…Qui n'est pas encore ouverte.

Sur BFM-TV la maire de Paris ne laisse pas passer l'occasion et estime " Je pense que nos citoyens sont beaucoup plus éclairés parfois que des politiques ou ces petits groupes qui essayent d'exploiter la situation".

Elle souligne que "Aujourd'hui à Paris, il n'y a qu'un Parisien sur 10 qui se rend à son travail en voiture! Trois sur 10 dans la métropole. Tous les autres prennent déjà les transports en commun, la voiture ou la marche à pieds, et je suis solidaire d'eux."

Dans une interview accordée à Brut, Anne Hidalgo déclare que les critiques que lui font la "fachosphère" ont pour origine sa condition de femme et sa double nationalité espagnole. " Blasphème! Donc je pense que ça les irrite au plus haut point. Je suis une femme de gauche, je l'assume, je le revendique. Je suis une femme qui porte l'écologie, un humanisme, et qui dirige la plus belle ville du monde, donc voilà je l'explique par ça. Mais toute ma vie je me suis engagée contre les racistes, les xénophobes, les antisémites et les gros machos, et je vais continuer".

Le plan vélo, qui vise à accoucher d'un réseau de pistes cyclables de 1400 km avant la fin du quinquennat contre 700 km actuellement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 07/09/2017 - 21:56 - Signaler un abus Hidalgo la gauche extrême et pro islam

    Parisien vous l'avez élu ( surtout les quartiers nord de Paris ou se trouve les immigrés devenus français) vous l'avez. Elle adore emmerder les gens qui vont au travail en voiture, et mettre des HLM ou des immigrés chez les bourgeois. Une HLM. construite en plein 15 ème a amené la racaille avec elle, dans un des rares quartiers qui ne veut pas avoir à se débattre et se protéger. Merci Hidalgo et surtout bonne fête du Ramadan et continuez à ne pas entretenir les églises de Paris qui sont de vrais chef d'œuvres et que vous déciderez un jour irréparables, cela fera de beau emplacement pour des mosquées.

  • Par Liberte5 - 07/09/2017 - 22:29 - Signaler un abus Une dogmatique qui a largement atteint son seuil d'imcompétence.

    Jamais Paris n'a été autant pollué par les embouteillages organisés par A. Hidalgo. Paris n'a jamais été aussi sale, jamais autant dans l'insécurité. Elle aura réussi en quelques années à faire de cette belle ville une ville sombre et triste. Tout cela par dogmatisme, idéologie. Détruire Paris c'est la mission qu'elle s'est fixée.C'est bien engagé. La gauche fasciste détruit tout ce qu'elle touche.

  • Par assougoudrel - 07/09/2017 - 22:55 - Signaler un abus Hitler avait voulu détruire Paris

    Le général qui avait reçu cet ordre l'épargnée, car, pour lui, c'était inconcevable. Mugabe-Hidalgo l'a fait.

  • Par vangog - 08/09/2017 - 00:46 - Signaler un abus Avant l'espagnole, Paris était attractif...

    Après l'espagnole, c'est mort!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€