Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Plan anti-pauvreté : les mesures prévues par Emmanuel Macron retardées pour des questions d'arbitrages

Le chef de l'Etat a été contraint de reporter l'annonce des mesures du plan anti-pauvreté, qu'il devait présenter mardi 10 juillet. Les arbitrages n'ont en réalité pas encore été rendus.

Des jeux, mais pas de pain

Publié le
Plan anti-pauvreté : les mesures prévues par Emmanuel Macron retardées pour des questions d'arbitrages

 Crédit PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Emmanuel Macron a été contraint de revoir une de ses mesures ambitieuses pour des questions de calendrier mais surtout pour des questions d'arbitrage budgétaire. Selon des informations de France Inter, le président de la République a décidé de reporter la présentation de son plan anti-pauvreté, initialement prévue mardi 10 juillet. Et pour cause : c'est ce jour-là que sera disputée la première demi-finale de la Coupe du monde.

Une rencontre à laquelle les Bleus participeront peut-être, s'ils arrivent à se défaire de la formation uruguayenne vendredi 6 juillet.

"Nous verrons si l'équipe de France est en demi-finale ou pas"

Si qualification il y a, Emmanuel Macron pourrait alors se rendre en Russie pour assister au match et soutenir les Bleus. Cette information a été confirmée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui a expliqué mercredi sur LCI que la présentation des mesures contre la pauvreté dépendrait "peut-être" des résultats des joueurs tricolores. "Nous verrons si l'équipe de France est en demi-finale ou pas", avait-elle annoncé. Malheureusement pour lui, c'est ce jour-là que le chef de l'Etat devait se déplacer en région parisienne pour présenter la stratégie gouvernementale d'accompagnement des bénéficiaires du RSA.

Emmanuel Macron a donc été contraint de changer son fusil d'épaule. L'annonce de ce plan ambitieux contre la pauvreté aura plus d'impact lors de son annonce officielle dans les prochain mois. Le téléscopage avec l'effervescence et la mobilisation de la population pour les matches des Bleus en Coupe du monde pourrait nuire à l'impact des mesures annoncées. Il se pourrait également que cette décision ait été motivée par une arrière-pensée politique. Son entourage lui aurait en effet conseillé de faire connaître son plan "en un temps où les Français seraient plus réceptifs", selon France Inter. "Il faut parler à un moment où l'opinion comprendra les enjeux du problème et l'action que compte déployer le président de la République", assure un conseiller de l'Elysée à la radio. Et la Coupe du monde n'est peut-être, en effet, pas le moment idéal pour venir interpeller les Français à ce sujet. 

La raison exacte du report de cette annonce est liée en réalité à un problème d'arbitrages budgétaires qui n'ont pas encore été rendus. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 05/07/2018 - 15:43 - Signaler un abus Si son plan pauvreté concerne

    les "migrants" et l'immigration, il peut aller voir Vlad à Moscou. Il voyage. Quand Trump, qu'on critique à tout va, prend l'avion, c'est pour travailler et il obtient des résultats. Lui, il brasse de l'air et balaie la piste d’atterrissage avec son rotor.

  • Par Ajar - 05/07/2018 - 15:59 - Signaler un abus La com first

    Président qui passe son temps en ballade comme si il n'y avait pas de problèmes en France

  • Par Clodo31 - 06/07/2018 - 05:10 - Signaler un abus Ben oui

    Les arbitres sont occupés à la Coupe du Monde, lol.....

  • Par Liberdom - 06/07/2018 - 13:59 - Signaler un abus Le Foutriquet en boite et au match

    Après s'être déhanché en boite au Nigeria, voilà qu'il prépare un voyage en Russie pour cajoler les footeux qui eux doivent rester devant leur écran pour voir les matches. Proportionnellement les supporters français ont été (et de loin) parmi les moins nombreux dans les gradins : pauvreté oblige.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€