Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une plainte pour viol et agressions sexuelles déposée contre Tariq Ramadan

Déjà dans son livre "J’ai choisi d’être libre", paru en novembre 2016 chez Flammarion, Henda Ayari décrivait l'agression qu'elle avait subie sans pour autant révéler le nom de son agresseur.

Justice

Publié le
Une plainte pour viol et agressions sexuelles déposée contre Tariq Ramadan

Une plainte a déposée au parquet de Rouen à l'encontre de l'islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan pour viol et agressions sexuelles. Son accusatrice est Henda Ayari, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque. Elle dénonce "des faits criminels de viol, agression sexuelles, violences volontaires, harcèlement, intimidation" selon le document consulté par l'AFP.

Son avocat Me Jonas Haddad, contacté par Valeurs actuelles précise “Henda Ayari est tombée dans l’escarcelle idéologique de Tariq Ramadan qui, à la sortie d’un congrès de l’UOIF, en 2012, lui a proposé de le rejoindre dans un hôtel, où il a commis sur elle une agression sexuelle”

Sur sa page Facebook, la présidente de l'association "Libératrices" a expliqué avoir été "victime de quelque chose de très grave il y a plusieurs années" sans avoir voulu révéler le nom de son agresseur à cause de "menaces de sa part", notamment sur ses enfants.

"Mais aujourd'hui je ne peux plus garder ce secret trop lourd à porter, il est temps pour moi de dire la vérité… C'est très dur mais je me sens soulagée, j'ai ressenti le besoin de parler aussi pour toutes les autres victimes, J'espère vraiment que d'autres femmes victimes, comme moi, oseront parler, et dénoncer ce gourou pervers qui utilise la religion pour manipuler les femmes !" explique-t-elle. Elle ajoute : "Je m’apprête à traverser une grosse tempête mais je ne compte plus me taire ni faire marcher arrière au nom de toutes les femmes victimes ! "

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Félicie - 21/10/2017 - 00:58 - Signaler un abus Courage

    Elle a beaucoup de courage, et j'espère qu'elle aura tous les soutiens indispensables à sa sécurité. j'espère aussi que l'Université d'Oxford, les Edgar Morin, Mediapart, RTS, cesseront de faire la promotion de cet escroc intellectuel, et escroc religieux, et aussi, à ce qu'il semble, pervers et agresseur, ce qui ne m'étonne pas, l'ayant connu lorsqu'il sévissait comme enseignant en philosophie dans un collège genevois.

  • Par Ganesha - 21/10/2017 - 06:19 - Signaler un abus Couteau ou revolver ?

    Si on lit calmement et objectivement ce que raconte cette dame, elle a accepté d'accompagner Tariq Ramadan dans sa chambre d'hôtel. On peut imaginer que lorsqu'ils se sont présentés à la réception, mr. Ramadan ne la menaçait pas avec une arme (couteau ou revolver ?). Elle était donc consentante, et que font habituellement un homme et une femme dans une chambre à coucher ? Mais arrivée sur place, le champagne n'était pas frais, et la dame a changé d'avis. Fin de l'histoire...

  • Par Cepatoufau - 21/10/2017 - 06:57 - Signaler un abus Un peu simple comme explication

    On peut rencontrer une personne à son hôtel sans pour autant accepter de la violence et un viol. Ce n'est pas la fin de l'histoire, mais le début. Sachant la philosophie de T Ramadan sur les femmes, on peut imaginer que ce qu'il considère comme du à sa condition d'homme, est obtenu par la force. C'est au contraire pour lui comme pour les autres le début de l'histoire. Connaissant aussi la souplesse de ce monsieur et ceux qui l'entourent pour accepter la contradiction ou les mises en cause, notamment de la part d'une femme, on peut prédire les plus grandes difficultés à cette personne courageuse. La suite de l'histoire sera intéressante et notamment l'attitude de TR et de la justice.

  • Par Beredan - 21/10/2017 - 07:40 - Signaler un abus Y faut pas ...

    .... suivre Frère Tarique quand il a la trique .......

  • Par Pharamond - 21/10/2017 - 08:53 - Signaler un abus La chambre d'hôtel.

    Passer un entretien d'embauche dans une chambre d'hôtel est monnaie courante,surtout quand le/la DRH n'est pas de la ville; de même, négocier les termes d'un contrat que l'on veut garder discret,etc.Les exemples abondent du pourquoi de la chambre d'hôtel. Une femme qui s'y rend est elle supposée vouloir se faire "sauter"? Pour certains,semble-t-il,c'est implicite. Pour le reste, si "les fous de Dieu" s'y mettent,où va-t-on?Encore un donneur de leçon impénitent.

  • Par vangog - 21/10/2017 - 09:48 - Signaler un abus "proposé de rejoindre dans un hôtel"...

    il faut arrêter, là!... parce que, entre la presse subventionnée, les avocats qui sautent surtout ce qui bouge (sans jeux de mots), et les femmes dont la parole se libère "à la sortie de la chambre d'hôtel"(avant, étaient-elles si muettes qu'elles ne pouvaient refuser?...) la France gauchiste est tombée dans le grand n'importe quoi!...Lorsque les femmes ont vu les tronches de vicieux de TariqRamadan et de Harvey Weinstein, elles savent à quoi s'attendre (mais peut-être en espèrent-elles plus?...(Wouah!Wouah!)

  • Par kelenborn - 21/10/2017 - 12:31 - Signaler un abus Très bonne

    Tiens je croyais que pendant le ramadan c'était jeune et abstinence! manifestement c'est jeune femme et incontinence Je vois mal Caroline MyAss ou Schiapette brailler "balance ton PORC" voila qui serait islamophobe et stigmatisant!! Au passage, j'adore le "islamoLOGUE" il est vrai que comme chez les sociologues on prend volontiers les saintes écritures pour une loi scientifique!!! Et puis maintenant qu'il rame, Adam comme dirait Eve

  • Par adroitetoutemaintenant - 21/10/2017 - 13:06 - Signaler un abus @ Felicie

    Tout à fait d'accord avec vous ! Je l'ai aussi connu à Genève et l'ai fait partir de honte dans une conférence. Il va probablement se justifier en se comparant à son prophete pédophile. Il faut mettre la pression sur Oxford!

  • Par gilbert perrin - 21/10/2017 - 14:17 - Signaler un abus chacun raconte ce qu'il veut ? sur le harcèlement

    sans connaître les conditions exactes et, ce so nt toujours les hommes qui harcèlent, çà commence à suffir, quand va t'on parler des provocations, des naÏvetés, dans ces affaires ... très souvent les RV dans des chambres d'hotel sont suspectes ?? les RV recrutement etc...se font dans une salle dédiée à cela ?? c'est pas la même chose !

  • Par Ganesha - 21/10/2017 - 16:20 - Signaler un abus Un peu de bon sens et de sens commun ?

    Cela fait tout de même plaisir, c'est rassurant, de lire quelques commentaires qui confirment qu'une chambre à coucher n'est un lieu ''naturel et normal'' pour un entretien d'embauche ! C'est un de ces éléments de simple bon sens et de sens commun, qui permettent, en psychiatrie, de déceler une tendance à la sociopathie, ou même à la psychopathie. D'abord, beaucoup d'hôtel refusent de laisser monter un visiteur (ou une visiteuse) si l'on n'a payé que pour une chambre simple, mais surtout, il y a toujours au rez-de-chaussée, au moins un salon, et souvent un bar, où peuvent se tenir des conversations discrètes. Nous vivons à une époque où, à défaut d'avoir des murs de verre dans son bureau, il est désormais impératif de laisser la porte ouverte. La vidéosurveillance va également se généraliser. Faudra-t-il regretter le charme des temps anciens ? Probablement ! Mais la nature humaine est ingénieuse, et nous trouverons des alternatives... === https://fr.m.wiktionary.org/wiki/sociopathe

  • Par l'enclume - 21/10/2017 - 16:36 - Signaler un abus A méditer, ne pas perdre son temps avec les imbéciles

    Ganesha - 21/10/2017 - 06:19 - Vous êtes un pauvre type, par respect vous devriez avoir honte d'écrire de telles stupidités, vous sortez du même tonneau que vangog et les abrutis d'extrême droite.

  • Par Ganesha - 22/10/2017 - 03:40 - Signaler un abus L'Enclume

    Si ce genre de commentaire débile comble un petit peu votre frustration et égaie votre solitude, c'est positif, et je m'en réjouis. Mais ce serait plus intéressant d'enrichir le débat avec des arguments !

  • Par lasenorita - 22/10/2017 - 10:56 - Signaler un abus Ramadan est un salafiste..

    Il a un profond mépris pour les femmes: il a dit que les femmes infidèles devaient être lapidées.. Son idéologie est douteuse, c'est le petit-fils du créateur des ''Frères Musulmans'' C'est un ennemi de notre démocratie, il propage des idées dangereuses! Le mensonge est sa spécialité!.. Dans ''harceleur'' on trouve le mot ''harceler'': le harceleur c'est celui qui harcèle c'est-à-dire qu'il a fait des ''avances'' à une femme, celle-ci a repoussé ces ''avances'' mais le harceleur ne se décourage pas... comme l'égorgeur de l'étudiante française qui se présentait, nu, devant sa porte, plusieurs fois!..

  • Par adroitetoutemaintenant - 22/10/2017 - 12:28 - Signaler un abus Extraordinaire méconnaissance de certains

    Les chambres d’hôtel sont un lieu très commun pour des meetings professionnels. Beaucoup de suites sont équipées pour cela avec une grande table et des chaises, des équipements tels que fax, imprimantes etc. Je les utilise fréquemment car ils permettent de ne pas être dérangé. Par exemple lors de grands congres médicaux on peut y rencontrer en toute discrétion des collègues d’autres universités pour y travailler un sujet, un projet, débaucher une personne pour l’employer sans être emmerdé dans un bar ou un hall. Quant à louer une salle de réunion c’est OK pour un plus grand nombre de personnes. J’utilise ma suite dans tous les pays du monde. Bien sûr je ne prends pas une chambre dans un hôtel de passe ou un F1 comme certains. L’avantage aussi c’est d’avoir un bar et un frigo pour célébrer après les contrats. Et aussi la possibilité de se faire livrer des repas. J’ai récemment passé une semaine à Genève dans ma suite avec repas chaque jour à préparer avec des collègues une grosse prise d’un hôpital privé au Moyen Orient. Pas d’oreilles indiscrètes, pas de camera cachée, pas d’emmerdeurs, pas de bruits ou musique de merde et bien moins cher qu’une salle de conférence.

  • Par Pharamond - 22/10/2017 - 18:22 - Signaler un abus @adroitetoutemaintenant

    Je suis tout à fait d'accord avec vous d'autant plus que j'ai moi même passé un entretien d'embauche...dans une chambre d'hôtel. Dans ce cas précis il s'agissait de postuler auprès d'une entité étrangère qui n'avait pas de présence en France et qui rassemblait les postulants au moment du passage en France du recruteur.Cela est avantageux car moins coûteux que louer un bureau à la journée. Les propos de Ganesha révèle ses limites intellectuelles et professionnelles. Il se croit encore au bled!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€