Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 28 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Du pétrole iranien se retrouve en Europe pour la première fois depuis la levée des sanctions

Selon le ministre de l'Economie iranien, les exportations de brut devraient bientôt atteindre de nouveau le stade "des deux millions de barils par jour".

Or noir

Publié le
Du pétrole iranien se retrouve en Europe pour la première fois depuis la levée des sanctions

Cela faisait 4 ans. 4 ans que le pétrole iranien n'affluait plus en Europe. En 2012, l'Union européenne avait en effet décidé d'imposer un embargo sur le pétrole iranien afin de forcer le pays à renégocier son programme nucléaire. Mais la diplomatie aidant, cette interdiction a été annulée en janvier.

Dimanche, un tanker du nom de Monte Toledo a donc livré, non loin de Gibraltar, les premiers barils de la République islamique, depuis 2012.

Dès la levée des sanctions, mi-janvier, après inspection des sites nucléaires iraniens par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) –, Téhéran a tout fait pour reprendre ses exportations au plus vite, en malgré de l’engorgement du marché et d’un prix du baril tombé sous les 30 dollars.

Et le flot d'or noir en provenance de la République islamique ne devrait pas se tarir de sitôt. Le président Hassan Rohani a déclaré que les exportations allient augmenter rapidement. Ali Tayebnia, le ministre de l'Economie iranien a également indiqué que les exportations iraniennes de brut devraient bientôt atteindre de nouveau le stade "des deux millions de barils par jour".

>>>> A LIRE AUSSI : Chute du pétrole : pourquoi les prix ne tomberont pas plus bas

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€