Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une pétition signée par 110 cancérologues dénonce le prix trop élevé des médicaments

Selon les spécialistes, l'augmentation du prix des médicaments n'est pas proportionnelle à l'augmentation des investissements en recherche et développement (R&D).

Juste prix

Publié le
Une pétition signée par 110 cancérologues dénonce le prix trop élevé des médicaments

La pétition milite notamment pour un coût des médicaments proportionnel au coût de la recherche en R&D et pour "un retour sur investissement raisonnable".  Crédit Reuters

Une pétition publiée par nos confères du Figaro qui réunit 110 cancérologues s'insurge contre le "coût exorbitant" des médicaments contre le cancer et réclame un "juste prix". Parmi les signataires, Dominique Maraninchi, ancien président de l'Institut national du cancer (Inca), et Jean-Paul Vernant, auteur des recommandations du 3e plan cancer, écrivent : "De nombreuses innovations thérapeutiques apparaissent dans le domaine du cancer. (...) Pourtant, le coût d'abord croissant et maintenant exorbitant de ces innovations risque fort de compromettre ces espoirs."

D'autres éminents spécialistes ont également rejoint l'initiative : Thierry Philip, président de l'Institut Curie, Alexander Eggermont, président de l'Institut, ainsi que Patrice Viens, président d'Unicancer, un groupe hospitalier spécialisé dans la lutte contre le cancer. D'après eux, l'augmentation du prix des médicaments n'est pas proportionnelle à l'augmentation des investissements en recherche et développement (R&D).

C'est même le contraire, le prix des nouveaux produits augmente alors que le coût de leur R&D diminue.

"Des menaces réelles pèsent sur l'équité d'accès des patients aux traitements innovants des cancers, comme sur la pérennité de notre système de santé solidaire", assurent les cancérologues. La pétition milite notamment pour un coût des médicaments proportionnel au coût de la recherche en R&D et pour "un retour sur investissement raisonnable". 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 16/03/2016 - 01:04 - Signaler un abus Et qu'aura fait TOURNESOL TOURRAINE contre les

    dérives pharmaceutiques ??? RIEN et pour le reste pas grand chose non plus. Un vrai "gouvernement de nazes" dixit M.Aubry qui, pour une fois avait raison

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€