Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La (petite) polémique du jour : Emmanuel Macron fête son anniversaire à Chambord, Jean-Luc Mélenchon râle

Le président a loué, à ses frais, un gîte près du château de Chambord.

Happy birthday Mr President

Publié le
La (petite) polémique du jour : Emmanuel Macron fête son anniversaire à Chambord, Jean-Luc Mélenchon râle

Emmanuel Macron aura 40 ans le 21 décembre. Pour fêter ce cap, il a décidé de s'offrir un weekend près du château de Chambord. "Le président et son épouse passent le week-end à titre privé dans le Loir-et-Cher, à proximité du château"de Chambord, a indiqué le palais présidentiel à l'AFP, précisant que ce déplacement se fait "sur les deniers personnels du président de la République" et qu'il est son premier weekend en privé depuis son élection.

Le président de la République est arrivé vendredi soir à Chambord, où il a loué une ancienne maison forestière transformée en gîte 4 étoiles, la Maison des réfractaires, à quelques centaines de mètres du chateau.

Ce samedi après-midi, il s'est rendu au zoo de Beauval qui héberge le bébé panda dont son épouse est la marraine. La soirée d'anniversaire du président se déroulera dans la soirée dans les salons du château, après la fin des visites du public.

Ce choix du chef de l'Etat a été critiqué par Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise. "Pourquoi est-ce qu’il s’en va célébrer son anniversaire à Chambord ? Quelle drôle d’idée ! Je suis tellement républicain que tout ce qui touche aux symboles royalistes m’exaspère, je trouve ça ridicule. Mais il en faut pour tous les goûts. Chambord, c’est un peu traditionnel. C’est les rois de France de la Renaissance. Rien à voir avec l’obscurantisme libéral dont il est le porteur",a-t-il dit.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 16/12/2017 - 17:01 - Signaler un abus Quel k.n

    ce mélenchon ! il n'en finit pas d'égrener ses âneries ! Macron a bien le droit d'aller faire du tourisme à Chambord plutôt qu'à Marrakech . Il n'habite pas dans le château mais à côté ! Le discours de mélenchon est de plus en plus plouc !

  • Par assougoudrel - 16/12/2017 - 19:34 - Signaler un abus Seul bémol

    Plus le président s'éloigne de Paris, plus il y a de convives et plus cela coûte au contribuable, car il faut un service de sécurité avec un effectif gonflé. On peut être aussi soupçonneux, car des vivres prévus pour l'Elysée peuvent être acheminés là-bas. On a vu des détournement sous Chirac. A l'Elysée, un budget est prévu pour les repas des hommes d'Etats et invités étrangers. Il faisait payer les repas de ces derniers par le Ministère des Affaires Etrangères. On peut leur faire confiance pour faire du "zig-zag".

  • Par Atlante13 - 16/12/2017 - 19:36 - Signaler un abus Il ferait mieux de nous expliquer

    comment il a pu faire des investissements immobiliers avec ses notes de frais, et le revendre 3 à 4 fois plus chers. Avec notre argent. Maintenant un petit rappel à cette classe pourrie de gauche et de ses médias: vous avez incendié Sarko et son Fouquet's, vous avez fait silence quand Hollande jouait au monarque à l'Elysée et à la Lanterne, à nos frais bien sûr, et vous faites encore plus silence quand Macron se prend pour Louis XIV, mais il le fait à ses frais. Mesdames/Messieurs les médias et intellos de comptoir de gauche (excusez le pléonasme), vous n'êtes qu'une bande de faux-culs et de mange-mdr.

  • Par vangog - 16/12/2017 - 20:31 - Signaler un abus Melenchouille râle, car il n’a pas été invité!

    Ce gland croyait que Macron-Rothschild avait réquisitionné le château de Chambord, et aurait bien voulu être de la partie, en tant que chef de l’opposition decide3 par les médias aux ordres...en réalité, c’est un petit gîte coquet (et coquin) juste à côté...sniffff!

  • Par Citoyen-libre - 17/12/2017 - 09:50 - Signaler un abus Un non évènement

    Si de temps en temps les journalistes allaient à la pêche, le pays s'en porterait mieux.

  • Par Borgowrio - 17/12/2017 - 09:53 - Signaler un abus Macron le chouchou ... Que voulez vous c'est ainsi

    Le Fouquet's de Sarkosy paraît bien modeste à coté du prestigieux château de Chambord . Je n'ai rien contre cette promotion d'un haut lieu de la culture française . simplement la différence de traitement pas les médias qui ont relayé en boucle pendant des semaines les réactions indignées des gauches de tous poils sur la soirée post électorale de Sarko . Sarko avait fait lui aussi la promotion d"un lieu mythique de France

  • Par catlaya - 17/12/2017 - 17:15 - Signaler un abus fêter ses 40 ans : desormais c'est interdit ?

    On eut quand-même s'étonner du silence de tous ces "offusqués" quand Mitt'rand se prélassait avec l'une ou l'autre - voire ses deux - familles en Egypte. Il est vrai qu'à l'époque la presse était bien tenu (et rétribuée sous forme de subventions) Alors, lâchez - nous un peu .! Pourquoi le jeune Président de la République Française n'aurait - il pas le droit de fêter ses 40ans dans le cadre te de son choix ? Ah, la jalousie, la première des tares Française !

  • Par Carl Van Eduine - 17/12/2017 - 19:52 - Signaler un abus Mélanchon pas tout

    Jaloux de ses 40 ans ? Aigri d'être perdant ? Anxieux de sa notoriété ? Furieux de ta médiocrité ? Relis Karl Marx oh camarade d'un siècle aujourd'hui périmé !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€