Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les pensées géopolitiques de Donald Trump il y a trente ans !

Il était favorable à une union avec l’URSS et s’inquiétait de la prolifération nucléaire possible dans les organisations non-étatiques.

Flash-Back

Publié le
Les pensées géopolitiques de Donald Trump il y a trente ans !

Il avait des options géopolitiques bien différentes de celles de Reagan. Crédit DON EMMERT / AFP

1987. Donald Trump est alors un promoteur immobilier et personne ne l’imagine futur président des Etats-Unis d’Amérique, comme c’est le cas depuis sa victoire à l’élection présidentielle en novembre et comme ça le sera officiellement à la fin du mois de janvier.

Il avait alors accordé une interview au journaliste Ron Rosenbaum dans laquelle il parle des armes nucléaires.

Elle avait été publiée dans un magazine qui n’existe plus, Manhattan, Inc. Il appellait déjà à un rapprochement avec la Russie –l’URSS à l’époque – et il s’inquiétait de la prolifération possible des armes nucléaires chez des acteurs non-étatiques, par exemple les organisations terroristes.

Il était marqué sur ce point par l’influence de son oncle, un ingénieur qui a travaillé dans des projets de défense. Il s’en prenait à « des pays comme la France » qui disait-il « vendent ouvertement la technologie nucléaire ».

Parmi les solutions qu’il envisageait à l’époque : des sanctions économiques contre les pays, comme cela serait fait avec l’Iran. Il envisageait aussi, et c’est lié, la constitution d’une alliance américano-soviétique pour le maintien du duopole sur les armes nucléaires. Il dit alors : « La seule réponse est pour les Big Two (Etats-Unis, URSS) de conclure une entente maintenant pour intervenir et empêcher la prochaine génération de nations sur le point d'aller au nucléaire de le faire. Par tous les moyens nécessaires. »

Donald Trump propose aujourd’hui d’ouvrir une relation diplomatique moins conflictuelle avec la Russie et également de dynamiser la production américaine d’armes nucléaires. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 06/01/2017 - 01:11 - Signaler un abus Un visionnaire, ce Trump!

    Il avait compris le grave danger de la diplomatie de phoque, initiée par Mitterrand-l'hypocrite, et prolongée par Chirac-Heineken, consistant à livrer la technologie nucléaire à l'Iran (sous couvert de nucléaire civil), pour satisfaire à l'anti-américanisme primaire diffusé par les médias d'alors, et satisfaire leur fraction de population musulmane. Aujourd'hui, l'Iran victorieux en Syrie utile peut pavoiser, et envisager de prendre le contrôle de tout le Moyen-Orient, comme il l'a toujours rêvé et affiché: et il a la bombe, grâce à la France gauchiste. Avec cet état imprévisible, les dirigeants français sans vision ont joué les apprentis-sorciers, alors que des gens comme Trump les mettaient en garde, sans espoir d'être entendus par des sourdingues uniquement préoccupés de donner des gages à leur population musulmane (à l'époque, les partis archaïques de droite et de gauche croyaient que le vote musulman était de taille à les faire gagner...voir Mollenbeck...)

  • Par assougoudrel - 06/01/2017 - 05:48 - Signaler un abus Hé! Atlantico!

    Il y a quelqu'un chez vous qui s'amuse à effacer mes commentaires qui ne sont pas plus virulents que d'autres. Je me souviens d'un dénommé "Arvensis" (il vous fait peur?) qui avait écrit qu'il me collerait à la culotte, car mes propos sont terrible. Je commence à en avoir plein le "tchu". Vous me désabonner et on en reste là.

  • Par l'enclume - 06/01/2017 - 11:40 - Signaler un abus Nouveau slogan du F.Haine "Les mains sales et la tête basse"

    vangog - 06/01/2017 - 01:11 - "Un visionnaire, ce Trump! "Et ça comment le qualifiez vous ? Un assistant FN admet avoir été payé par le Parlement européen sans y mettre les pieds. Certains assistants ont un salaire justifié mais pas tous... Moi, par exemple, j'ai été payé à moitié par le Parlement européen alors que je n'ai jamais mis les pieds à Strasbourg ou à Bruxelles", raconte un assistant que l'hebdomadaire a pu joindre. Comme une douzaine de ses collègues, il a été briefé par deux avocats dans le cas où les choses tourneraient mal. "On nous a indiqué qu'il fallait garder le silence et penser à autre chose lorsque l'on serait interrogés par les policiers."

  • Par Palaos - 08/03/2017 - 14:49 - Signaler un abus @l'enclume

    Quel rapport avec l'article?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€