Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Penelopegate : François Fillon va déposer "un certain nombre de pièces" au parquet

Le candidat à l'élection présidentielle entend défendre bec et ongle son épouse.

Preuves

Publié le
Penelopegate : François Fillon va déposer "un certain nombre de pièces" au parquet

Selon Le Parisien, une enquête préliminaire a donc été ouverte mercredi 25 janvier par le parquet financier "détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recels". Elle devrait faire de la lumière sur les emplois présumés fictifs de l'épouse de François Fillon. Ce dernier ne compte pas se laisser faire et va se défendre.

>>> À lire aussi : Penelopegate : l’Odyssée de Fillon ne fait-elle que commencer?

Invité ce matin de la matinale d’Europe1, le sénateur de Vendée, président du conseil Régional des Pays de la Loire et président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, a déclaré que François Fillon allait déposer "dans la journée" au parquet financier "un certain nombre de pièces". En effet, hier, François Fillon avait demandé d’être reçu "dans les plus brefs délais" par le parquet national financier. "Ce matin même, dans quelques heures, dès que les bureaux seront ouverts, l’avocat de François Fillon prendra l’attache du procureur financier et dans la journée même il se déplacera avec un certain nombre de pièces ", a précisé le sénateur.

Pour Bruno Retailleau, "François Fillon, ça fait plus de 30 ans qu’il est dans la vie politique, sans aucune affaire, et comme par hasard, à trois mois de la présidentielle, quelques jours avant son discours fondateur, dimanche prochain, à La Villette, cette affaire lui tombe dessus". Il a également affirmé qu’il “n’est pas question de laisser prendre en otage une campagne présidentielle”.

>>> À lire aussi : Chic! les premières boules puantes de la campagne…

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par 2bout - 26/01/2017 - 11:58 - Signaler un abus Une réponse « particulière » ...

    est éventuellement à réserver aux juges, et les règlements de comptes à gérer en interne. La nature de l'accusation importe peu, la capacité à y faire face est la réponse. En clair, on se fout de savoir pourquoi il y a 10, 15 ou 20 ans, il a embauché sa femme lui personnellement, et si elle peut justifier de sa rémunération : les temps ont changés. La réponse doit être « globale » afin d'éviter qu'un personnage politique puisse à l'avenir être discrédité à la simple évocation de l'emploi d'un de ses proches.

  • Par vangog - 26/01/2017 - 12:29 - Signaler un abus Il va déposer quelles pièces?

    Celles de sa gentilhommière sarthoise, abritant la toile de Pénélope, à 500000 euros, si souvent décousue puis recousue?...On a encore le droit de rigoler, non? Plus sérieusement: Francois Fillon est coupable de n'avoir pas réformé le fonctionnement du parlement, et fait rémunérer les attachés directement par l'AN, lorsqu'il était aux affaires. Car ce fonctionnement lui permettait d'atteindre le revenu à cinq chiffres, le seul capable, selon lui, de susciter un minimum de respect, en France aristocratique...trop tard, Fillon, car tu fais bien partie du "système" que tu as contribué à créer...alors, assume!

  • Par vangog - 26/01/2017 - 12:32 - Signaler un abus Un conseil de non-avocat, Francois...

    "Tu reconnais les faits, insiste sur le fait que quasiment tous faisaient pareil, et tu promets que, Toi-President, tu feras passer une loi pour rémunérer directement les attachés parlementaires par l'AN"...et hop, le tour est joué! Facile, non?

  • Par 2bout - 26/01/2017 - 12:43 - Signaler un abus Attention vangog.

    Des attachés parlementaires rémunérés directement par l'AN, ce sont autant de fonctionnaires supplémentaires, et comme on l'a vu récemment avec les dépenses sociales, quand les fonctionnaires fonctionnent, ils ont tendance à beaucoup fonctionner.

  • Par Beredan - 26/01/2017 - 14:09 - Signaler un abus Les bons apôtres...

    François , la situation est désespérée , mais tu peux entraîner dans ta chute une meute de socialauds et de juppéistes..... ne cède pas au chant des sirènes ( Apparu , Nkm et autres fourbes)... suis les conseils de vangog et coule pavillon haut !

  • Par clint - 26/01/2017 - 15:05 - Signaler un abus Si dans 3 semaines c'est pire, laisser la place à Juppé !

    Son programme déjà tangent ne reposait que sur sa "droiture" morale "chrétienne" pour faire avaler la pilule de l'austérité, des 39H payées 37, de la retraite à 65 ans, etc Si l'affaire perdure, voire s'envenime, il n'aurait qu'une seule solution : se désister pour Juppé qui ratisserait très large. Un boulevard pour le FN autrement !

  • Par ISABLEUE - 26/01/2017 - 15:10 - Signaler un abus quand on n'a pas les fesses propres

    on ne tente pas de monter au cocotier. Nicolas, tu me maaaannnnques !!!

  • Par Stargate53 - 26/01/2017 - 16:06 - Signaler un abus Passe pas plus de temps qu il ne en faut

    Laissons la justice faire son travail et que tous les journalistes et politiques se concentrent sur les programmes et propositions pour le pays qui en a bien besoin L'ex arrières pensées et calomnies sont des méthodes infames et indignes de tour honnête homme ou femme !

  • Par langue de pivert - 26/01/2017 - 17:11 - Signaler un abus Ceux qui voulaient voter pour

    Ceux qui voulaient voter pour lui voteront pour lui et ceux qui ne voulaient pas ne le feront pas ! Les combines de gauche tout le monde à compris depuis longtemps ! On attend encore le jugement de Fançoise Martres la conne du mur des cons et Taubira

  • Par vangog - 26/01/2017 - 17:47 - Signaler un abus @2bout nous avons oublié de vous dire que nous souhaitons

    diviser par deux les députés de l'Assemblee Nationale, et les fonctionnaires en surplus de cette institution moribonde, pourraient se voir offrir les postes d'attachés parlementaires, en remplacement des 9700 euros alloués aux députés. Au total, une économie....qui dit mieux?

  • Par 2bout - 26/01/2017 - 18:10 - Signaler un abus Les ministres passent et les cabinets ministériels,

    eux restent ... et gouvernent. Les parlementaires passeraient aussi en laissant à leurs successeurs leurs attachés qui, eux restant ... légiféreraient ?

  • Par JMAndré - 26/01/2017 - 18:24 - Signaler un abus La question aiguë est:

    s'agit-il ou non d'un emploi fictif ? PF a-t-elle été normalement présente et active dans cet emploi ? Par ailleurs, si Fillon a laissé exister et perdurer cette incroyable situation en oubliant que quand on est candidat à la Présidence tout sera passé au crible, il y a là en plus de la faute morale une erreur d'appréciation assez sidérante.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€