Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Patrick Buisson réclame près de 400 000 euros aux Républicains, un procès pourrait avoir lieu

Une médiation entre l'ancien conseiller et le parti dirigé par Nicolas Sarkozy a mal tourné.

Hache de guerre

Publié le
Patrick Buisson réclame près de 400 000 euros aux Républicains, un procès pourrait avoir lieu

La guerre entre Patrick Buisson et Nicolas Sarkozy est loin d'être terminée. Celui qui fut le conseiller très influent de l'actuel patron des Républicains, du temps où il était chef de l'Etat, réclame désormais près de 400 000 euros au parti. Ce montant correspondrait à des impayés pour l'année 2013. Selon L'Express, une médiation a eu lieu le 17 mars pour tenter de trouver un compromis...mais la séance se serait fort mal passée.  

Vindicatif, Patrick Buisson aurait déclaré à l'avocat du parti, Philippe Blanchetier : "Nicolas Sarkozy est le contraire d'un chef, il aura passé son temps à exposer ses collaborateurs pour mieux se protéger ou pour régler ses problèmes domestiques.

Vous lui direz de ma part".

Rapidement, les discussions ont tourné court. Les Républicains contestent les propos de Patrick Buisson et réclament que ce dernier présente des justificatifs correspondant à la facture présentée. Après l'échec de la médiation, un procès est désormais "inéluctable" selon L'Express.

Patrick Buisson, actuellement patron de la chaîne Histoire, est au cœur de l'affaire sur les commandes de sondages de l'Elysée sous le quinquennat Sarkozy (2007-2012) et pour lequel il a été mis en examen, tout comme l'ancienne directrice de cabinet Emmanuelle Mignon et Claude Guéant. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 23/03/2016 - 16:36 - Signaler un abus Quel panier de crabes!

    Lorsqu'ils sont trop serrés, les crabes se bouffent entre eux, après s'être arraché les pinces, c'est bien connu!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€