Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 23 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Patrick Buisson : "Aujourd’hui, il n'y a en France qu'un homme d'Etat, Nicolas Sarkozy"

Le conseiller de l’ancien président explique dans un entretien donné au journal Le Monde que Nicolas Sarkozy "s’imposera comme l’unique recours".

Le sauveur

Publié le
Patrick Buisson : "Aujourd’hui, il n'y a en France qu'un homme d'Etat, Nicolas Sarkozy"

Patrick Buisson affirme dans une interview donnée au Monde que Nicolas Sarkozy est "l'unique recours".  Crédit Reuters

Nicolas Sarkozy, "unique recours" ? C’est en tout cas ce qu’assure Patrick Buisson dans un entretien donné au quotidien Le Monde. Le conseiller de Nicolas Sarkozy, très critiqué pour sa stratégie lors de la dernière campagne présidentielle, assure ainsi qu’"aujourd’hui, il n'y a en France qu'un homme d'Etat, c'est Nicolas Sarkozy" ajoutant que "face à la dynamique du FN, toute autre candidature que la sienne exposerait la droite au risque d'une élimination au premier tour" et qu’"il est le seul en capacité de rassembler".

L’ex-directeur de ma rédaction du journal Minute puis du magazine Valeurs actuelles assure par ailleurs qu’"il y a un continuum parfait entre la campagne de Nicolas Sarkozy engagée en février 2012 sous la bannière des valeurs et la mobilisation, un an plus tard, de centaines de milliers de Français sur des questions sociétales dont on disait qu'elles ne passionnaient personne". Le politologue estime donc que c’est "la synergie dialectique créée par le candidat Sarkozy qui a rendu à ce peuple la fierté de se battre pour autre chose que des intérêts catégoriels " et notamment pour s’opposer au mariage pour tous.

Lorsqu’on lui demande si la droite ne court pas après le Front national, Patrick Buisson explique que "c'est à cette France du travail et de la relégation, sous-consommatrice de prestations sociales, que la droite doit s’adresser en priorité. Sans se laisser intimider par ceux qui voudraient faire des légitimes aspirations des catégories populaires la propriété du seul Front national afin de les disqualifier".

Le politologue réagit également à la mort de Clément Méric et assure que s’il s’agit bien d’"un acte abominable", cela reste toutefois "isolé" assurant "qu’on ne peut pas le rattacher à un contexte de violence globale" précisant que "le climat de tension que la gauche dénonçait sous Sarkozy n’a pas disparu […] avec l’élection de François Hollande".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 08/06/2013 - 17:38 - Signaler un abus Usé par l'usure du pouvoir.

    Plutôt d'accord (comme on dit dans les sondages mais sans jamais me le demander à moi :-( A mon avis même Sarko I aurait fait mieux - et sans forcer - que les bons-à-riens actuellement aux manettes. On peut imaginer que Sarko II, débarrassé de la préoccupation de sa réélection, enrichi de son expérience, un peu plus mature, assez orgueilleux pour vouloir finir (faire ?) le job en beauté et laisser un bonne trace aurait fait mieux que Sarko I Mais à quel prix pour lui ? Nicolas a "décroché" (je peux l'appeler Nicolas, je suis plus vieux et je sais qu'il adore lire mes comm's si, si :-) pendant son voyage en pirogue en Guyane, usé et seul contre tous, dégouté de la vie politique ! Peu probable qu'il en redemande ! On peut ne pas être d'accord, mais il faut se rappeler qu'au deuxième tour il n'y a que 2 candidats ! Si tu veux revisiter la Guyane en long en large et en travers (mais pas en vélo ☺) c'est quand tu veux !

  • Par t-hex - 08/06/2013 - 18:17 - Signaler un abus La Vérité si je m'en...vais.

    Oh ouiii, vivement que le Vrai sauveur revienne avec une Vraie campagne pronant le Vrai travail contre les Vrais chômeurs, pas vrai ? A chaque prophète son buisson. A moïse le buisson ardent, à Sarkozy le buisson perdant. Vivement le clash Normal Vs Vrai.

  • Par lsga - 08/06/2013 - 18:41 - Signaler un abus Buisson : L'homme qui fait perdre la droite.

     

  • Par Sophile - 08/06/2013 - 18:52 - Signaler un abus Pauvre Buisson désoeuvré et orphelin

    Sarkozy n'a servi que sa cause et celle des américains par la même occasion, yaka voir qui il sert aujourd'hui. Il a commencé un travail de sape de la France que Hollandouille s'empresse de terminer. On vous a assez vus.

  • Par casanova - 08/06/2013 - 19:14 - Signaler un abus Comme disait ma grand'mère

    il n'y a que la foi qui sauve.

  • Par slavkov - 08/06/2013 - 19:34 - Signaler un abus socialistes

    ... hélas c'est une triste réalité, mais peut mieux faire ...

  • Par luc.b - 08/06/2013 - 21:16 - Signaler un abus Patrick Buisson oublie le bilan tellement nul de Sarkozy

    Les 9 records battus par Sarkozy entre 2002 et 2012. - Record de la hausse de la dette : +600 milliards d'euros de dette en 5 ans avec Sarkozy contre 555 milliards de dette en 14 ans avec Mitterrand. - Record de la hausse mensuelle du chômage : 90 000 nouveaux chômeurs en janvier 2009. - Record du déficit du commerce extérieur : 69,6 milliards d'euros en 2011. - Record du déficit budgétaire : 138 milliards d'euros en 2009. - Record du déficit de la Sécurité sociale : 29,8 milliards d'euros en 2010. - Record du nombre de voitures brûlées : 46 814 en 2007. - Record des flux migratoires : 217 000 personnes en 2005 contre 100 000 en 1995. - Record du nombre de naturalisations : 168 000 en 2004 contre 92 000 en 1995. - Record du nombre de naissances où au moins un parent n’est pas né en France : 226 000 en 2010.

  • Par Ronnariz - 09/06/2013 - 01:23 - Signaler un abus Le retour du has been

    Sarkozy est un agent de Goldman sach et de la CIA ( voir ses liens familiaux avec un ancien directeur de la centrale), s'il revient cela sera pour collecter les fonds pour l'une et étendre l'influence de l'autre.

  • Par toupoilu - 09/06/2013 - 08:10 - Signaler un abus Il faut se mefier de Sarkozy.

    S'il compte revenir avec un copier-coller de 2012, il fera toujours fuir la droite modérée, sans convaincre ceux qui lorgnent vers le FN, et qu'il a déjà baisé une fois. Mais il est terriblement malin, et très vivace, et il pourrait revenir avec des idées (pourquoi pas libérales, je rêve) qui changeraient vraiment la donne, et qui redonneraient de l’élan. Et qui permettrait d'effacer le semi-échec de ces cinq ans pour l'histoire. Encore faudrait il arriver a le croire a nouveau (et ça, ce sera dur).

  • Par mich2pains - 09/06/2013 - 09:17 - Signaler un abus Si seulement tu pouvais avoir raison !

    Ah que oui , si seulement l'Etat Français ne comptait qu'un seul SALARIE , qu'est-ce que le pays serait plus riche ........

  • Par troiscentsalheure - 09/06/2013 - 09:26 - Signaler un abus Sarkozy: 23 nouvelles taxes en 5 ans

    No thanks !

  • Par bertal - 09/06/2013 - 11:12 - Signaler un abus Pas convaincu

    Mais alors pas du tout ... pour l'instant je n'en vois pas : peut-être qu'avec la prière ...

  • Par franchement - 09/06/2013 - 11:35 - Signaler un abus Cocu et fier de l'être?

    Monsieur Buisson répète le programme qu'il a inspiré à Sarkosy en 2007. Qu'en a fait l'ex-président? Il l'a jeté avec l'eau du bain (relire le commentaire de luc.b). Si Mr Buisson aime cette position il n'est pas sûr que beaucoup de Français l'apprécient.

  • Par myc11 - 09/06/2013 - 11:47 - Signaler un abus @luc b, imputer au bilan de Sarko les records des années 2004-5,

    on voit pour qui vous roulez, ou alors vous pensez qu'il était déjà président sous Chirac. Les marges de manoeuvre sont nulles si on écoute les français car la France est schizophrénique, et le réveil sera terrible, alors les idées impossibles d'être mises en pratique, elles seront bonnes pour se torcher avec quand on aura touché le fond. Je me souviens qu'on était nombreux à prédire ce qui se passe actuellement avec ce gouvernement, et on a vu juste. Ah oui tout est de la faute de Sarko.

  • Par fentreti - 09/06/2013 - 11:49 - Signaler un abus Un homme d'état qui s'est fait jeter

    S'il était si bon que ça , les Français l'auraient garder . Le problème en France c'est que l'on a toujours les mêmes guignols .

  • Par luc.b - 09/06/2013 - 12:46 - Signaler un abus @ myc11. Qui était ministre de l'intérieur de Chirac?

    Sarkozy. Il est donc responsable du record de naturalisations en 2004. Sarkozy était au ministère de l'intérieur quand Hassein Amara, frère de Fadela Amara et condamné pour le meurtre de André Baster en 1984, a obtenu des papiers pour rester en France, à sa sortie de prison.

  • Par tenébon - 09/06/2013 - 15:58 - Signaler un abus A bas le bipartisme !

    En 2007, il s'en est fallu de peu pour que BAYROU accède au deuxième tour, et lui aurait battu Sarkozy, parce que les français se doutaient que ce fils d'émigré, prétentieux, qui travaille au karcher, n'était pas le meilleur atout pour conduire le Pays. BAYROU qui pressentait déjà la crise, n'aurait certainement pas surchargé le budget de la France d'un déficit supplémentaire de 600 milliards, n'aurait pas cédé aux américains pour l'envoi s'un renfort supplémentaire de 3000 hommes en Afghanistan, etc.. Pour l'instant, le gouvernement socialiste n'a pas fait preuve de beaucoup d'imagination si ce n'est de provoquer une division entre les français avec cette loi dite Taubira qui, vu la tournure des évènements aurait du être soumise au référendum pour calmer le jeu. Et voilà que la Presse et son envie de faire du papier pour exister, ne cesse de nous remettre le pain perdu sur le tapis... Alors de grâce ! Passons à autre chose de plus cohérent, pour éviter de livrer le Pays aux extrêmes qui eux aussi savent faire croire, et essayons pour une fois de passer le manche à quelqu'un de plus visionnaire. Pour le bien de la France, ni droite ni gauche !

  • Par myc11 - 09/06/2013 - 16:31 - Signaler un abus @tenébon, Bayrou est un opportuniste,

    qui passe pour ce qu'il n'est pas. Il a fait croire bien des choses à l'université américaine implantée dans le 7ème de Paris, et depuis ce temps j'ai une piètre image du personnage.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€