Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 22 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une partition inconnue de Mozart découverte en Autriche

Elle sera jouée pour la première fois en Autriche dans quelques semaines.

Musique, maestro !

Publié le

La Fondation Mozarteum a annoncé vendredi dans un communiqué la découverte d'une partition pour piano jusqu'alors inconnue du compositeur Wolfgang Amadeus Mozart.

L'oeuvre, qui date de 1780, a été découverte par la musicologue Hildegard Herrmann-Schneider dans le Tyrol, au nord-ouest de l'Autriche, dans le cadre de recherche pour le Répertoire International des Sources Musicales.

La participation sera jouée pour la première fois le 23 mars prochain dans la salle de bal de la maison de Mozart à Salzbourg, sa ville natale, par le pianiste autrichien Florian Birsak.

Comme le rappelle Nathalie Krafft, il s'agit de la cinquième pièce totalement inconnue du compositeur retrouvée en six ans.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 03/03/2012 - 11:34 - Signaler un abus Scoop : Marine sera là ?

    La participation sera jouée pour la première fois le 23 mars prochain dans la salle de bal

  • Par Babeux - 03/03/2012 - 20:02 - Signaler un abus Marine ?

    Seulement s'il y a des petits autrichiens moustachus

  • Par Babeux - 03/03/2012 - 20:05 - Signaler un abus Sans rire

    ça serait sympa si Altantico nous dégotait à cet occasion un petit extrait du concert. Je dis ça, je dis rien.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€