Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Parti socialiste : Rémi Lefebvre et Marie-Noëlle Lienemann quittent le parti

Pour la sénatrice, le PS est devenu un "canard sans tête". L'universitaire explique de son côté que "le PS est mort".

Divorce

Publié le
Parti socialiste : Rémi Lefebvre et Marie-Noëlle Lienemann quittent le parti

 Crédit JACQUES DEMARTHON / AFP

Le conseil national du Parti Socialiste se déroule ce samedi 13 octobre sur fond de départs de militants historiques. Dans la foulée de la démission d'Emmanuel Maurel, avec qui elle animait le courant L'Union et l'espoir, la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann a annoncé son départ du parti, dans un entretien avec le JDD samedi.

Pour elle, les Européennnes de mai 2019 ne permettront pas au PS de rebondir. "Olivier Faure n'en prend pas le chemin. Le PS est devenu un canard sans tête", estime-t-elle.

" Avec Faure, le PS baigne dans l'eau tiède. Il est politiquement dans le déni et stratégiquement dans le "ni-ni". Sa ligne "ni-Macron, ni Mélenchon" mène à une impasse", ajoute la sénatrice.

Avec Emmanuel Maurel, elle souhaite "créer un nouveau parti qui fera vivre la flamme du socialisme historique plutôt que d'être le gardien des cendres", formation à laquelle ils travaillent avec le Mouvement républicain et citoyen (MRC). Ils souhaitent"participer à une dynamique de convergences avec la France insoumise, à un nouveau Front populaire" dans lequel Yannick Jadot et Benoît Hamon auront toute leur place.

Marie-Noëlle Lienemann, qui estime qu'Emmanuel Macron "mène une politique de droite" et que "l'extrême droite est à nos portes", veut "construire une alternative à gauche". Pour elle, "le PS s'achemine vers une mort lente. Il ne veut pas ni tirer les leçons du quinquennat de François Hollande ni prendre la mesure du divorce avec le peuple de gauche. Il est dans le déni. Les ouvriers, les employés, le monde des services publics ne considèrent plus le PS comme un parti de gauche."

L'universitaire et politologue Rémi Lefebvre, spécialiste du socialisme, a lui aussi quitté le PS ce samedi, annonce le Figaro. Selon lui, "le PS est mort, pas le socialisme".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 13/10/2018 - 14:48 - Signaler un abus Comment peut-on quitter le bateau du Parti Socialiste ?

    Plus qu'un canard sans tête, il a toujours été un bateau sans fond, navigant seulement sous pavillon du crétinisme français.

  • Par Beredan - 13/10/2018 - 16:56 - Signaler un abus Trêve d’hypocrisie

    On sait que depuis les dernière élections , les 3/4 du Ps sont passés à En Marche ....

  • Par MIMINE 95 - 13/10/2018 - 18:04 - Signaler un abus COMMENT FAIRE DU NEUF AVEC DU VIEUX

    Ils vont nour refaire le coup de : "la gauche socialiste- (GS)" de 1988 . Dray et Filoche ne vont sans doute pas tarder à se rapprocher de ce nouveau "ratelier" au nom de leur vielle connivence ...

  • Par Liberdom - 13/10/2018 - 18:44 - Signaler un abus Non-évènement.

    Toute cette comédie lamentable s'arrêtera quand chaque socialaud aura quitté le parti pour créer son propre parti dont il ne manquera de devenir premier secrétaire et seul militant. .

  • Par walchp - 13/10/2018 - 23:10 - Signaler un abus Il ne s'agit pas de faire revivre le socialisme historique.....

    mais le so ialisme PRÉ -historique !!

  • Par vangog - 14/10/2018 - 01:23 - Signaler un abus La nuit des socialistes-vivants!

    Les socialauds ont tellement échoué, tellement détruit de Nations, tellement massacrés d’êtres humains, qu’ils devraient être bannis de l'humanité, à tout jamais...pourtant, à chaque fois, ils parviennent à émettre des pseudopodes visqueux, et renaître de leur fange, souvent en se multipliant binairement...un macroniste et un soumis sortent de ce cloaque, prêts à se dupliquer à nouveau....une vie de parasites!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€