Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Parti socialiste : Olivier Faure ne veut plus de la "synthèse molle"

Depuis Solférino, le futur premier secrétaire du PS s'est montré ambitieux : "Nous devons maintenant regagner la confiance de nos concitoyens en prouvant que nous avons changé."

Ambitions

Publié le
Parti socialiste : Olivier Faure ne veut plus de la "synthèse molle"

Olivier Faure va-t-il remettre le parti socialiste sur pied ? Vaste chantier, pour celui qui est désormais le seul candidat (et donc le futur vainqueur) pour le poste de premier secrétaire du PS. Depuis Solférino, le patron des députés Nouvelle gauche a présenté les grandes lignes de ses ambitions. "Nous devons maintenant regagner la confiance de nos concitoyens en prouvant que nous avons changé" a-t-il expliqué. "Le premier de ces changements doit être notre capacité à dépasser les vieux clivages, à offrir aux Français une vision nouvelle de ce que la gauche peut apporter aux pays".

"Je serai le premier secrétaire de tous les socialistes" assure-t-il. "Notre parti est riche de sa diversité. Cette diversité est un atout pour redevenir demain le premier parti de la gauche. Elle doit être respectée et valorisée dans notre maison commune" Mais, selon lui, "notre difficulté ce n'est pas d'être divers, c'est de ne plus respecter nos choix collectifs, c'est très différent."

"Pourquoi est-ce que je suis aujourd'hui premier secrétaire finalement?" poursuit Olivier Faure. "Je le suis parce que j'ai été élu président de groupe (des députés, NDLR) il y a un an. Et pourquoi j'ai été élu président de groupe? Parce que chacun avait compris que je pouvais être celui qui pouvais faire dialoguer des forces différentes et non pas les tirer vers la synthèse molle." Il y a encore du boulot…

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 16/03/2018 - 17:29 - Signaler un abus O.FAURE pourra t'il, libremennt, attaquer JUPITER ?

    alors qu'il a fait « bouillir la marmite du ménage » avant que Soria Blatmann, son épouse, Conseillère de Macron(droits de l’homme) ne quitte, en prévision de cette élection, j'imagine son poste à l’Elysée pour rejoindre Audrey Azoulay, la dirlo de l’UNESCO.....une vraie famille "tuyau de poêle" ........espérons que Maron n'a pas envoyé un kommando afin de faire élire FAURE ...... qu'il va pouvoir manipuler et mettre dans son giron pour 2022......comme d'hab !!!

  • Par vangog - 17/03/2018 - 09:33 - Signaler un abus Cinq tribunes pour le PS et son nouveau petit chef...

    le Front National n’a pas eu cet honneur d'être accueilli sur Atlantico, qui préfère nettement la vieille politique, les vieux projets...des problèmes de « fin de mois difficile », Atlantico?...Donnez la parole aux modernes, aux jeunes!

  • Par Atlante13 - 17/03/2018 - 09:35 - Signaler un abus Entout cas,

    j'espère qu'il aura remercié Titanic Hollande pour le sketch de sa venue au siège du PS pour voter. Toujours aussi ridicule, courant sous la pluie avec un chaouche porte-parapluie qui n'arrivait pas à le suivre; mieux que du Canteloup. Sûr que les militants socialistes ont voté Faure rien que pour ça.

  • Par walchp - 17/03/2018 - 11:05 - Signaler un abus Nouveau conservateur du Musée

    .

  • Par jurgio - 17/03/2018 - 13:45 - Signaler un abus L'acharnement thérapeutique des médias

    De quoi pourraient-ils parler sans tomber dans la monotonie ? Enfin un couvercle de cercueil s'ouvre ! Holà ! Je pense que pour cette résurrection le système pourri de Mitterrand sera le bienvenu : dénigrement systématique des gens en place et attendre que la faveur populaire retombe pour se précipiter et proclamer de beaux lendemains. Le cercle vicieux et imbécile. Aucun gouvernant, selon ce principe, n'est parfait très longtemps, le feu PS en ayant fait récemment l'expérience.

  • Par kelenborn - 18/03/2018 - 11:46 - Signaler un abus J'adore

    "Je serai le premier secrétaire de tous les socialistes" Voila au moins une nouvelle: on sait désormais que la cabine téléphonique a un concierge!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€