Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Paris : l'organisation de concerts dans les cimetières critiquée

En réaction à cette idée de la mairie de Paris, des élus d'opposition et responsables catholiques rappellent que la culture du deuil est, en France, plus axée sur le recueillement que sur la fête.

J'irai danser sur vos tombes

Publié le
Paris : l'organisation de concerts dans les cimetières critiquée

 Crédit GERARD JULIEN / AFP

Balade gourmande au Père-Lachaise, promenade chantée au cimetière de Montmartre, bibliothèque éphémère au cimetière de Belleville… Des animations sont organisées ce samedi dans les 20 cimetières de la capitale, à l'occasion du "Printemps des cimetières", initiative de la mairie de Paris. L'objectif de la municipalité est double : valoriser ce patrimoine méconnu et faire découvrir aux visiteurs la biodiversité qui y réside, les cimetières de Paris représentant 422 hectares d'espaces verts entretenus sans produits phytosanitaires depuis trois ans.

"Nous veillerons à ce que la découverte de ces cimetières reste compatible avec la destination première des sites: le recueillement", assurait Pénélope Komitès, adjointe à la mairie de Paris en charge des Espaces verts, lors du vote d'une délibération le 4 mai dernier au Conseil de Paris instaurant cet événement.

Cela n'a pas empêché la polémique d'éclore. "Par souci de dignité et d'hommage aux morts, notamment à ceux qui ont perdu la vie lors des attentats, il ne me semble pas opportun de faire la fête dans des lieux de tristesse et de recueillement. Quelle drôle d'idée a encore eu la mairie de Paris?», a réagi Jean-Baptiste Menguy, conseiller de Paris, élu (LR) du XVe arrondissement, dans le Figaro.

"Pour les catholiques, c'est un lieu où les défunts reposent dans l'attente de la résurrection. Tout programme de mémoire ou de visite à caractère culturel de ces lieux doit se faire dans le respect des défunts et des personnes qui les visitent", rappelle de son côté le diocèse de Paris, qui note notamment que "la “balade gourmande au Père-Lachaise” peut interpeller".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ajm - 26/05/2018 - 17:40 - Signaler un abus La tradition de la table rase.

    On a bien organisé des "happenings" dansant sur les tombes de Verdun ! Pour la gauche bobo ( et même plus ancienne) tout ce qui est héritage et mémoire des ancêtres est suspect et doit être maquillé, transformé en agitation corporelle, baptisée spectacle culturel, où l'idéologie du remplacement et de la table rase s'installe et élimine les traces du passé dans une grande scénographie macabre comme l'aime le vieil esprit révolutionnaire Français ( exhumation des dépouilles royales à Saint-Denis...) .

  • Par assougoudrel - 26/05/2018 - 18:08 - Signaler un abus C'est pour cette raison que

    je veux être incinéré. Je n'ai pas envie de voir des débiles venir troubler ma tranquillité. Cette minorité de Gauche fait honte à la ...Gauche.

  • Par quesako - 26/05/2018 - 21:26 - Signaler un abus Oserait elle faire la même chose dans un cimetière musulman?

    Requiescat in pace : ite missa est ! Tout est bon pour gommer notre culture, et particulièrement le christianisme (surtout catholique !)

  • Par vangog - 27/05/2018 - 12:38 - Signaler un abus Voilà les résultats du bétonnage en HLM des grandes villes

    organisé par les gauchistes! Ils n’ont tellement plus de place pour vivre qu'ils envahissent les lieux de mort...de façon prémonitoire?...

  • Par jurgio - 27/05/2018 - 17:04 - Signaler un abus Fin du repos éternel

    Bientôt on y cultivera des légumes bio et on remplacera les pierres levées par des matériaux acoustiques. Une chance, pas de taxes ! car il n'y a d'impôts ni sur l'ectoplasme ni sur le revenant.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€