Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 14 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Paris : des élus devront publier leurs rencontres avec les "lobbies"

La maire est également concernée.

Transparence

Publié le
Paris : des élus devront publier leurs rencontres avec les "lobbies"

La loi Sapin II prévoit que les représentants d'intérêts - les "lobbies" - déclarent les rendez-vous avec les exécutifs locaux à partir de juillet 2018. Pour la capitale, il s'agit de la maire, les adjoints à délégation de fonction ou de signature, le directeur, les directeurs adjoints et chefs de cabinet de la maire. Mais le Conseil de Paris a décidé d'aller plus loin.

>>> À lire aussi : Conseil de Paris : sondage exclusif sur le profond dépit des Parisiens à l’égard d’Anne Hidalgo

Ce mardi 21 novembre, en approuvant une extension de son code de déontologie, il a déterminé qu'à partir de janvier 2018, les élus de l'exécutif (dont les adjoints et les maires d'arrondissements) de la Ville de Paris devront publier leurs rencontres avec les représentants des "lobbies". Pour aller plus loin dans la "transparence et la prévention des conflits d'intérêts", ils devront informer des rendez-vous tenus avec les "représentants d'intérêts" répertoriés par la Haute autorité de transparence de la vie publique, via une application dédiée.

Des lobbies "cherchent à peser sur nos décisions"

La "question de la transparence dans le mode de prise de décisions publique est fondamental", a déclaré Mao Péninou, adjoint au Conseil de Paris de la maire Anne Hidalgo. "Le problème n'est pas d'accuser ou jeter la suspicion sur X ou Y. Il s'agit d'être transparent avec les citoyens sur les modes de décision. Ne négligeons pas le poids des lobbies. Ils cherchent à peser sur nos décisions", a-t-il précisé.

>>> À lire aussi : Armée, services de renseignements, lobbies : faut-il surveiller davantage les groupes de pression qui auraient les moyens de déstabiliser la démocratie française ?

En outre, une commission de déontologie, installée en 2015, examinera les déclarations de patrimoine et d'intérêts des collaborateurs du cabinet de la maire, ainsi que des directeurs de cabinet des adjoints. Ceci n'était obligatoire jusqu'à présent que pour les élus, le directeur de cabinet et le chef de cabinet de la maire.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par l'enclume - 21/11/2017 - 16:49 - Signaler un abus Devront-ils le décla

    Devront-ils le décla

  • Par l'enclume - 21/11/2017 - 16:49 - Signaler un abus Mort aux cons, vaste programme signé de Gaulle

    Devront-ils le déclarer lorsqu'ils iront voir une pute ?

  • Par Atlante13 - 21/11/2017 - 19:45 - Signaler un abus @l'enclume

    ça dépend s'ls font passer une note de frais...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€