Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 01 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des papillons mutants découverts à Fukushima

Ils ont développé des anomalies comme des ailes plus petites et une malformation des yeux.

X-men

Publié le

Mutations en série à Fukushima. Des scientifiques ont en effet découvert aux alentours de la centrale de Fukushima des papillons mutants. 12% de petits papillons bleus de la famille des lycénidés exposés à la radioactivité à l'état de larves en mars 2011 après l'explosion de la centrale nucléaire ont donc développé des anomalies. Parmi elles : des ailes plus petites et une malformation des yeux.

L'étude publiée dans Scientific Reports ajoute par ailleurs que des mutations similaires ont été observées sur 18% de la génération suivante, et sur 34% pour la troisième génération.

Le chercheur M.

Otaki en conclut donc que "les radiations dégagées par la centrale Fukushima Daiichi avaient endommagé les gènes des papillons".

Pour voir si de telles mutations ont affecté d'autres espèces, le scientifique a assuré que son équipe mènerait de nouvelles expériences sur d'autres animaux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Septentrionale - 14/08/2012 - 15:41 - Signaler un abus des mutants ?

    disons plutôt des dégénérescences monstrueuses; elles auront lieu dans toute la diversité biologique, et n'ont pas fini de nous fendre l'âme

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€