Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le pape François appelle le secteur pétrolier et gazier à respecter l’accord de Paris sur le climat

Le souverain pontife a rencontré des responsables de plusieurs acteurs majeurs du secteur, comme BP, Royal Dutch Shell et la compagnie publique norvégienne Equinor.

Sinon, c'est l'Enfer

Publié le
Le pape François appelle le secteur pétrolier et gazier à respecter l’accord de Paris sur le climat

 Crédit TIZIANA FABI / AFP

Le pape François est inquiet des conséquences du réchauffement climatique et a tenu à le faire savoir, ce samedi, aux responsables du secteur pétrolier et gazier. Lors d'une conférence consacrée à la transition énergétique, il a jugé "inquiétant" que les émissions de dioxyde de carbone et de gaz à effet de serre "restent très élevées", plus de deux ans après l'accord de Paris sur le climat (COP21). 

"Encore plus inquiétant est la recherche continuelle de nouvelles réserves d’énergies fossiles alors que l’accord de Paris appelle clairement à laisser dans le sol la plupart d’entre elles.

La civilisation a besoin d’énergie mais l’énergie ne doit pas détruire la civilisation", a déclaré le pape, incitant les entreprises du secteur à respecter l'accord de Paris.

Ce n'est pas la première fois que le pape s'empare de cette question, qui était au centre de sa seconde encyclique, en 2015. "Les effets du changement climatique ne sont pas répartis uniformément. Ce sont les pauvres qui souffrent le plus des ravages du réchauffement", a-t-il expliqué, mettant en avant les conséquences sur l’agriculture, l’accès à l’eau et l’exposition aux catastrophes climatiques.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 09/06/2018 - 18:52 - Signaler un abus Ce pape saoul, pour ne pas dire

    sous-pape ferait mieux de s'inquiéter pour les espaces vides qui s'agrandissent dans les églises.

  • Par kelenborn - 09/06/2018 - 23:01 - Signaler un abus Malachie

    avait prédit que ce serait le dernier ...des maudits cons.... celle la est trop forte pour Ah2bouh

  • Par vangog - 10/06/2018 - 12:16 - Signaler un abus Un pape gauchiste, soumis à l’islam...

    et à toutes les démagogies écolo-régressives...une belle merde, quoi!

  • Par eva - 10/06/2018 - 13:09 - Signaler un abus amsallem

    Mais de quoi il se méle ce pape progressiste ! il ferait mieux de s'occuper de ses ouailles qui sont en train de se reduire comme peau de chagrin , le pire pape depuis longtemps .

  • Par Aghir - 10/06/2018 - 14:17 - Signaler un abus Et si

    il s'occupait un peu de la survie du catholicisme?????

  • Par jipebe29 - 13/06/2018 - 14:39 - Signaler un abus Incompétence et idéologie...

    Que les institutions religieuses s’occupent de leur Dieu et de leur religion, c’est normal. Mais elles n’ont pas à croire (ou non) au dogme du réchauffement climatique anthropique, qui ne repose que sur du vent, surtout quand elles n’y connaissent rien, ou à croire à l’effet maléfique du CO2, gaz créé par Dieu pour que la Vie puisse apparaître et se développer, et à faire du prosélytisme en faveur du dogme du RCA et contre les énergies fossiles dont le rapport avantages/inconvénients a été très largement positif pour toute l'humanité.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€