Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pape Benoit XVI : Il remet en cause la date de naissance du Christ

Cinq ans après la parution du premier tome de sa trilogie consacrée à la jeunesse du Christ, le pape Benoît livre le dernier volume, « L’enfance de Jésus » qui sortira mercredi 21 novembre en France, dans lequel il explique, entre autres, que Jésus serait né 6 à 7 ans avant sa naissance « officielle ».

Précisions

Publié le - Mis à jour le 21 Novembre 2012
Pape Benoit XVI : Il remet en cause la date de naissance du Christ

Hormis la date de naissance du Christ, Benoit XVI également son origine virginale Crédit Reuters

Comme si sa fonction de pape n’était pas suffisante, Benoit XVI a trouvé le temps de terminer le dernier tome de sa trilogie théologique sur les jeunes années du Christ, un travail commencé alors qu’il n’était encore que le cardinal Joseph Ratzinger. Selon les propres mots du pape, ce nouvel opus – L’Enfance de Jésus, Flammarion – est néanmoins à considérer plutôt comme une "porte d’entrée" à ses deux précédents livres, "Du baptême à la transfiguration" et "De l'entrée à Jérusalem à la résurrection" publiés respectivement en 2007 et 2011.

Benoît XVI avait dans ces opus condamné la violence commise au nom de Dieu et exonéré les juifs de la responsabilité de la mort du Christ.

Parmi les nombreuses réflexions de ce livre de théologie très accessible et plutôt court (à peine 180 pages), Benoît XVI revient sur un événement fondateur de la religion catholique : la naissance de Jésus. Et plus précisément la date de sa naissance. "Le commencement de notre calcul du temps - la détermination de la naissance de Jésus - remonte au moine Dionysius Exiguus (mort vers 550), qui dans ses calculs s'est à l'évidence trompé de quelques années. La date historique de la naissance de Jésus est donc à fixer quelques années auparavant" écrit-il.

Le pape ne donne pas d’année précise, mais explique que l’erreur serait de "six ou sept années", en se basant sur des calculs d’astronomes. En effet, la Bible explique que la naissance de Jésus a été annoncée par une étoile qui a guidé les rois mages jusqu’à la mangeoire du Christ nouveau-né. Une apparition cosmique étudiée par des scientifiques, mais aussi retranscrite dans "les tables chronologiques chinoises" qui fixent, elles, la naissance de Jésus en – 4 avant lui-même…

Hormis cette précision, Benoît XVI s’attache à réfléchir à l’aspect virginal de la naissance de Jésus. Il conclut de ses réflexions que les catholiques devraient considérer la naissance virginale et la résurrection du Christ comme des "piliers de la foi" car ils seraient d'indéniables indices du pouvoir de création divin.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par michel_m - 20/11/2012 - 20:55 - Signaler un abus Ben zut alors :)

    Après il va nous changer la date de Noël et de Pâques... si Noël tombait à la Toussaint on ferait 1 mois de vacances cumulées ?

  • Par wolfgangamadp - 20/11/2012 - 20:56 - Signaler un abus Ce n'est pas une nouveauté

    Ce n'est pas une nouveauté cette histoire de date. On me l'avait dit il y a plus de 20 ans déjà... C'est de notoriété publique.

  • Par walküre - 21/11/2012 - 12:15 - Signaler un abus Rien de nouveau

    Car c'est de notoriété historique depuis pas mal de temps. Reste à savoir si Jésus est né, tout bonnement.

  • Par wolfgangamadp - 21/11/2012 - 12:25 - Signaler un abus A walkure

    Jésus est un personnage historique dont l'existence n'est contestée par personne, y compris dans les autres religions. Ce qui est contesté c'est sa nature : messie, prophète, etc ...

  • Par Izakiel - 21/11/2012 - 19:11 - Signaler un abus Où est l'info ?

    Vingt ans de retard pour l'église, c'est presque être à l'heure. L'âme des femmes n'est reconnue par le saint siège que depuis moins de cent ans...

  • Par géodith - 21/11/2012 - 19:35 - Signaler un abus Quoi ! Jésus n'est pas capricorne ?

    Sans rire, on peut écrire des trucs comme cela sans se faire brûler vif ! Vive la religion chrétienne, en fait. D'ailleurs je reçois de plus en plus de powerpoint religieux. Pas vous ?

  • Par xc - 21/11/2012 - 19:43 - Signaler un abus @géodith

    On peut même écrire que Jésus est né en 6 avant lui-même! Bon! Ce n'est vraiment pas un scoop. Mais d'autres l'ont déjà dit.

  • Par Le gorille - 21/11/2012 - 19:46 - Signaler un abus Le 10 décembre an 5 avant JC

    En fait, Jésus est né en l'an -5, dans la nuit du 10 au 11 décembre selon notre calendrire actuel. C'était un mercredi. Si l'on se réfère au calendrier de Moïse, la naissance a eu lieu le 25 Cisleu, traduire 25 décembre. Références : 1- Maria Valtorta, "L'Evangile tel qu'il m'a été révélé" 2- Jean Aulagnier, « Avec Jésus, au jour le jour » éditions Résiac - Mai 1994. De toutes manières, la date de naissance est proche du calcul du moine Denis, et une référence a été fixée. Elle a traversé 2000 ans. Cela continuera ainsi.

  • Par remy c - 21/11/2012 - 21:29 - Signaler un abus Scoop ?

    Benoît XVI ne fait que rappeller ce que les historiens disent depuis plusieurs décennies, et ce que l'Eglise a déjà reconnu..

  • Par Jean-Francois Morf - 21/11/2012 - 23:13 - Signaler un abus L'an zéro, c'est le pardon par la crucifixion, pas la naissance!

    Quand Jésus est né, personne ne s'est mis à compter: 1 an après JC, 2 ans après JC: cela n'aurait eu aucun sens. Par contre, après la crucifixion, le cyclone sur le temple, le tremblement de terre, la résurrection, l'élévation, alors tous les chrétiens se sont mis à compter: 1 an après JC, 2 ans après JC... Donc la comète qui a dirigé les 3 rois mages est à chercher une vie humaine avant l'an zéro. Mars -44: Assassinat de Jules César. Le sénat romain ordonne un recensement général des troupes et des peuples, afin de pouvoir séparer l'empire romain entre Marc Antoine, qui dirigera l'orient, Lépide, qui dirigera l'Afrique, et Octave = César Auguste qui dirigera l'occident. La plus grande comète de tous les temps apparaît au jour anniversaire de Jules César, et Octave annonce que c'est l'âme de son père Jules, déifié, qui rejoint les Dieux romains. Lisez: http://en.wikipedia.org/wiki/Comet_Caesar Les 3 rois mages, plus intelligents qu'Octave, suivent la direction de la flèche jusqu'à ce que la comète C/-43 K1 , arrivée à leur verticale, disparaisse subitement dans le cône d'ombre de la terre: ils sont alors en pleine campagne, et découvrent Jésus né dans un abri à bestiaux...

  • Par Le gorille - 22/11/2012 - 05:59 - Signaler un abus La crucifixion : vendredi 5 avril 30

    Puis la résurrection, le dimanche 7 avril an 30. Le calendrier actuel, c'est un fait, n'a pas pour origine le jour de la crucifixion, datée du 5 avri 30. Les années 30 (mort de Jésus) et -44 (comète de César) sont bien établies dans le calendrier actuel : il y a 74 ans entre les deux. Ce qui ne correspond pas à l'âge où Jésus est mort, la trentaine. La comète des mages n'est donc pas celle de César.

  • Par Jean-Francois Morf - 22/11/2012 - 06:28 - Signaler un abus @Le gorille

    C'est, je crois, la calendrier Grégorien qui a le point zéro à la crucifixion de Jésus, et pas le calendrier actuel, décalé. Selon les historiens, il y aurait donc eu la plus grande comète pour l'assassinat de Jules César en -44 et un tout petit évènement cosmique obscur, à peine relaté par les astronomes chinois, pour la naissance de Jésus... Quand vous demandez à un historien si César a existé, il vous dit: oui, et on en a des millions de preuves. Demandez lui si Jésus Christ a existé, et il vous répondra: on a aucune preuve, on a pas retrouvé son ADN, on a juste quelques récits d'illuminés, Mathieu, Marc, Luc, Jean...

  • Par Le gorille - 22/11/2012 - 08:37 - Signaler un abus Calendrier grégorien

    Je crains que vous ne deviez étudier davantage la question. Le Quid vous serait d'un grand secours Aucun calendrier n'a et n'a eu pour origine la crucifixion. En 1582, le calendrier Grégorien a réformé le calendrier Julien et a rattrappé 10 jours de retard. Les Russes utilisent toujours ce calendrier julien, d'où leur actuel décalage par rapport au calendier occidental (gégorien).

  • Par Le gorille - 22/11/2012 - 08:45 - Signaler un abus Historicité

    Historicité de Jésus : là encore, renseignez-vous davantage. L'historicité n'est pas contestée. Pour César, vous avez son ADN ? A toutes fins utiles, même les musulmans reconnaissent Jésus ! Par ailleurs, les "illuminés", à part Jean, sont tous morts martyrs pour leur foi et la transmission de cette foi. Et cela a été contagieux : d'autres ont suivi... Cela en fait quand même des témoignages !

  • Par Montalte - 22/11/2012 - 09:18 - Signaler un abus Tout le mnde est au courant depuis plus de 50 ans

    Que la date est antérieure? Où est le scoop? Et petite précision: St Jean n'est pas mort martyr mais a été exilé. C'est quand même un martyre (dans la mesrue où on se met d'accord sur qui est le Jean de Patmos mais c'est uen autre quesiton).

  • Par De France et de plus loin - 22/11/2012 - 09:59 - Signaler un abus Si une preuve de l'existence

    Si une preuve de l'existence de Jésus existait, nous serions tous cathos ! Et Moise, Mahomet et le père Noel ils ont existé aussi? Et Apolon, Osiris, Thor Zeus..? Il est grotesque de parler de Jésus comme d'un personnage historique. De fait, il n'existe aucune preuve incontestable de l'existence de Jésus. Les rares mentions de Jésus dans l’œuvre de Flavius Joseph sont contestées depuis longtemps.

  • Par Le gorille - 22/11/2012 - 21:27 - Signaler un abus Ne pas tout mélanger

    @De France et de plus loin... Mahomet a existé, Moïse aussi : vous réfutez donc les témoignages des gens ? Le Père Noël, Apollon, Zeus, Osiris, Thor : là nous sommes dans les légendes et la mythlogie. Personne, même ceux dont la religion honore ces figures, n'ont dit que c'étaient des hommes qui ont vécu sur terre... Ceci dit, vous pouvez ne croire que ce qui vous est accessible... Pour vous, Dieu, Jésus... sont inaccessibles, ne peuvent pas être intégrés dans votre cadre de vie, peut-être même vous dérangent-ils. Ayez seulement l'honnêteté de ne pas mélanger, ni de dire que c'est grotesque : plus de deux milliards (chrétiens et musulmans)de personnes qui reconnaissent que Jésus a existé, cela devrait peser dans votre appréhension de l'historicité, non ?

  • Par Le gorille - 22/11/2012 - 21:37 - Signaler un abus Pas de scoop

    @ Montalte Merci pour la précision à propos de Jean. Pour le scoop, ce n'est pas, à mon sens, le Pape qui est en cause, mais le milieu journalistique, plutôt athée, pour être gentil. Que voulez-vous que les journalistes mettent en exergue pour accrocher le lecteur ? Il n'y a que la date. D'une part, ils ne savent pas, et d'autre part, ont-ils eu simplement l'idée de consulter le Quid ou n'importe quelle base de données ? L'eussent-ils fait, ils auraient été dans la peine pour trouver un autre point fort du livre... qu'ils n'ont pas eu le temps de lire ! C'est du charabia pour eux en plus ! Le scoop : les journalistes ont finalement parlé du livre...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€