Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Palestine : les pays musulmans veulent créer une "force de protection internationale"

A l'occasion d'un sommet à Intanbul (Turquie) convoqué par Recep Erdogan, les pays musulmans ont plaidé pour l'envoi d'une force de protection internationale en Palestine, en proie à un bain de sang sans précédent, rapporte RT France.

Offensive

Publié le - Mis à jour le 23 Mai 2018
Palestine : les pays musulmans veulent créer une "force de protection internationale"

 Crédit AFP

Alors que les militants palestiniens continuent à tomber sous les balles israéliennes à Gaza, les représentants de 57 pays regroupés au sein de l'Organisation de la cooopération islamique (OCI) ont appelé le 18 mai, selon RT France, lors d'un sommet à Istanbul (Turquie) sollicité par le président Erdogan, à "une protection internationale pour le peuple palestinien, y compris par l'envoi d'une force de protection internationale", selon le communiqué final de la réunion. 

"Si nous devions nous unir, Israël ne pourrait pas poursuivre ses violations"

Alors que le chef d'Etat turc avait accusé Israël d'user de méthodes signes des nazis, l'OCI a quant à elle condamné "en les termes les plus forts les actions criminelles des forces israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés, notamment dans la bande de Gaza", où les tirs israéliens ont fait plusieurs dizaines de morts du côté des manifestants palestiniens, qui protestaient contre le déménagement de l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem.

Le communiqué accuse en outre l'administration américaine "de soutenir les crimes d'Israël, y compris en le protégeant au Conseil de sécurité de l'ONU". Il voit en ce transfert d'ambassade "un acte de provocation et d'hostilité contre la nation islamique".

De ce fait, il appelle l'ONU à lancer "une commission d'enquête internationale" pour faire lumière sur le massacre perpétré à Gaza. Recep Tayyip Erdogan a estimé que "les violations commises à Jérusalem et en Palestine s'expliquent par les divisions et les différends entre les musulmans eux-mêmes". Il a donc appelé ces derniers à s'"unir" et à se "sacrifier pour défendre [leurs] lieux saints".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 19/05/2018 - 17:54 - Signaler un abus Qu'ils profitent pour

    accueillir les migrants (clandestins) chez eux et que les pays occidentaux, la France en tête, arrêtent de se mêler de choses qui ne les regardent pas; laissons-les à leur tambouille.

  • Par evinrude - 19/05/2018 - 18:44 - Signaler un abus Vous continuez à mentir

    Alors que le hamas lui-même déclare que les 50 palestiniens tués étaient des militants du hamas donc des terroristes. Ensuite vous dites, alors qu’il s’agissait – et c’était dit explicitement – de pénétré le territoire israélien pour tuer et kidnapper des civiles :«  les tirs israéliens ont fait plusieurs dizaines de morts du côté des manifestants palestiniens, qui protestaient » «  les militants palestiniens continuent à tomber sous les balles israéliennes à Gaza »

  • Par vangog - 19/05/2018 - 21:23 - Signaler un abus Le responsable de cette tuerie est le Hamas!

    et cette organisation terroriste n’a pas hésité à exciter des enfants à aller se faire tuer à la frontière israélienne..des terroristes doublés de lâches!...

  • Par J'accuse - 20/05/2018 - 12:42 - Signaler un abus Les responsables sont des deux côtés

    La défense est légitime si elle est proportionnée à l'attaque; des balles contre des pierres, ce n'est à l'évidence pas proportionné, et le nombre comparé des victimes (combien de soldats israéliens touchés ?) le démontre. Le Hamas sait comment réagit l'armée israélienne aux provocations (sans pitié), et si c'est bien lui qui a sciemment envoyé des enfants au casse-pipe, ce sont indéniablement des soldats israéliens qui ont tiré pour tuer. Qui est coupable ? Autant les dirigeants du Hamas que les officiers israéliens.

  • Par Stargate53 - 20/05/2018 - 15:21 - Signaler un abus Erdogan a parlé pour prendre le leadership !!

    Plutôt que de constituer une force armée contre Israel, les pays arabes de la région devraient prévoir un plan d'accueil (autre que des camps indignes) pour tous les exilés musulmans dont certains y sont dans des camps depuis très longtemps. Assurer l'hospitalité à des frères de même culture et religion exilés pour fait de guerre serait plus utile que d'envisager une force armée pour protéger un territoire à la haine entretenue par tous les faux prophètes religieux et politiques ! Faites donc preuve de charité non pas chrétienne mais musulmane et offrez à tous ces migrants une patrie et un avenir autre que l'organisation du chaos à vitam aeternam ! Car si les pays arabes avaient voulu régler le problème, cela fait longtemps que cela serait fait alors quitter vos postures guerrières et faites preuve d'humanité pour vos frères en leur donnant le même statut que votre propre population ! Ce serait un bon début ! un peu d'humanité partagée car les tensions actuelle sont vos problèmes, faute d'avoir agi en son temps d'une manière utile !

  • Par l'enclume - 21/05/2018 - 11:21 - Signaler un abus Tu l'as dit bouffi, quanqu'on est con, on est con.

    Ce Erdogan nous prend pour des débiles. Il massacre des Kurdes qui veulent s'installer à la frontière avec la Turquie, et ce minable s'offusque que les Israéliens dégomment les ultras qui veulent investir leur frontière. Et pendant ce temps les pays que les Kurdes ont aidé à chasser E.I. leurs crache aux visages. Heureusement ils savent se défendre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€