Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 19 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Oxford : Marine Le Pen se fait traiter de "racaille nazie" par des manifestants

La présidente du FN participait à une conférence-débat organisée par l'association des étudiants de l’université britannique.

Chahutage

Publié le
Oxford : Marine Le Pen se fait traiter de "racaille nazie" par des manifestants

"Racaille nazie", scandaient les manifestants à l’arrivée de Marine Le Pen à Oxford, ce jeudi 5 février. La présidente du Front national était invitée à participer à une conférence-débat organisée par l'Oxford Union, l'association des étudiants de la prestigieuse université britannique.

"Marine Le Pen est raciste et nous avons besoin de lui dire que son racisme n'est pas le bienvenu ici à Oxford", expliquait une étudiante de 25 ans venue manifester. Comme elle, plusieurs centaines de personnes étaient réunies devant le club de débats de la ville universitaire britannique, pour protester contre la participation de Marine Le Pen. Certains manifestants brandissaient des pancartes "Plus jamais Le Pen", accusant l'Oxford Union d'"offrir une tribune aux fascistes" en invitant la leader frontiste qu'ils considèrent comme "antisémite et islamophobe".

Pour l’occasion l’Oxford Union présentait sur son site Marine Le Pen comme "présidente du Front national, troisième parti français arrivé en tête aux élections européennes" et rappelait que la leader du FN faisait partie de la liste annuelle des 100 personnalités les plus influentes du monde établie par le magazine Time en 2011.

Ces arguments semblent avoir fait mouche auprès de certains étudiants. "C'est une personnalité politique de premier plan en France, c'est vraiment important d'avoir l'opportunité de venir l'écouter parler et de comprendre ses points de vue", estimait William Rees, un étudiant de 19 ans, venu assister à la conférence.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Henrik Jah - 06/02/2015 - 18:44 - Signaler un abus Etudiants gauchistes

    Les nazis étaient des envahisseurs, on l'a bien vu dans notre beau Pays. Le FN, lui, lutte pour pas que la France et sa culture ne soient complètement submergées par l'immigration, et donc qu'on ne soit pas envahi. Je vois donc vraiment pas le rapport entre MLP et le nazisme. C'est vrai que Jean-Marie LP avait dit une grosse connerie qu'il a regrettée par la suite en disant "la Shoah est un détail de la WW2", il en avait surement assez qu'on ne parle que du génocide des israélites qui a fait 4 millions de morts(ce qui est abominable) et pas des 60 autres millions morts pendant cette même guerre. C'est marrant comme les gauchistes peuvent excuser des délinquants antisémites multi-récidiviste mais pas un gars qui une fois à dit une connerie qu'il a regrettée par la suite.

  • Par LA RICHARDIERE - 06/02/2015 - 19:50 - Signaler un abus Sacrés zétudiants, (quelques centaines!)

    mal informés ces jeunes pubères; marinella copine maintenant avec les musulmans "modérés". Cependant, s'ils veulent recevoir et héberger les musulmans stationnant en France, pas de problème, même qu'on paiera le billet (ALLER simple). Par contre on gardera les juifs, marinella ne s'y oppose pas à priori, n'a jamais parlé de "retour"... et elle a raison.

  • Par bjorn borg - 06/02/2015 - 20:53 - Signaler un abus Marine

    s'il te plait, n'écoutes donc pas ces gauchistes. Ils ne voient pas plus loin que le bout de leur nez!

  • Par vangog - 07/02/2015 - 10:38 - Signaler un abus Le national-socialisme est l'émanation du socialisme...

    Si les british n'étaient pas aussi intoxiqués par leur presse-poubelle, ils sauraient faire la différence...la politique d'apartheid, c'est Valls, c'est pas nous!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€