Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ouragan Michael : le bilan passe à 17 morts

Le nombre de personnes tuées lors du passage de cet ouragan aux Etats-Unis pourrait augmenter dans les heures à venir.

Dévastateur

Publié le
Ouragan Michael : le bilan passe à 17 morts

 Crédit HECTOR RETAMAL / AFP

L'ouragan Michael, qui a balayé le sud des Etats-Unis, a fait au moins 17 morts, selon un nouveau bilan. Les chaînes de télévision américaines ont dévoilé les images effroyables d'écoles, de maisons, de commerces et d'habitations entièrement ravagées. De nombreuses toitures n'ont pas résisté à la violence des vents de 250km/h. 

Selon les autorités, au moins 17 personnes ont perdu la vie dans les Etats américains de Floride, de Géorgie, de Caroline du Nord et de Virginie.

Alors que les équipes de secours poursuivaient les recherches dans les zones de Floride les plus touchées, le bilan pourrait s'alourdir : en effet, aucune victime n'a pour l'instant été rapportée dans les villes balnéaires de Floride, comme Mexico Beach ou Panama City, qui ont été dévastées par l'ouragan.

"Mon sentiment est qu'ils vont trouver davantage de victimes", a estimé vendredi sur CNN Marco Rubio, sénateur républicain de Floride. "Je m'attends à ce que le bilan augmente aujourd'hui et demain à mesure que nous circulons à travers les débris", a confié, également sur CNN, le patron de la Fema, l'Agence de gestion des situations d'urgence, Brock Long. 

Ce phénomène météorologique dévastateur a été rétrogradé en tempête tropicale.  L'ouragan est passé sur la Virginie et a remonté vers le nord depuis la Floride. Michael s'éloigne désormais du territoire américain. 

Le passage de l'ouragan a désormais laissé place à des paysages de désolation dans des villes de nombreux états du sud des Etats-Unis comme la Floride ou la Virginie. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€