Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

OPEP : pas d'accord sur le gel de la production à Doha, les cours chutent de nouveau

Les pays producteurs ne sont pas parvenus à trouver un terrain d'entente, notamment en raison de la position iranienne.

Echec

Publié le
OPEP : pas d'accord sur le gel de la production à Doha, les cours chutent de nouveau

La crise du pétrole n'est pas prête de s'arrêter… Les principaux pays producteurs de pétrole, membres de l'OPEP, ne se sont pas mis d'accord, à Doha, sur le gel de la production alors que le prix du baril peine à remonter. La raison de cet échec est le refus de l'Iran d'y participer, le pays étant enfin libéré du blocus. Or, l'Arabie saoudite impose que tous les producteurs, y compris la Russie qui n'est pas membre de l'OPEP, joue le jeu du gel de production. En creux, c'est donc aussi la rivalité diplomatique qui se poursuit entre le régime saoudien et l'Iran.

"Nous avons conclu que nous avions tous besoin de temps pour de nouvelles consultations", a déclaré le ministre qatari de l'Energie, Mohamed al Sada. De son côté, la Russie a déploré les exigences "déraisonnables" de l'Arabie saoudite. Le baril avait réussi à remonter à 45 dollars mais l'échec des négociations l'ont fait retomber à 35 dollars. Une nouvelle réunion est prévue le 2 juin prochain.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€