Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Obsolescence programmée : le parquet de Nanterre ouvre une enquête contre Epson

C'est la première fois qu'une telle enquête est menée en France.

Première !

Publié le
Obsolescence programmée : le parquet de Nanterre ouvre une enquête contre Epson

Le début d'une nouvelle ère ? Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Nanterre contre le géant Epson pour "obsolescence programmée" et "tromperie." Cela fait suite à une plainte, en septembre dernier de l'association HOP (Halte à l'obsolescence programmée), qui vient d'ailleurs de porter plainte contre Apple pour les même raisons.

En l'occurrence, HOP accuse Epson de fausses indications sur ses imprimantes. Par exemple, certains éléments étaient faussement affichés "en fin de vie". De la même façon, les cartouches sont annoncées vides alors qu'elles contiennent encore de l'encre.

"C'est une très bonne nouvelle, pour la première fois en France et à notre connaissance dans le monde, les autorités judiciaires d'un pays se saisissent d'un cas d'obsolescence programmée"  a réagi auprès de l'AFP Maître Émile Meunier, avocat de l'association.

Concernant Apple, la firme américaine avait admis, la semaine dernière avoir délibérément ralenti les anciens modèles de iPhone, provoquant une action de groupe aux Etats-Unis et une plainte en France.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lexxis - 28/12/2017 - 16:26 - Signaler un abus EPSON, VORACITÉ GARANTIE...

    Il semble qu'on reproche à Epson, dont les cartouches sont hors de prix, d'avoir trouvé le moyen d'annoncer la fin de la cartouche bien avant qu'elle ne soit vide. Honnêtement, vu la voracité de ma propre imprimante Epson XP 605, cela ne m'étonnerait pas, mais elle a plus d'un tour dans son sac, car en cas d'emploi épisodique, les nettoyages de cartouches n'en finissent pas de se succéder, sans pourtant corriger les taches qui maculent grassement les premières copies obtenues après. Les impressions de texte sont en outre une improvisation permanente qui ne permet pas de savoir à l'avance de quelles teintes la page éditée va être finalement bariolée. À côté, ma vieille imprimante HP Office Jet100 est un véritable modèle d'économie et d'efficacité.

  • Par Alain Proviste - 28/12/2017 - 16:38 - Signaler un abus Une solution radicale

    Pour les imprimantes : les cartouches compatibles. 5X moins chères (oui, oui, cinq fois). Ça donne une idée des marges sur les cartouches de marque. De toute façon c'est pondu par les mêmes usines chinoises.

  • Par assougoudrel - 28/12/2017 - 17:52 - Signaler un abus Si j'avais écouté l'alerte d'Epson,

    cela ferait deux ans que j'aurais changé ma cartouche qui coûte un bras.

  • Par J'accuse - 28/12/2017 - 18:01 - Signaler un abus Rien à voir avec l'obsolescence

    Toutes les marques d'imprimantes font la même chose et proposent de les acheter au prix fort: il faut attendre que l'impression soit mauvaise pour changer la cartouche, et chercher un meilleur prix ailleurs. Mais quel est le rapport avec l'obsolescence, qui désigne une technologie dépassée, pas une cartouche pas encore vide ?

  • Par jurgio - 29/12/2017 - 11:39 - Signaler un abus Le syndrome de la cartouche vide

    Je ne suis pas sûr que l'alerte de fin soit vraimentintentionnelle (trop gros pour ne pas être un jour incriminée) Mais il y a une négligence certaine. D'autant plus que la marge sur la machine elle-même est, on le sait, sans rapport avec les cartouches. Malheureusement les cartouches de substitution sont de qualité inégalé (de mauvais copieurs sont toujours à l'affût) D'un autre côté, il y a bien obsolescence (programmée, je ne sais pas) mais sur les modèles. Ils défilent à grande vitesse et ils ont souvent une différence sur le type de cartouche. Bien sûr, il faut "financer" la technologie...Moi-même, j'ai dû jeter une laser qui marchait si bien, faute de trouver de nouveaux ensembles toner. Le pire fut une imprimante à encre à neuf couleurs ! De marque C.... Très onéreuse. Pour des travaux soignés pas courants... Vous aurez compris que les recharges ont trop vite disparu du marché.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€