Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'objectif de l'Etat n'est "pas de nationaliser STX" assure Christophe Castaner

Face aux Italiens, "on est dans une forme de négociation, on veut réaffirmer les intérêts de la France" a affirmé le porte-parole du gouvernement, dans le dossier du constructeur naval.

Mise au point

Publié le
L'objectif de l'Etat n'est "pas de nationaliser STX" assure Christophe Castaner

La pression est forte autour des chantiers navals de Saint-Nazaire. Alors que le gouvernement italien s'oppose à la proposition de Paris d'un partage à 50-50 du capital de STX Franc, le ministre de l'Economie français Bruno Le Maire a menacé mercredi de se prémunir de son droit de préemption si jamais Rome refusait cette proposition.

Invité de RMC ce jeudi matin, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, a voulu calmer le jeu.

"On est dans une forme de négociation, on veut réaffirmer les intérêts de la France. L'objectif n'est pas de nationaliser STX, notamment parce que les partenaires italiens sont des partenaires majeurs". Mais pour le porte-parole –qui a balayé l’idée d’une forme de protectionnisme - il faut assumer que l’économie n’est pas un "monde de bisounours".

"STX fait partie des intérêts nationaux, à la fois pour les emplois qu'il représente, pour la particularité de ces chantiers qui ont un savoir-faire unique, donc dans une négociation avec les partenaires internationaux il est normal que l'Etat puisse hausser le ton" a-t-il jugé. "C'est comme dans la diplomatie, il faut avoir quelques armes et montrer qu'on a quelques armes. Le monde de l'économie, c'est un peu comme la politique, c'est pas le monde des bisounours. De temps en temps il faut l'assumer".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 27/07/2017 - 10:55 - Signaler un abus Castaner ?

    Qui c'est celui là ?

  • Par Liberte5 - 27/07/2017 - 23:30 - Signaler un abus Un faux pas regrettable et qui risque de nous coûter cher......

    En effet le Italiens sont investis dans cette affaire et avaient donné des garanties sur la pérennité de l’entreprise et des emplois. E. Macron les prend de haut, ce qu'ils n'apprécient pas. E. Macron veut faire un coup politique...mais le bâton peut lui revenir dans la gueule.

  • Par vangog - 28/07/2017 - 11:55 - Signaler un abus l'UE et Merkel ne vont pas être contents...

    eux qui avaient tout fait pour que Marine Le Pen ne soit pas élue, voient son programme appliqué (et ce sera pareil pour les immigrés clandestins...on parie?). Mais la copie sera-t-elle du niveau de l'original? tic-tac, tic-tac...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€