Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nuit de la solidarité : 3 624 sans-abri recensés à Paris

Mais ce chiffre peut être considéré comme un minimum, selon la Mairie de Paris.

Les plus démunis

Publié le
Nuit de la solidarité : 3 624 sans-abri recensés à Paris

Le secrétaire d’Etat Julien Denormandie, qui affirmait que dans les rues d’Ile-de-France il y a 50 SDF, serait étonné d’apprendre qu’ils sont en réalité 3 624 à Paris intra-muros seulement. Ce chiffre a été communiqué ce mercredi 21 février par la Mairie de Paris qui a recensé à l’aide de 1 700 bénévoles les sans-abri lors de la Nuit de la solidarité, dans la nuit du 15 au 16 février.

Le chiffre de 3 624 sans-abri peut être considéré comme un minimum

Répartis en 350 équipes, ils ont compté 2 025 sans-abri dormant dans la rue. A ces personnes-là, il faut ajouter les 200 recensées par la SNCF dans les gares, 49 dans les services d’urgence des hôpitaux de l’Assistance publique, 377 dans les stations de métro et de RER, 112 dans les parkings gérés par Vinci – qui s’était associé à l’opération –,129 personnes qui dormaient dans le Bois de Vincennes, 20 autres dans le Bois de Boulogne, et 40 dans le parc de La Colline, dans le XVIIIe arrondissement de la capitale.

In fine, il ne faut pas oublier les 672 personnes hébergées, pendant cette période de grand froid, dans des gymnases et des salles de mairie.

Mais le chiffre final reste inconnu puisque cette même nuit, un grand nombre de lits étaient mis à disposition, plan hivernal oblige, dont 1 600 places qui seront fermées dès le 31 mars. En outre, certains espaces comme des talus de périphérique ou des chantiers n’ont pas été explorés. « Pour accueillir tout le monde, il nous manque bien 3 000 places pérennes. Il faut donc conjuguer les efforts de l’Etat et de la Ville », a déclaré Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris chargée des solidarités et de la lutte contre l’exclusion.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 21/02/2018 - 13:17 - Signaler un abus Qu’attendent les macronistes pour offrir un toit décent aux SDFF

    les SDFF, ce sont les SDF Français, et ils comptent pour nous beaucoup plus que les clandestins, violeurs et islamistes expulsés de leurs pays musulmans, ou envoyés par les turcs pour faire pression sur la faible UE! Ces gens-là ne méritent pas une loi de notre gourou Macron, mais de ils méritent de repartir dans leurs pays, dès que cesse la guerre ou le socialisme! et il faudra attendre le Front National pour offrir un toit décent à nos SDF Français, car ces gauchistes en sont incapables....l’impuissance d’HIdalgomygode et ses délires idéologiques constituent un véritable cancer pour Paris...Dehors!

  • Par assougoudrel - 21/02/2018 - 14:25 - Signaler un abus Je croyais qu'ils n'étaient

    que cinquante.

  • Par KOUTOUBIA56 - 21/02/2018 - 23:49 - Signaler un abus il parait qu'ils etaient 50 !

    il parait qu'ils etaient 50 !!!!!! chez en marche on sait tailler a coup de hache !!!!!!!!!!!!!!! et dire qu'à voir ce foutoir les gaucho bobo veulent en faire rentrer encore !!!!!!!!!!!!!! on sait pourquoi on paie des cotisations de csg et d'allocations familiales !!!!!!!!!!!!!!! une honte ce pays

  • Par vangog - 22/02/2018 - 08:40 - Signaler un abus Cinquante...c’est l’INSEE trotskyste qui avait fait un sondage..

    en téléphonant à 100000 personnes dans le bottin, et en leur posant la question « êtes-vous sans-abri, ou possédez-vous un toit? »...l’INSEE gauchiste est arrivé à cinquante SDF...pas beaucoup. Victoire du socialisme!

  • Par Marie-E - 22/02/2018 - 10:56 - Signaler un abus on annonce

    une vague de froid intense de dimanche à vendredi prochain. Le gouvernement compte faire quoi pour les sans abris ? c'est incroyable mais on vient de donner de l'argent à la Tunisie, à d'autres pays africains, au FMI.... Il est vrai que c'est plus facile d'emprunter ou de lever des impôts pour continuer à faire semblant d'être une grande puissance au lieu de venir en aide à la population laissée sur le bord de la route.

  • Par Atlante13 - 22/02/2018 - 11:44 - Signaler un abus Et la mairie,

    qu'est-ce qu'elle fout? Je croyais que les socialistes n'avaient qu'une ambition, résoudre la misère et protéger les plus faibles. En tout cas c'est ce qu'ils disent, tous. En tout cas, pour les élus socialistes, ça a bien marché, ils arrivent même a cumuler les fiches de paye, même sans travailler.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€