Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nuit dans un lit de camp, toilette au seau d’eau : la mise en scène très "spartiate" d’Emmanuel Macron à Saint-Martin

"Je vais faire comme les habitants ici puisque je serai avec eux ce soir. Il n'y a pas le choix" a estimé le chef de l'Etat lors don déplacement.

Rambo VIII

Publié le
Nuit dans un lit de camp, toilette au seau d’eau : la mise en scène très "spartiate" d’Emmanuel Macron à Saint-Martin

Le président français est un dur, un vrai, et quitter le nid douillet de l’Elysée ne lui fait pas peur, oh que non. En tous cas, c’est ce qui ressort de la communication présidentielle des dernières heures. Selon des informations de RTL, relayées ensuite par Le Lab", le chef de l’Etat a participé lundi soir à une patrouille des forces de l'ordre à l’occasion de son déplacement à Saint-Martin à la suite du passage de l’ouragan Irma. D’humeur spartiate, Emanuel Macron a ensuite passé sa nuit… dans un lit de camp à la gendarmerie de Saint-Martin.

Et pour sa toilette, il a utilisé un seau d'eau, comme il l'expliquait lors d'un point presse.

Afin d’exprimer sa solidarité avec les sinistrés, qu’il a rencontrés et réconfortés au cours de la journée, il a souhaité "faire comme les habitants". "Je vais faire comme les habitants ici puisque je serai avec eux ce soir. Il n'y a pas le choix", a-t-il indiqué lors d’un point presse. "Mais moi je repartirai demain. Et eux, ils le font depuis plusieurs jours et encore plusieurs jours".

Habile coup de com' alors que plusieurs voix se sont élevés contre des erreurs dans la gestion de cette catastrophe ? D’après le Lab, rien de toute cette mise en scène ne serait anodin. "Montrer qu'il vit dans les mêmes conditions qu'eux après le passage d'Irma, ne serait-ce que pour 24h, cela porte un nom : la communication" rapporte le site Internet.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Beredan - 13/09/2017 - 18:25 - Signaler un abus Toilettes sèches ...

    .... et emboucanage par le sorcier du coin ... maquillage ...

  • Par vangog - 13/09/2017 - 18:41 - Signaler un abus "à Rome, fais comme les Romains!"

    et je conseille à Macron, de retour en France, d'imposer celle-ci aux immigrés maghrebins et africains:"en France, fais comme les Français!"

  • Par Djib - 13/09/2017 - 18:45 - Signaler un abus Et le garde des sceaux, parfois un peu sot,

    s'est-il lavé lui aussi dans un seau?

  • Par Ajar - 13/09/2017 - 18:49 - Signaler un abus Quel enfumage de pro ce

    Quel enfumage de pro ce président et dire que certains vont etre en admiration .....

  • Par Vincennes - 13/09/2017 - 19:42 - Signaler un abus "fainéants" "névrosés" dixit MACRON et son pote GRIVAU

    ils n'ont pas encore osés mais cela ne serait tarder car, ils nous prennent vraiment pour des "CONS" avec une presse SERVILE à sa botte pour ne pas perdre sa niche fiscale.......à vomir

  • Par cloette - 13/09/2017 - 19:48 - Signaler un abus Le ridicule ne tue pas

    Ras le bol du cinéma !

  • Par tubixray - 13/09/2017 - 21:01 - Signaler un abus Bouffon

    Et toute sa suite de conseillers, garde du corps, domestiques, ministres, haut fonctionnaires ils étaient tous logés dans la case de l'oncle Tom aussi ??? ..

  • Par jc0206 - 13/09/2017 - 21:07 - Signaler un abus Et maman ?

    J'ai pas vu maman sortir du gros avion.... son cabinet de l'Elysée a du l'informer que les conditions de vie dans les Caraïbes n'étaient pas au top après l'ouragan ? Le lit de camp au milieu des gendarmes, le seau d'eau pour la toilette, les goguenots dans la cour de la caserne et la patrouille de nuit avec les flics pour traquer les racailles, c Madame Trump a eu plus

  • Par jc0206 - 13/09/2017 - 21:17 - Signaler un abus Et maman ?

    Veuillez excuser le message précédent validé par erreur Je n'ai pas vu maman sortir du gros avion.... son cabinet de l'Elysée a du l'informer que les conditions de vie dans les Caraïbes n'étaient pas au top après l'ouragan ? Le lit de camp au milieu des gendarmes, le seau d'eau pour la toilette, les goguenots dans la cour de la caserne et la patrouille de nuit avec les flics pour traquer les racailles, c'est plus de son âge, c'est bon pour les jeunes. Madame Trump a eu plus de courage, elle n'a pas hésité à se rendre auprès des sinistrés du Texas.

  • Par satterroller - 13/09/2017 - 21:51 - Signaler un abus il y a une douche dans sarko one

    l'avion du président a une douche, il va donc passer la nuit à la gendarmerie et ensuite partir se doucher dans la suite de l' A330

  • Par assougoudrel - 13/09/2017 - 22:48 - Signaler un abus Il devait être ridicule sur

    son pot de chambre sans sa maman pour le torcher. Cette dernière était absente car, à son âge, dormir sur un lit Picot (lit pliant militaire) serait un supplice pour sa vieille carcasse. Après Boufchidor 1er, la guignolerie continue.

  • Par Salgado - 14/09/2017 - 07:23 - Signaler un abus On se calme!

    Sur ce coup ,il joue bien.Pour info son "Sarko one " est reste en guadeloupe ,il est denu en helico à St Martin à cause de la longueur de la piste.Je suis le premier à le critiquer mais là... Ensuite,venir sur place le jour mème perturbe le travail des secouristes dejà sur place .Par contre chapeau à la ministre des tom-dom qui elle à passé la semaine dans les decombres.

  • Par vauban - 14/09/2017 - 08:36 - Signaler un abus Et La maquilleuse a 7000€/mois

    Elle se lavait avec Le seau ?

  • Par Salgado - 14/09/2017 - 09:27 - Signaler un abus On se re-calme!

    Pour Irma ,inutile de polemiquer .Chacun à fait ce qu'il à pu.Les cases sont en tole ondulée (favella ) alors des vents de 300 km/h....C'est maintenant qu'il faut etre vigilants sur le suivi et taper s'il le faut...Bon OK Macron à abusé de la com...Il apprent vite,très vite mème...

  • Par ISABLEUE - 14/09/2017 - 10:03 - Signaler un abus a part un lèche bottes,

    on est tous d'accord, ras le bol de son cinéma. Pas capable d'ANTICIPER.. on a eu le flan pendant 5 ans, et les non-présidents, ça continue...

  • Par assougoudrel - 14/09/2017 - 10:22 - Signaler un abus Je connais Saint-Martin et Saint-Barth

    Les cases (qui n'ont pas la solidité d'un carbet ou d'un faré)appartiennent à des clandestins. Si les maisons "solides" ont souffert, c'est qu'elles n'ont pas été construites dans les règles. Les maisons créoles en bois, chevillées à l'ancienne restent debout, car quand ça souffle, c'est tout l'ensemble qui bouge et pour la toiture, en bout de tôle, il faut empêcher la prise au vent, sinon toute la toiture s'ouvre comme une boîte de sardines. Saint-Barth n'a pas ces problèmes, car elle est riche, n'a pas de clandestins avec des taudis et les élus ont dit qu'ils n'ont besoin ni de la France, ni de macron. Ils lui diront juste un bonjour poli en tant que Président. Beaucoup de métropolitains ont investi à Saint-Martin et n'ont pris aucune précaution et comme ils n'écoutent pas les "sans dent"... Ces derniers ne sont pas montrés, car ils connaissent la météorologie tropicale et sont débrouillards. Sous chaque maison des petites îles des Caraïbes, il y a une citerne d'eau pour recueillir l'eau des pluies et ceci, depuis longtemps, car à l'origine, les anglais ont coupé tous les arbre, les privant de sources et de ruisseaux. J'ai pris une douche aux Saintes et c'était un petit pipi.

  • Par vangog - 14/09/2017 - 10:36 - Signaler un abus @assougoudrel pour ajouter à votre excellent commentaire

    rappelons que Saint Martin, partie française, était parsemé, avant Irma, d'épaves hôtelières et résidentielles des anciens cyclones, qui avaient bénéficié de la défiscalisation DOM pour s'installer, mais que leurs sociétés de defisc abandonnaient après chaque cyclone, tout butin empoché...ces épaves hôtelières à l'abandon et les cases insalubres des clandestins, qui ont aggravé les dégâts cycloniques d'Irma, n'existent pas dans la nouvelle COM de Saint Barth, mieux gérée que la COM de Saint Martin...

  • Par assougoudrel - 14/09/2017 - 11:42 - Signaler un abus Merci Vangog

    pour ces informations très intéressantes. Pendant deux ans début des années 80, j'étais en séjours à Pointe à pitre. Le Régiment était à Fort de France et une compagnie était détachée en Guadeloupe et une autre en Guyane formant le Groupe Antilles-Guyane (le GAG).Régulièrement la compagnie faisait la tournée de îles avec la Marine Nationale pour représenter la France et nous débarquions à Saint-Martin, Saint-Barth, les Saintes, La Désirade et Marie-Galante. Le mieux était à l'échelon section (30 hommes au lieu de 150 pour une Cie. Nous étions alors sur un ancien dragueur de mine tout en bois. Nous avons même fait de la "survie (à 30) sur un îlet au large de La Désirade. Pendant 2 jours, nous n'avons fait que manger du poisson, une vingtaine d'iguanes (excellent) et même un cabri. Nous faisions de allées venues le long des petites Antilles et débarquant sur les française et j'en garde un excellent souvenir. A l'époque tout était beau à Saint-Martin et il n'y avait pas toute ces habitations à ras la mer et pas de clandestins. Aujourd'hui, je n'aimerais pas y retourner (ni à St-Barth) préférant de loin les autres îles des Caraïbes surtout anglaises qui ont gardé leur charme d'antan.

  • Par Beredan - 14/09/2017 - 12:40 - Signaler un abus Le jackpot !

    Ils ont fait sangloter Narcisse ... à suivre la reconstruction , où de braves locaux qui gîtaient dans Une cahutte recouverte d'une tôle ondulée vont se retrouver avec une villa de 6 pièces ... on dit merci , à qui ?

  • Par gilbert perrin - 14/09/2017 - 16:27 - Signaler un abus manifester est juste, il faut le faire pour égalité la justice .

    quand va t'on donner à une manifestation ce caractère JUSTE et EGAL pour tous les travailleurs français , pour l'égalité PUBLIC et PRIVER et l'abolition des privilèges ... les MAL AIMES de ce gouvernement ce sont les retraités et les propriétaires fonciers à qui on demande de payer la facture des dégats provoqués par la baisse inconsciente des plus bas bénéficiaires de l'APL ???? c'est invraisemblable, cette incohérence de gestion "à la petite semaine"... qui nous conduit depuis des années à la situation actuelle ... et rassurez vous ce n'est pas en voie de s'arrêter .... GP 09 2017 - demain ce sera l'esclavage , réfléchissez bien !!! tout est fait pour la finance, l'égalité des revenus sociaux et du travail ????

  • Par Orchidee31 - 14/09/2017 - 18:08 - Signaler un abus Comment il ne s'est pas fait filmer entrain de se doucher ?

    En slip de bain, of course, ah mais non , maman n'a pas donné son accord, elle le veut rien que pour elle.......

  • Par vangog - 15/09/2017 - 00:34 - Signaler un abus @Assougoudrel les îles anciennement anglaises

    comme Saint Keats, Nevis, La Dominique (la plus belle, car volcanique et parcourue de rivières et lacs, à ne pas confondre avec Santo Dominguo) ont conservé un charme suranné et très pittoresque. Mais les riches anglais, Hollandais qui ont exploité jusqu'au bout les ressources en matières premières (et humaines) de ces îles doivent souvent vivre dans des ghettos de riches hérissés de barbelés et défendus par des milices, ce qui enlève singulièrement au charme de ces îles...Saint Martin vit le même phénomène de ghettoïsation riche en partie hollandaise, et à un degré moindre en partie française...

  • Par Lazydoc - 15/09/2017 - 01:13 - Signaler un abus Bah les ghettos

    Seront bientôt en Métropole (ils y sont déjà, en fait). Les "riches" sont protégés, isolés des sans-dents. Dupontel, par exemple. Les mêmes, nous expliquent comment vivre, quoi manger, quoi conduire, où aller en vacances, ... et qui doit-on accueillir!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€