Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nouveau couac à la SNCF : une panne électrique à la gare Saint-Lazare

Une panne électrique perturbe la circulation des trains à la gare Saint-Lazare ce mardi 26 décembre.

Flop

Publié le
Nouveau couac à la SNCF : une panne électrique à la gare Saint-Lazare

Après un week-end difficile, c’est un nouveau gros raté pour la SNCF. Une panne électrique perturbe la circulation des trains à la gare Saint-Lazare ce mardi 26 décembre. Sur Twitter, le groupe ferroviaire a évoqué une "panne d'alimentation électrique". Depuis 9h40, la circulation des trains mais aussi de certains transiliens a été totalement interrompue, au départ comme à l'arrivée. Certains voyageurs, en colère, ont regretté le manque d'information sur Internet. Même si la situation revient en début d’après-midi à la normale, de nombreux retards persistent encore.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par essentimo - 26/12/2017 - 14:03 - Signaler un abus Ne peut-on

    envisager des sabotages ?

  • Par corbon1943 - 26/12/2017 - 15:08 - Signaler un abus la brigade BRETIGNY de la cgt

    continue de frapper pour emmerder le salopard de contribuable français ;

  • Par assougoudrel - 26/12/2017 - 15:47 - Signaler un abus Il ne faut s'étonner que

    si tout va bien.

  • Par Beredan - 26/12/2017 - 19:42 - Signaler un abus PEPY patauge ....

    Il va finir par irriter le cabotin .......

  • Par Anguerrand - 26/12/2017 - 20:36 - Signaler un abus La SNCF fleuron des entreprises nationalisées

    La CGT qui de fait et depuis toujours est la vraie patronne peut se vanter d’une belle réussite. 50 milliards de dette, un réseau de rails hors d’age, des rames boite de sardines. Voilà comment la CGT gère via un Pépy patron socialiste qui n’a pas son mot à dire. Je serais curieux de faire la comparaison de la dette et du coût des centaines de grèves des cheminots. Une journée de grève c’est le coût de 2 rames neuves qui ne pourra être commandé à Alstom qui a son tour devra se faire absorber par les allemands. La DB allemande gagne de l’argent, mais horreur elle a été privatisée.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€