Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Notre-Dame-des-Landes : entre 10.000 (préfecture) et 60.000 (organisateurs) manifestants contre le projet d’aéroport

L'Acipa, la principale association d'opposants, estime que la manifestation est la plus importante jamais organisée contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Opposition

Publié le
Notre-Dame-des-Landes : entre 10.000 (préfecture) et 60.000 (organisateurs) manifestants contre le projet d’aéroport

Entre 10.000 (selon la préfecture) et 60.000 personnes (selon les organisateurs) se sont réunies ce samedi en Loire-Atlantique contre le projet d'aéroport. L'Acipa, la principale association d'opposants, estime que la manifestation est la plus importante jamais organisée contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Cette manifestation est divisée en deux cortèges. L'un réunis des piétons et des vélos sur la quatre voies Nantes-Vannes (Morbihan), sur 5 km et l'autre, avec des tracteurs, roule sur la quatre voies Nantes-Rennes (Ille-et-Vilaine).

Les deux cortèges convergent vers Temple-de-Bretagne.

Cette mobilisation est la première depuis l'annonce par François Hollande d'un réferendum local sur le sujet. Les manifestants veulent protester contre l'expulsion des quinze derniers habitants historiques de la surface prévue pour l’infrastructure, qui ont vu leurs derniers recours rejetés par la justice fin janvier et doivent s'en aller avant le 26 mars.

Le président de la République a annoncé le 11 février l'organisation d'un référendum pour trancher sur ce projet d'aéroport. Mais ni la date, ni la question exacte, ni le périmètre (la Loire-Atlantique ou la région Pays de la Loire, voire la Bretagne) de cette consultation n'ont été tranchés.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 27/02/2016 - 17:07 - Signaler un abus Cette extrême-gauche est un cauchemar!

    Mais combien de temps ces RSAstes-écolos-caca-d'oie vont-ils faire chier le peuple de France? Ben...aussi longtemps que les socialos n'auront pas pris de décision...ce qui peut dure très, très , très longtemps...

  • Par langue de pivert - 27/02/2016 - 17:41 - Signaler un abus Terrorime contre terrorisme !

    Virer de chez eux des gens qui vivent et travail sur ces terres depuis des années voir des générations c'est revenir à l'ancien-régime ! Qui décide de ce qui est l'intérêt public ? Quelques élus véreux et corrompus ? Ont-ils eu pour mandat de chasser des familles de chez eux ? Ce projet est en route depuis 50 ans...et les avions ont pu se poser sinon ça se saurait ! Donc ce projet était sur-dimensionné et inutile il y a 50 ans ! De là à penser que c'est encore le cas ! Dans tout ce bétonnage il doit y avoir de bons fromages bien gras à se partager ! Dans ma région chaque élu voulait SON aéroport ! Ils l'on eu ! Les mouettes si posent !

  • Par langue de pivert - 27/02/2016 - 18:17 - Signaler un abus oups ! ☺

    S'y posent !

  • Par lasenorita - 28/02/2016 - 13:44 - Signaler un abus Les Zadistes.

    Les Zadistes sont d'extrême gauche!...comme les zadistes qui avaient saccagé les tombes d'un cimetière juif et que Valls accusait (avant enquête) d'être d'extrême droite...Les habitants de Nantes en ont assez de ces clochards, voleurs, qui saccagent tout!...mais nos gouvernants ''laissent faire'' comme ils ne punissent pas les clandestins musulmans qui empoisonnent la vie des habitants de Calais! voir http://www.breizh-info.com/2016/02/24/calais-ces-migrants-qui-font-de-largent-illegalement-dans-la-jungle/ et http://www.breizh-info.com/2016/02/22/etat-durgence-a-nantes-etat-laisse-les-manifestants-abimer-le-centre-ville/

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€