Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Non, Bruno Le Maire ne propose pas des dîners pour 7500 euros par personne...

Gala prétendait que le candidat à la primaire de la droite facture ses rencontres entre 7500 et 15000 euros.

Salé

Publié le - Mis à jour le 25 Mars 2016
Non, Bruno Le Maire ne propose pas des dîners pour 7500 euros par personne...

Mise à jour : L'équipe de Bruno Le Maire a formellement démenti, auprès d'Atlantico, les affirmations du magazine Gala. Le site a, par ailleurs, supprimé l'article en question. Il s'avère que tous les candidats proposent des dîners privés (en l'occurence Bruno Le Maire organise des petits-déjeuners), au cours desquels les invités ont la possibilité de faire des dons à hauteur de 7500 euros maximum, par personne. Un couple peut donc débourser 15 000 euros pour un candidat. 

Article d'origine : C'est bien connu, les campagnes politiques coûtent de plus en plus cher. Ce fait n'a pas échappé à Bruno Le Maire. Rival déclaré de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé pour la primaire à droite, le député de l'Eure propose donc de dîner avec vous, en échange d’un petit coup de pouce financier pour sa campagne, comme le précise un article de Gala.

Pour avoir le plaisir de partager un repas avec le responsable politique, il vous en coûtera 7 500 euros pour une personne seule, et 15 000 euros pour un couple. Bruno Le Maire confie qu'il consacre du temps pour "un à deux dîners par semaine". "Quand un couple qui m’a donné 15 000 euros me demande un conseil, forcé­ment je les reçois".

L'ancien ministre de l'Agriculture a notamment besoin d'argent afin de payer les plus gros meetings. Le 5 mars dernier, à Au­ber­vil­liers, le meeting pour le lance­ment de sa campagne aurait coûté près de 150 000 euros. Selon un proche de Bruno Le Maire, inter­rogé par France Info, "une campagne c’est entre 100 000 et 120 000 euros par mois". L'argent est donc plus que jamais le nerf de la guerre.

A LIRE AUSSI : Avant la confrontation idéologique, la bataille de l'argent a commencé entre les candidats à la primaire à droite

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 24/03/2016 - 15:16 - Signaler un abus Ce sera sans moi ! Il est fada ?

    Pour écouter ses histoires avec son père ONPC m'a suffit !

  • Par cloette - 24/03/2016 - 15:27 - Signaler un abus eh oui

    C'est cher un meeting , les prix sont établis selon les lois du marché , c'est quand même gênant et pas très juste pour les candidats qui se présentent , voir aux USA ce que ce système est devenu .

  • Par Lafayette 68 - 24/03/2016 - 16:50 - Signaler un abus Décevant Le Maire

    Passer à ONPC c'est "radical" de bêtise . Il veut une intervention internationale au sol en Syrie ! ( chaine public sénat) Pas responsable.

  • Par Outre-Vosges - 25/03/2016 - 08:09 - Signaler un abus C'est qu'il a des frais !

    Il faut le comprendre, ce monsieur ; je suppose que lui-même doit payer de confortables dessous-de-table à des sites comme actu.orange où l’on caviarde sans hésiter les posts qui lui sont défavorables.

  • Par schangi - 25/03/2016 - 11:15 - Signaler un abus Ce n'est pas cher payé !!!

    7500 €, boisson comprise, ce n'est pas cher payé pour se retrouver à table avec Bruno Le Maire, l'homme le plus intelligent de France ! ( Et même au-delà de nos frontiéres !!!) Lieber Herr Bruno le Maire, sie sind geniaaaaal !!!

  • Par Outre-Vosges - 25/03/2016 - 21:12 - Signaler un abus Achtung!

    « sie sind geniaaaaal », écrivez-vous, lieber Herr Schangee. Désolé, c’est « Sie sind », avec un S majuscule. Vous me direz que même les Allemands commettent la faute et je la vois sans arrêt dans les textes que je traduis, mais nous autres Français avons le devoir de parler mieux l’allemand que les Allemands.

  • Par schangi - 26/03/2016 - 09:47 - Signaler un abus Exakt...

    ...cher Outre-Vosges. Le s minuscule m'a échappé : mea culpa... Une erreur que je n'aurais pas commise il y a quelques années, lorsque j'étais encore actif professionnellement et que je déchiffrais la Sütterlinschrift. Il me reste la pratique de la Frakturschrift gothique

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€