Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 23 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le nombre de radicalisés français a augmenté de plus de 60 % en moins de deux ans

Selon le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, il y aurait aujourd'hui 18.550 cas signalés en France.

Inquiétant

Publié le
Le nombre de radicalisés français a augmenté de plus de 60 % en moins de deux ans

Quel est le paysage de la radicalisation de la France ? Le Figaro s'est intéressé à cette question dans un article publié le 10 août. Le quotidien relate que pour recenser les radicalisés, un outil a été créé en mars 2015 : le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Ce fichier est en constante évolution, avec des entrées et des sorties. Mais il est surtout un fichier qui grossit à vue d'œil. Après les attaques de Paris et de Saint-Denis en 2015, 11.400 cas étaient signalés. Moins de deux ans après, le nombre est passé à 18.550 cas... soit une hausse de plus de 60 %.

Les statistiques du fichier proviennent de trois sources : les préfectures via les états-majors départementaux de sécurité,  les individus signalés par le public via le Centre national d'assistance et de prévention de la radicalisation, gérant notamment le numéro vert de signalement,  et le fichier, géré par l'unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat),

L'outil permet de dresser un état des lieux de la situation des radicalisés en France. Au niveau géographique, on constate notamment une forte présence dans les départements d'Île-de-France, du Nord, des Bouches-du-Rhône, du Rhône et des Alpes-Maritimes. Par ailleurs, le fichier permet d'affiner le profil de ces personnes. En juin 2017, et pour ne parler que des individus recensés via les préfectures ou le public, on constate ainsi que les convertis représentaient plus de 34 % des cas. Par ailleurs, les femmes représentent 26 % des cas et les mineurs un peu plus de 16 %. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/08/2017 - 15:29 - Signaler un abus En même temps...

    le seul centre de deradicalisation Français n'en a accueilli aucun, l'obligeant à fermer pour absence de radicalité identifiée...cherchez l'erreur? les Macronistes sont les dignes représentants des gaucho-centristes qui pactisaient avec le socialiste Hitler, en 1940, car ces Macronistes sont en plein syndrome munichois avec l'islam. Ils auront la guerre et la honte...les deux! entraînant la France dans leurs délires pro-communautaristes..

  • Par clint - 12/08/2017 - 09:39 - Signaler un abus Tout l'occident concerné : l'islam est il compatible avec nous ?

    Plus on leur en donne, plus ils sont exigeants et plus ils se radicalisent et ce en Europe, Canada, US, Australie, etc, etc (et même Vatican ?) Seuls des "quotas" sur l'immigration musulmane pourrait non pas éradiquer, mais ralentir les dégâts dans nos sociétés : or cette solution est impossible en démocratie. La France n'est déjà plus libre de sa politique de par sa population musulmane qui ne peut faire que s'accroitre !

  • Par arcole 34 - 12/08/2017 - 11:16 - Signaler un abus NORMAL QUE LES RADICALISES AUGMENTENT

    Il suffit de lire les commentaires des gens du Fhaine pour comprendre ce phénomène et surtout ce qu'à quoi nous avons échappés avec ces derniers.

  • Par Ganesha - 12/08/2017 - 11:25 - Signaler un abus ''La religion est l'opium du peuple''

    La citation de Karl Marx est célébrissime, mais elle prend encore beaucoup plus de poids et de sens, si on l'accompagne de la phrase qui la précède : "La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple." La radicalisation touche désormais un tiers de français de souche. Il s'agit d'une maladie du Capitalisme. Une conséquence directe du Libéralisme dont Emmanuel Macron est la parfaite incarnation. Il y a sur ce site un fidèle commentateur, qui se rendait autrefois très utile en citant le Bilderberg dans chacune de ses interventions ! === (Karl Marx / 1818-1883 / avec Engels, Critique de "La philosophie du droit" de Hegel, 1844)

  • Par arcole 34 - 12/08/2017 - 11:41 - Signaler un abus LE FRONTISME EST UN IDEOGRATIE POUR LA DEMOCRATIE FRANCAISE

    comme le pensait la grande politologue Hannah Arendt dans son livre cultissime : ¨Le banalisation du Mal ou aux origines du totalitarisme ¨.

  • Par arcole 34 - 12/08/2017 - 11:43 - Signaler un abus LIRE LE FRONISME EST UNE IDEOCRATIE

    Désolé.

  • Par Anguerrand - 12/08/2017 - 16:18 - Signaler un abus À Ganesha

    Votre religion donc est un certain FN tendance Philipippot donc votre opium. Chacune de vos interventions sont pleines de haine et grossièreté, aimez vous quelques choses ? Vous aimez vous ? Avec vous TOUT est négatif et injurieux.

  • Par Ganesha - 12/08/2017 - 17:43 - Signaler un abus Fraternité

    Mon ''Credo'' ? Je suis émerveillé lorsque que je constate que les peuples d'Europe, après la boucherie de 40-45, semblent avoir définitivement renoncé aux guerres qui existaient depuis les débuts de l'humanité. Même s'il va maintenant nous falloir de l'audace, de la détermination et de l'imagination pour faire face au déferlement de l'immigration et à la montée de l'islamisme. Comme vous le savez, je suis convaincu que la seule réponse efficace à opposer à ces nouveaux défis et menaces, consiste à renforcer la cohésion du peuple français et des européens, en mettant fin à une autre ''malédiction millénaire'' : la pauvreté et les inégalités. L'égalité absolue, bien sûr n'existe pas, et n'est pas souhaitable. Mais il nous reste encore de grands progrès à accomplir pour la Fraternité !

  • Par Atlante13 - 12/08/2017 - 19:48 - Signaler un abus Il est illégal pour les gauchos

    d'avoir de la haine pour l'islam radical. Cet apanage est strictement réservé aux islamistes radicaux qui peuvent, sans grande crainte, déverser leurs tonnes de haine envers les non-islamistes. Haïr les islamisées radicaux c'est stigmatiser les musulmans. Haïr les cathos, juifs ou autre, c'est la porte du paradis des musulmans.

  • Par arcole 34 - 13/08/2017 - 09:08 - Signaler un abus @anguerrand - 12/08/2017

    Notre Ganesha fait tout simplement du marxisme à rebours, c'est limpide comme de l'eau de roche.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€