Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 28 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nicolas Sarkozy : "supprimer entre 300.000 et 350.000 postes de fonctionnaires"

Le président des Républicains a donné quelques pistes des réformes qu’il souhaiterait faire dans la fonction publique.

Tailler dans le gras

Publié le
Nicolas Sarkozy : "supprimer entre 300.000 et 350.000 postes de fonctionnaires"

Les fonctionnaires n’ont pas vraiment le vent en poupe, en ce moment. La journée de grève organisée dans les transports a fait, une nouvelle fois monter les critiques contre la fonction publique. Nicolas Sarkozy en a donc profité pour exposer ses mesures chocs. A commencer par une suppression importante des postes de fonctionnaires : ‘’entre 300.000 et 350.000’’ au cours d’un quinquennat a-t-il promis, lors d'une "journée de travail sur la fonction publique et la réforme de l'Etat" organisée mercredi au siège du parti des Républicains.

"Et ce n'est pas une mince affaire" souligne-t-il. Il souhaite en premier lieu, "recommencer le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite à l'exception des services de sécurité" et inscrire ce principe dans la Constitution, pour l’imposer à toutes les collectivités. Dans une interview au Monde, il assure que cette suppression de postes représenterait un gain de 7 milliards d’euros.

Côté retraite, le patron de l’opposition veut "faire converger le public et le privé. 63 ans dès 2020, 64 ans dès 2025" affirme-t-il. "Nous ne pouvons pas accepter les différences de traitement entre le secteur public et privé, c'est une question de cohésion nationale".  Il s’agit aussi d’aligner le mode de calcul des pensions, des jours de congés…

De plus, il souhaite "augmenter le temps de travail des fonctionnaires" notamment le temps de présence des enseignants de 25%. Enfin, il réclame ‘’la fin de l’impunité’’ pour ‘’les fonctionnaires qui ne font pas bien leur travail.’’ Et de conclure : ‘’Ça veut pas dire que c'est suffisant, mais ça veut dire que personne ni à gauche ni à droite ne l'avait fait avant.’’

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par attila - 10/03/2016 - 07:46 - Signaler un abus Après tout ça,

    je pense que sarkosy est hors course !!! au suivant .....

  • Par cloette - 10/03/2016 - 07:54 - Signaler un abus @attila

    moi aussi il a signé son arrêt de mort ( politique s'entend ! ) !!!!

  • Par borissm - 10/03/2016 - 08:50 - Signaler un abus @ Attila et Cloette

    Hors course et arrêt de mort ? Certainement pas. C'est exactement ce qu'il faudrait faire : réduire le nombre (ahurissant) des agents de l’État, augmenter leur temps de travail, supprimer le "jour de carence" (de carence ! Quelle blague) et aligner (enfin) les régimes de retraites. Les Français, qui sont loin d'être idiots, seraient prêts à suivre. Mais il s'y prend comme un manche. On ne peut pas proposer de "supprimer 350.000 postes" d'agents publics sans aussi modifier leurs missions. Et je n'entends nulle part parler de cela. Une bonne solution serait d'externaliser les missions accessoires, =non régaliennes=, exercées par l’État, pour qu'il se recentre sur ce qui est =vraiment= son devoir.

  • Par cloette - 10/03/2016 - 09:21 - Signaler un abus borissm

    Ce que je crois c'est qu'il faut avertir les étudiants des débouchés concernant les études choisies . Que faire de la masse des étudiants qui sortent d'études de psycho , sociologie ? Ceux qui font des études de lettres ne pourront qu'entrer pour l'immense majorité dans l'enseignement , idem pour les langues et même d'autres matières, de plus avec le bac pour tous les échecs sont nombreux très rapidement à la faculté , ces étudiants n'ont pas de formation . Supprimer des fonctionnaires c'est bien mais remplacer par quoi ?

  • Par borissm - 10/03/2016 - 09:52 - Signaler un abus @ Cloette

    Du plus loin que je me souvienne de mes propres études -- milieu années soixante -- les "études" de psycho, philo et socio n'ont jamais mené à rien, sinon à permettre aux étudiants de retarder de quelques années supplémentaires de répit le passage à l'âge adulte, passage représenté par l'entrée dans le monde du travail. Même chose pour les lettres, l'histoire-géo, les langues -- sans parler de l'histoire de l'art, dont la seule issue reste l'Educ Nat. Sauf que les places aux concours de CAPES et d'Agreg ne sont pas si nombreuses. Bref, l'Université est une fabrique de déclassés, dont les seuls débouchés possibles restent encore la fonction publique, avec les concours d'agents de catégorie C. Réduire le nombre de fonctionnaires consiste d'abord à se demander ce que deviendraient ces jeunes, et donc à commencer par réinventer -- parmi d'autres choses -- les études supérieures, si ce n'est les études tout court. Comme quoi une proposition semi-démago comme celle de Sarko peut amener à de vraies réflexions, sauf que je ne les ai toujours pas vu abordées par nos politiques.

  • Par genbea75018 - 10/03/2016 - 09:53 - Signaler un abus "supprimer entre 300.000 et 350.000 postes de fonctionnaires"

    Pour "Après tout ça" et "@attila" : NS parle de "postes" et non de' fonctionnaires !!.

  • Par karbo - 10/03/2016 - 10:08 - Signaler un abus Vaste programme!

    Les "naufrageurs sociaux" ont-ils été consultés? Sans l'accord tacite de ces gens, ce beau programme finira dans la grande poubelle des promesses non tenues! N'est pas Mme Thatcher qui veut!

  • Par cloette - 10/03/2016 - 10:14 - Signaler un abus @Borissm

    Tout à fait d'accord !

  • Par Lafayette 68 - 10/03/2016 - 10:28 - Signaler un abus Il devrait être plus précis

    Quand il dit qu'il veut augmenter le temps de présence des enseignants de 25% (très bien) il devrait préciser ce qu'il pense des disparités horaires : 24h plus 3 en primaire , dans le secondaire 18h certifiés et 15h agrégés( ceux-ci qui gagnent 25% de plus... en étant le moins présents , à responsabilités égales avec les certifiés). Le Maire le dénonce dans son bouquin " ne vous résignez pas"

  • Par Arbannais - 10/03/2016 - 10:34 - Signaler un abus Nicolas Sarkozy a d

    Nicolas Sarkozy a d'excellentes idées ! Les mêmes qu'en 2007, qu'il n'a pas été foutu d'appliquer en 5 ans de présidence.

  • Par Athenais85 - 10/03/2016 - 11:20 - Signaler un abus Les fonctionnaires ne sont pas des chiffres abstraits

    mais du personnel médical, des policiers.... Il ne faudra pas venir vous plaindre de l'insécurité grandissante et des manques de moyens des hôpitaux. Mais des gens comme Sarko n'en ont cure, ils ne sont pas confrontés à l'insécurité grandissante et quand ils sont malades, il y a l'höpital américain !

  • Par Ganesha - 10/03/2016 - 11:39 - Signaler un abus Nain épileptique

    Réduire le nombre de fonctionnaires, les envoyer au Goulag ou en chambre à gaz ? Réactions démentielles de nazi et de stalinien ! En réalité ce que propose notre nain épileptique, c'est de reprendre une des grandes réussites de son quinquennat précédent : ne pas remplacer un départ en retraite sur deux : stupidité d'apparatchik ! Au minimum Sarko pourrait réorganiser les services, diminuer les ''administratifs'', mais quelle folie de supprimer 13.000 postes de policiers et gendarmes, de vider les hôpitaux de leurs infirmières, les écoles de leur professeurs, et cerise sur le gâteau, d'abandonner la lutte contre le travail clandestin en diminuant le nombre d'inspecteurs du travail !

  • Par Ganesha - 10/03/2016 - 11:40 - Signaler un abus Concurrence Libre et Non-Faussée

    Si vous voulez vraiment comprendre ce qui se passe, regardez donc le graphique en bas de la page 2 de l'article de mr. Goetzmann. De 1975 à 1985, le chômage des jeunes a soudainement bondi de 5 à 20 %. Pourquoi ? Tout simplement par l'arrivée des jeunes nés du ''Baby Boom'' ; Le désastre, c'est qu'en 1980, c'est aussi la mise en œuvre du Libéralisme de Reagan-Thatcher. Alors, les intégristes de la ''Concurrence Libre et Non-Faussée'' peuvent venir ici se rouler par terre, mais leurs fantasmes sur ''l'extermination des fonctionnaires'' ne seront jamais mis en œuvre : un Hitler, un Staline, cela nous suffit ! Nous allons, tout simplement, créer un nouveau système économique.

  • Par Anguerrand - 10/03/2016 - 12:48 - Signaler un abus Mais il restera tout de même un million de fonctionnaires

    de plus de fonctionnaires qu'en Allemagne. Le seul argument c'est l'on ne va pas supprimer des policiers, des infirmières, des soldats, etc, bien sûr que non, mais il faut les trouver dans les ministères où il n'y a plus rien à faire comme celui des " anciens combattants", de Bercy depuis qu'ils ont donné aux entreprises de renseigner les déclarations d'impôts, IR, dans la fonction publique, à la DDE, les jardiniers de l'elysée et du Sénat, chauffeurs des députés, sénateurs, maires, etc.

  • Par Anguerrand - 10/03/2016 - 12:54 - Signaler un abus Ganesha un nouveau système economique oui mais

    lequel ? Expliquez nous ça nous intéresse, sur le plan sociétal et sur l'économie quel est le nouveau système auquel personne n'avait pas encore pensé . Mais vous et vos diplômes avez sûrement une solution miraculeuse, bien que FN, bas du front.

  • Par Jean-Benoist - 10/03/2016 - 13:48 - Signaler un abus Sarko avait dans un souci

    d'équité mis le jour de carence chez les fonctionnaires..Résultat moins d'absentéisme..Mais Le branchu a supprimé ce jour de carence..Et beaucoup d'absentéisme.. La réduction de la dépense publique (nos impôts) passe par une réduction des fonctionnaires..Mutualisation, nouvelles technologies avec obligation de sécurisation (formulaires administratifs, feuilles salaire, diplômes..° Simplification et réduction avec plus grande efficacité Oui j'y crois

  • Par superliberal - 10/03/2016 - 13:57 - Signaler un abus il peut monter jusqu'à 1 million...

    il manque d'ambition le Sarko. Supprimons 1,000,000 de poste de fonctionnaires en 5 ans, sans les tuer ;-). Si ça marche en Allemagne, en UK, en Suisse ça peut fonctionner en France. Il faut juste passer du collectivisme au libéralisme et que l'état s'occupe de ses fesses et se mette à la diète. Il faudrait supprimer également la moitié des élus au minimum ainsi qu'une bonne partie des subventions aux associations et privatiser ce qui peut l'être. Avec une baisse très significative des charges , des impôts des taxes sur les entreprises et les Français et même les étudiants en psycho trouveraient du travail.

  • Par tubixray - 10/03/2016 - 13:59 - Signaler un abus N. Sarkozy avait fait son job

    Il mérite bien des reproches en tant qu'ancien président mais sur ce plan il avait fait son job: le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux ne concernait que l'état, il doit être étendu aux collectivités territoriales ou la gabegie vaut gestion des RH; quant à la journée de carence efficace et juste (un seul jour contre 3 dans le privé) sa suppression qq mois après l'élection de Hollande est une honte.

  • Par cloette - 10/03/2016 - 14:06 - Signaler un abus Anguerrand

    La mondialisation a été une phase qui se termine . Il faut en prendre acte . On constate en effet que les nations aspirent de plus en plus à un minimum de protectionnisme de souveraineté de droit de jouer sur sa monnaie . Certains croient cependant à encore plus de mondialisation de dérégulation du marché, mais les choses vont vite et s'accélèrent , qui pouvait imaginer il y a peu qu'un Donald Trump aurait autant de succès ? Quand tout le monde (enfin la masse de la classe moyenne) en France ira â la soupe populaire, il y aura la révolution !

  • Par patamoto - 10/03/2016 - 14:37 - Signaler un abus Sarko a eu sa chance, il a

    Sarko a eu sa chance, il a merdé, au suivant !!

  • Par cloette - 10/03/2016 - 15:08 - Signaler un abus Les jardiniers du Senat

    sont pléthore et sont payés en début de carrière 2500 € , sur ce coup là en effet la remarque d'Anguerrand est juste ! Il y a aussi des quantités de privilèges concernant la marche de l'Etat à supprimer , ainsi que le recyclage d'emplois territoriaux inutiles et en surplus .

  • Par superliberal - 10/03/2016 - 15:51 - Signaler un abus @cloette

    La mondialisation ne fait au contraire que commencer. Ce n'est pas un mouvement linéaire mais c'est inexorable...même si Marine est élue, ce qui n'arrivera pas, la mondialisation continuera. Les Français sont parfaitement à même d'en profiter par ailleurs, il serait bon de revoir l'histoire de France pour se rendre compte que nous ne sommes pas de petites choses fragiles qui méritent d'être protégées et que nous avons beaucoup bénéficier de cette mondialisation. A l'époque des frontières nous avions la guerre et des morts par centaine de millier à chaque génération...

  • Par Anguerrand - 10/03/2016 - 17:21 - Signaler un abus Mondialisation début d'accord avec superliberal

    Etre contre la mondialisation, comme le suggère Cloette, c'est etre contre le vent, la pluie, où les nuages. Fermer les frontieres c'est impossible, jamais aucun pays n'y a réussi. Un mur ou des barbelées, les immigrants passent au dessous, au dessus, ou à travers. Fermer les frontieres economiques, ça revient à taxer tous les produits qui entrent ou qui sortent de France. Àlors que fait on des 10 milliards d'excédents agricoles, il faudra l'expliquer aux agriculteurs, idem pour les importations ( 100% de l'électronique entre autres ) qui seront par rétorsion taxées.Il y a fort à parier que la France sera largement perdante, les importations étant bien plus importante que les exportations. Imaginez traverser l'Europe en devant faire du change à chaque frontieres sans compter les frais de change, les contrôles au frontieres parfois une journée pour aller en Espagne avant la libre circulation, c'est ca que l'on veut ?

  • Par cloette - 10/03/2016 - 19:39 - Signaler un abus Anguerrand

    rien n'est immuable, ce qui a été positif à une certaine période peut devenir toxique . Cette mondialisation a permis un meilleur niveau de vie à quelques pays émergents , actuellement c'est d'hypermondialisation dont il s'agit et elle implique une gouvernance mondiale qui est déjà présente d'ailleurs , mais davantage est ce que c'est alléchant ?

  • Par fanfoué - 10/03/2016 - 20:29 - Signaler un abus Nos CHERS élus !

    Toujours cette vielle recette qui consiste à monter le privé contre le public pour détourner l'attention. En effet, savez-vous ce que coûte vos CHERS élus, les actifs et les anciens, qui soit dit en passant sont 25 fois plus nombreux qu'au Royaume Uni : Les "indemnités", les frais de ci et de là, les collaborateurs pléthoriques (souvent de la famille ou des amis), l'entretien de leur palais, leurs déplacements, les rentes à vie ...etc ! Ce sont des milliards dépensés en pure perte, sans aucun service rendu à la population si ce n'est une avalanche de lois et de normes qui plombent un peu plus le système. Non les fonctionnaires ne sont pas tous inutiles et trop payés ! J'en connais qui sont d'un dévouement extrême et gagne à peine plus qu'un SMIC. Alors pas d'amalgame avec les planqués du Sénat, de Bercy ou autre.

  • Par Texas - 10/03/2016 - 21:15 - Signaler un abus @ Ganesha

    Vous avez dépassé votre quota de points Godwin .

  • Par lepaysan - 10/03/2016 - 21:38 - Signaler un abus enfin !!!

    Il est temps que Sarkozy comprenne ce que veut le peuple de droite et probablement bien au delà de la droite. Il a mis le temps mais au pouvoir il va encore ne rien faire. Nos voisins européens ont 2 fois moins de fonctionnaires avec une administration beaucoup + simple et ca fonctionne très bien puis les fonctionnaires arrêterons d'emmerder les gens du privé qui eux travaillent

  • Par Outre-Vosges - 12/03/2016 - 14:40 - Signaler un abus S’en prendre aux enseignants (I)

    Que je suis heureux que ma fille ne soit pas entrée dans l’enseignement ! Comme à quatorze ans elle dévorait dans le texte les romans de Marion Zimmer Bradley et qu’elle avait depuis longtemps lu dans la langue originale les Contes de Grimm, je comptais lui faire passer une agrégation en anglais ou en allemand : je l’imagine, si elle m’avait écouté, catapultée dans un lycée du 93 devant des petits voyous n’ayant rien à fiche de ces jargons d’infidèles et disant à leur professeure : « Nous, Madame, ça ne nous intéresse pas : on est musulmans. » Si on veut tenir tête à des cancres pareils (il n’est pas question de leur apprendre quoi que ce soit), une ceinture noire de judo est plus efficace qu’un doctorat. Rien d’étonnant si, voici déjà plusieurs années, je lisais que pour certaines matières le nombre de postes mis aux concours dépassait celui des candidats. Le problème s’étend d’ailleurs à l’ensemble de l’enseignement et nous apprenons sans cesse que çà et là, à tous les niveaux, les parents protestent car leurs enfants n’ont pas de cours.

  • Par Outre-Vosges - 12/03/2016 - 14:41 - Signaler un abus S’en prendre aux enseignants (II)

    Eh bien notre VGE a trouvé la solution : il va augmenter l’horaire hebdomadaire, accroitre l’effectif des classes, reculer l’âge de la retraite, mettre fin à l’impunité, c’est-à-dire que les professeurs mal vus pourront être congédiés sans la moindre façon etc. Gageons qu’avec de telles mesures les vocations se multiplieront. Il va de soi au contraire que les résultats seront catastrophiques mais nos bons élus socialistes (et les prétendus républicains) s'en moquent : tous leurs enfants sont dans l’enseignement privé.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€