Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nicolas Sarkozy mis en examen : 20% des Français estiment qu'il est victime d'un acharnement judiciaire

Pour une large majorité des personnes interrogées, l'ancien chef de l'Etat est "un citoyen comme les autres face à la justice", selon un sondage Elabe pour BFMTV,

Opinion

Publié le
Nicolas Sarkozy mis en examen : 20% des Français estiment qu'il est victime d'un acharnement judiciaire

Acharnement ou pas ? Pour une majorité des Français, c'est non. D'après un sondage Elabe pour BFMTV, 79% des personnes interrogées estiment que Nicolas Sarkozy est un citoyen comme les autres qui doit faire face à la justice comme tout citoyen ordinaire. 20 % des personnes interrogées pensent au contraire que "la justice s'acharne" sur lui "en raison de son statut d'ancien président de la République". Le sondage intervient alors que le président des Républicains est mis en examen pour financement illégal de sa présidentielle de 2012, dans l'enquête sur les fausses factures de Bygmalion et les comptes de sa campagne.

A gauche, c'est une écrasante majorité (94%) qui juge que l'ancien chef de l'Etat est "un citoyen comme les autres, face à la justice". Même tonalité au FN, 73% des partisans du parti, et 74% des électeurs au premier tour de 2012 de Marine Le Pen, sont de cet avis. Seuls les sympathisants Les Républicains sont une majorité à penser le contraire. 53% d'entre eux considèrent que leur chef de parti est victime d'un acharnement judiciaire. Mais chez les partisans de la droite et du centre, seuls 37% pensent que la justice traite différemment l'ancien président.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 17/02/2016 - 22:20 - Signaler un abus Acharnement des affaires?

    Oui, certes!

  • Par vangog - 17/02/2016 - 22:20 - Signaler un abus Acharnement des affaires?

    Oui, certes!

  • Par raslacoiffe - 17/02/2016 - 23:29 - Signaler un abus Sondage Elabe!!!

    Sans intérêt.

  • Par tubixray - 18/02/2016 - 09:04 - Signaler un abus OK, autre question

    Combien d'affaires judiciaires en cours pouvez vous citez concernant : le PS, le front de gauche, EELV, le parti communiste ???? Aucune ?! Comme c'est étrange cette vertu propre à la gauche.........

  • Par l'enclume - 18/02/2016 - 10:48 - Signaler un abus Deux poids, deux mesures!!!!!!!

    @1) Comptes de campagne Hollande Nous apprenons aujourd'hui, au détour d'une décision du Conseil d'Etat, que le financement de la campagne présidentielle de François Hollande soulève encore de lourdes interrogations, dont on attend toujours des réponses claires, argumentées et précises. De façon assez surprenante, des meetings de campagne de primaires ne semblent pas avoir été comptabilisés, tout comme l'inauguration du propre QG de campagne de François Hollande...Les enquêteurs n'ont pas obtenu les pièces justificatives nécessaires sur plusieurs postes de dépense, pointant souvent le caractère "lacunaire" des factures transmises. Espérons qu'il ne s'agisse pas d'une nouvelle forme de "phobie administrative", maladie qui avait touché d'éminents ministres de François Hollande. Au fond, il est surprenant que cela n'ait pas entraîné un contrôle des dépenses électorales par la CNCCFP. Des doutes sérieux pèsent désormais sur le respect du plafond de dépenses et du code électoral du candidat François Hollande. Il ne saurait y avoir deux poids deux mesures entre les comptes de campagne du candidat élu et les autres.

  • Par l'enclume - 18/02/2016 - 10:48 - Signaler un abus Deux poids, deux mesures!!!!!!! suite

    @2 "C'est le principe même d'égalité entre candidats qui est en question. Quel est l'avis de la Haute Autorité de Transparence de la Vie Publique ? Les Français ont le droit de savoir. Le candidat Hollande doit faire toute la lumière sur ses comptes de campagne. La transparence, c'est maintenant ?"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€