Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

2017 : "Je n’irai que si c’est utile" promet Nicolas Sarkozy

L’ancien chef d’Etat donnait une interview pour le magazine ‘’Sept à huit’’

Confessions intimes

Publié le - Mis à jour le 25 Janvier 2016
2017 : "Je n’irai que si c’est utile" promet Nicolas Sarkozy

Quelques jours après Jean-François Copé sur le divan de Marc-Olivier Fogiel, c’est au tour de Nicolas Sarkozy de passer par la case ‘’inventaire’’ et ‘’confession’’ à la télévision. L’ancien chef d’Etat donnait ainsi une interview pour le magazine ‘’Sept à huit’’ de TF1. Le cadre est forcément intimiste puisqu’il s’agit de son domicile.  C’est donc l’occasion pour lui d’exprimer ses regrets, comme il l’avait amorcé dans son livre, en vente ce lundi. ‘’Dans l’humain, il y a l’erreur’’ prévient Nicolas Sarkozy.

Parmi ses plus emblématiques, cette fameuse phrase au salon de l’agriculture qu’il avait adressé à un homme. ‘’Je n’aurais jamais dû dire ça. J’ai abaissé la fonction présidentielle, c’est une erreur’’ explique-t-il reprenant presque mot pour mot son livre.

‘’J’ai compris qu’avoir du tempérament n’autorisait pas tout’’ poursuit l’ancien chef d’Etat. ‘’Mais je suis né comme cela. On ne change jamais. Avec l’âge, on essaye de garder les qualités et de gommer ce qui peut être un travers. Passé 60 ans, il était temps de faire ce travail.’’

Principale erreur, selon lui ? ‘’Peut-être d’avoir trop cédé à la pensée unique qui disait que j’étais un omniprésident qui voulait en faire plus. Je voulais en faire plus.’’ Et d’admettre son caractère parfois ‘’brutal’’ et très actif.  ‘’Quand c’est une période plate, j’ai plus de mal à construire un personnage’’ confie-t-il.

Si le président des Républicains réfute tout acte de candidature, il tient à faire savoir que son échec l’a grandit. ‘’Je sais que l’échec, qui est toujours une souffrance, est fondateur. On n’apprend rien de ses succès, c’est tellement fugace, mais chaque échec surmonté peut donner du bonheur. ‘’

Quant aux mauvais sondages à son encontre, il préfère éluder la question. ‘’Ce sont les Français qui décideront’’ soulignant que  ‘’la question de la candidature n’est pas automatique. Je n’irais que si c’est utile.’’
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bd - 24/01/2016 - 20:28 - Signaler un abus Nicolas Sarkozy NE MÉRITE PAS de seconde chance!!!

    Trop de blabla charmeur et une vraie absence évidente de vision. Assez de dégâts! ...Même les sarkosaures commencent à douter de lui. N.S. et ses acolytes ne sont plus que des "plombeurs de la droite". Qu'on laisse la chance à ce nouvelles têtes... si possible une femme.

  • Par mymi - 24/01/2016 - 23:04 - Signaler un abus Quitte à me faire traiter de Sarkolatre

    Je l'ai trouvé excellent. Sarkozy, nous sommes encore nombreux à attendre son retour contrairement à la propagande en cours. À BD,, et pourquoi pas de 2eme chance quand toutes les autres ne sont que des planches pourries !

  • Par vangog - 24/01/2016 - 23:28 - Signaler un abus @mymi vous avez le droit d'être Sarkolatre...

    je suis moi-même Marinolatre et propose de fonder le club des idolâtres de candidats. On pourrait se retrouver et discuter des effets secondaires de l'idolatrie, insomnie, palpitations, évanouissements en syncope politique, parfois...à propos d' "utilité" de Sarko-le-tricheur, pourquoi pas un petit sondage Elabe pour savoir s'il est utile?...

  • Par vangog - 25/01/2016 - 00:48 - Signaler un abus Ça y est! J'ai les résultats du sondage Elabe...

    le tout a été supervisé par le trotskyste Cayrol, responsable-en-chef de la propagande gauchiste, et les résultats sont donc totalement dignes de confiance... 27% des Français affirment que c'est utile que Sarko-le-parjure y aille... 52% des Français affirment que c'est inutile qu'il y aille... Et 21% ne se prononcent pas... Bon ben voilà! C'est inutile, Sarko...adieu!

  • Par von straffenberg - 25/01/2016 - 00:56 - Signaler un abus Sarko et ses fréres

    Sarko malgré ses grandes qualités a réussi à miner le terrain politique à droite je ne souhaitais pas son retour mais avec cette bête politique tout peut arriver.Pour ma part une rupture à droite avec la politique traditionnelle est indispensable pour refonder le pays sans les socialistes.je ne suis pas du tout favorable à une politique de front républicain ( avec les socialistes) mais une ouverture et une écoute vers l'électorat FN est indispensable Un Fillonlatre pour parodier vangog

  • Par Anguerrand - 25/01/2016 - 10:34 - Signaler un abus Vangog le Marinolatre

    Marinolatre au point que vous ne pensez plus par vous même, tout est bon dans le FN ( si j'osais dire comme dans le cochon). vous ne comprenez rien à l'économie au point de ne pas pouvoir nous expliquer ce qui est bon dans le programme economique FN ( retraite a60 ans, interdiction de licenciements, 35 heures, retour au franc, etc) . Àlors faites vous tout petit, quand on n'a rien à dire......

  • Par Jean-Benoist - 25/01/2016 - 12:57 - Signaler un abus Entre Elabe, Odoxa

    et cayrol les noyaux durs de la bien-pensance de gauche, les sondages vont tenter de plomber le retour de Sarko.. J'attends que la presse objective compare les deux bilans celui de Sarko et celui de Hollande

  • Par vangog - 26/01/2016 - 20:31 - Signaler un abus @Anguerrand Les pays qui ont une monnaie propre

    ont un taux de croissance deux à trois fois supérieure à la moyenne des pays européens, et donc, un taux de chômage deux à trois fois inférieur. Pourquoi? Parce qu'ils sont hors de la zone Euro, zone économique non optimale où la monnaie unique est une aberration (ce n'est pas moi qui l'écris, ce sont les nobels d'économie) allez! suite de la leçon du Marinolatre la prochaine fois, parceque ça va faire beaucoup pour vous d'un seul coup...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€