Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nicolas Hulot envisage la création d'un bonus-malus énergétique sur les logements

"Sur le plan juridique, c'est tout à fait possible" a-t-il affirmé dans un entretien aux Echos.

Boîte à idées

Publié le
Nicolas Hulot envisage la création d'un bonus-malus énergétique sur les logements

Un bonus-malus sur les logements en se basant sur leurs performances énergétiques ? L’idée ne déplait pas à Nicolas Hulot. Dans un entretien au journal Les Echos, le ministre de la Transition écologique et solidaire explique que le gouvernement réfléchit à la question, alors que la feuille de route du gouvernement en matière de rénovation énergétique des bâtiments sera présentée dans le détail vendredi matin.

"Nous réfléchissons en effet à des solutions plus incitatives, comme à une modulation des taxes foncières ou des droits de mutation, en fonction du diagnostic de performance énergétique des logements" affirme Nicolas Hulot.

"Sur le plan juridique, c'est tout à fait possible, à condition de ne pas porter atteinte au droit de propriété. Une mission a été lancée pour explorer les différentes options possibles".

Annonçant que le gouvernement prévoit d'investir douze milliards sur cinq ans pour la rénovation énergétique, il évoque par ailleurs la rénovation d'"un quart" du parc des bâtiments publics – écoles, mairies, hôpitaux – d'ici à 2022 et fixe l’objectif de rénover "500.000 logements par an dont 100.000 logements sociaux en concentrant les efforts sur 150.000 'passoires thermiques'".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 24/11/2017 - 09:04 - Signaler un abus Oui avec un radar

    Qui “flash” les propriétaires dans leur maison en cas de dépassement du seuil.....Quelqu’un peut I’ll nous débarrasser de cette engeance gouvernementale?

  • Par Le gorille - 24/11/2017 - 09:07 - Signaler un abus passoire...

    Euh !!! pourrais-je savoir ce que ça veut dire ... passoire thermique ? Y a des trous et on filtre des langues de feu ? C'est ça ? Vivement que l'on mette le ministre dans un cube isolé, selon la norme de 2022, avec un feu d'enfer par dessous... Ouf ! ma forêt est plus confortable qu'une passoire !

  • Par moneo - 24/11/2017 - 10:13 - Signaler un abus m'enfin

    Toutes ces passoires réchauffent la terre ...et Gaia ;vous y pensez à Gaia , bande de mécréants déjà que nous sommes le champions du monde question fiscalité immobilière lire le lien instructif ci dessous http://www.ifrap.org/budget-et-fiscalite/fiscalite-du-capital-et-de-limmobilier-lexces-francais

  • Par vangog - 24/11/2017 - 10:18 - Signaler un abus Plutôt que taxer le passé, les écolo-régressifs feraient mieux

    d’aider la France à inventer son avenir énergétique, à base de nucléaire sécurisé (mais cela nécessite des investissements et une ambition que n’ont pas les marcheurs dans le mur...), à base d’encouragement à l’innovation (et non, les socialauds masqué! Ça ne passe pas nécessairement par l’argent...mais par la volonté politique), à base d'arrêt de délocalisation des industries françaises dans les pays à faibles charges sociales...et puis, si ils arrêtaient le bétonnage anarchique qu’imposent les lois Dufflot-Pinel, les propriétaires pourraient enfin se consacrer à la réhabilitation d’ancien...

  • Par Anguerrand - 24/11/2017 - 14:40 - Signaler un abus Mais bien sûr, et il y aura une nouvelle taxe

    Seul les logements classés "A" n'auront pas de hausse des taxes, pour les autres préparons nos porte feuille. Bien entendu il voudra ainsi obtenir une hausse de son budget. Et si tous les français leurs disaient enfin HALTE AUX HAUSSES D'IMPÔTS ET TAXES. Ras le bol. Dans un immeuble comment faire pour faire une isolation totale ?

  • Par ombelline - 24/11/2017 - 15:21 - Signaler un abus Nouvelle taxe bonus-malus en perspective

    En somme, cette nouvelle taxe envisagée par notre Hulot bobo-écolo remplacera la taxe d'habitation puisqu'elle impactera droits de mutation et taxe foncière en cas de logements qui seront qualifiés de passoire thermique... Une nouvelle usine à gaz menace donc les malheureux propriétaires déjà bien surtaxés !

  • Par Carl Van Eduine - 24/11/2017 - 20:39 - Signaler un abus Chouette ! Un nouvel impot !

    Ca y est. Hulot est devenu un véritable homme politique : un problème ? un impôt ! On sait bien sûr _ puisque ni la dette ni le déficit ne sont sérieusement pris en charge _ qu'il va être punitif au moins pour tous ceux qui ont de vieux logements, mais bon ... Ils n'avaient qu'à acheter plus moderne et plus cher. Ou mieux, à être locataire et à acheter des actions. Vraiment, l'argent appelle l'argent : plus tu en as, plus tu en auras, moins tu en as, moins l'Etat t'en laissera. Traditionnelle complainte des classes moyennes.

  • Par kelenborn - 24/11/2017 - 20:44 - Signaler un abus Hulot est devenu un véritable homme politique : un problème ? un

    Ah oui!!! quand on est un homme politique , on peut aussi être une crapule. Quand on est une crapule, c'est très facile de devenir un homme politique!!! C'est ce que je disais l'autre jour à propos des communistes et de l'extrême gauche! Ce n'est pas le fait d'être d'extrême gauche qui fait de vous une ordure (contrairement à ce que pense Vangode) En revanche, si vous êtes une ordure, allez chez les cocos, les trotskards et les verts!!! Vous aurez un certificat de bonne conduite!

  • Par zen-gzr-28 - 25/11/2017 - 06:55 - Signaler un abus Halte aux taxes et impôts

    l'exécutif pond des taxes et impôts à tour de bras ! l'objectif de faire des économies est passé aux oubliettes. Merci Macron.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€