Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 23 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nicolas Hulot dément des accusations de harcèlement sexuel et dénonce des "rumeurs ignominieuses"

Visé par des rumeurs de harcèlement sexuel, Nicolas Hulot a confié ce jeudi matin "Hier, ma femme, mes enfants, étaient en pleurs. On a franchi la ligne rouge, je suis en rage".

Avis de tempête

Publié le
Nicolas Hulot dément des accusations de harcèlement sexuel et dénonce des "rumeurs ignominieuses"

Nicolas Hulot a souhaité prendre les devants. Vendredi, le magazine Ebdo devrait sortir une enquête à son sujet, évoquant deux graves affaires qui pèsent sur l'ancien présentateur de télévision. Sur RMC et BFMTV ce jeudi matin, le ministre a nié en bloc.

"Est-il vrai que vous avez été accusé de harcèlement sexuel par une ancienne collaboratrice de votre fondation?" a interrogé Jean-Jacques Bourdin. "La réponse est non" a répondu Nicolas Hulot." Et la personne en question, qui est identifiée, avec qui je suis en contact, vous fera la même réponse". Condamnant des "rumeurs ignominieuses", il a martelé qu’il "n'y a pas d'affaire" et qu’il n’avait "rien à se reprocher".

Autre dossier : celle d'une "jeune fille de 17 ans, petite fille d'un homme politique célèbre", qui aurait déposé plainte contre lui pour viol. Nicolas Hulot a affirmé que la fille était majeure mais a admis qu’une plainte avait été déposée en 2008 pour des faits remontant à 1997. "Il y a eu prescription, mais cela ne suffit pas: j'ai été auditionné par les gendarmes à ma demande et à l'époque les enquêteurs ont considéré qu'il n'y avait rien qui permettait de poursuivre cette affaire" a-t-il indiqué.

Excluant de démissionner, le ministre a fait part de sa colère et a dénoncé le "poison lent" de la rumeur. "On a touché à ce qui me fait mal" a-t-il déclaré. "Hier, ma femme, mes enfants, étaient en pleurs. On a franchi la ligne rouge, je suis en rage. Je n'ai pas peur de la vérité, mais j'ai peur de la rumeur, c'est un poison lent qui tue." 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par moneo - 08/02/2018 - 10:25 - Signaler un abus seti pas poss..

    qui veut la peau de Roger Rabbit ?

  • Par atlantique07 - 08/02/2018 - 10:49 - Signaler un abus C'est le résultat

    C'est le résultat de cette hystérie collective suite à balance ton porc. Un jour il y aura un drame mais il sera trop tard. Il y en a eu un mais c'était un vieux Monsieur qui s'est suicidé et comme le disait son accusatrice : Il est mort de manière vulgaire....Comme oraison funèbre il est difficile de faire pire...

  • Par Atlante13 - 08/02/2018 - 11:13 - Signaler un abus Bon, faudra faire gaffe,

    la chasse est ouverte, les femmes abusées et les filles de joie ont de beaux jours médiatiques devant elles. Mais reconnaissons que les mâles d'aujourd'hui risquent de payer cher le laxisme précédent de la justice. Ainsi va la vie...

  • Par vangog - 08/02/2018 - 11:26 - Signaler un abus Le vent commence à tourner...

    A force d’enfumer les Français, les socialauds-macroniste voient la fumée leur revenir en pleine gueule. Ils ont lancé des rumeurs à peine fondée contre leurs adversaires politiques, et s’en prennent quelques unes, en retour...justice immanente?...

  • Par pasdesp - 08/02/2018 - 11:29 - Signaler un abus La ligne rouge est franchie depuis longtemps

    Deux hommes se sont suicides (+plus peut etre mais ces 2 la etaient connus) hommes se retrouvant au chomage, voues aux gemonies sans autre forme de proces. Un deni de droit trop longtemps tolere et sa collegue Schiappa fait partie de la meute de ces lyncheuses.

  • Par cloette - 08/02/2018 - 12:23 - Signaler un abus Mais oui

    On est dans le champ des possibles et les cris de vierge effarouchée ne sont pas de mise

  • Par assougoudrel - 08/02/2018 - 12:50 - Signaler un abus Il faut appliquer la

    loi du talion; On doit obliger la femme violée de violer le violeur. C'est moi Sc....pa qui le dis; je prépare le projet de loi.

  • Par melanie ghislain - 08/02/2018 - 12:51 - Signaler un abus il faut arreter ce lynchage ,

    il faut arreter ce lynchage , si une fille se fait siffler dans la rue , est ce que le garcon va etre accuse de harcelement ? tout cela devient comique, il y a autre chose a faire que de s'arreter sur ces choses de la vie, quant qux actrices qui ont accuse Weinstein combien n'etaient que des allumeuses, quand on voit les photos ou elles sont collees contre lui, cela me fait rire et tout cela pour une carriere, et apres elles portent plainte , tout cela est lamentable

  • Par 2bout - 08/02/2018 - 13:12 - Signaler un abus Pour donner du corps à la rumeur, un conseil :

    parlez-en discrètement à quelqu'un qui validera pour nous l'idée que l'on nous cache des choses en reprenant le mythe de la rumeur urbaine.

  • Par Citoyen-libre - 08/02/2018 - 14:00 - Signaler un abus Vous avez dit "libération"

    Il y a peu de temps un certain Laurent Joffrin, a sorti un article expliquant que les français, sous entendu d'en bas, sont des complotistes. Aujourd'hui, il en a pour son fric, sauf que pour ce type de complot, ce sont plutôt les français d'en haut qui sont à la manoeuvre. On voit pas trop le français moyen, écrasé d'impôts, de règlementations, de surveillance, d'abrutissements et de manipulations médiatiques, de politiques à 2 balles, qui bosse péniblement pour s'en sortir et élevé ses enfants, fouillant à ce point les poubelles. Cela dit, le cas Hulot m'indiffère totalement. Quand on a la suffisance pour se faire bombarder ministre d'Etat ( excusez du peu ) après avoir passé sa vie à vendre des shampoings et autres babioles, et le réchauffement climatique, comme à Paris aujourd'hui !!! on doit avoir les épaules à tout, non ?

  • Par Deudeuche - 08/02/2018 - 14:00 - Signaler un abus Un Bobo touché coulé

    En même temps la génération des 68ards crève dans son vomis et c’est une bonne chose. Posons des fleurs devant les matraques reliques de la même époque....hehehe on les aura ces connards du quartier latin! 50 ans plus tard, merci les filles!

  • Par Alain Proviste - 08/02/2018 - 14:30 - Signaler un abus Elle est dure la vie

    C'est dur la vie, Nico, dans le monde des gauchos.

  • Par hermine_20 - 08/02/2018 - 15:28 - Signaler un abus Rumeurs

    Pourquoi ne porte t il pas plainte pour diffamations ? Medias, politiques, tous s'y mêlent. Que doit on penser?

  • Par cloette - 08/02/2018 - 16:23 - Signaler un abus Que doit on en penser?

    On pense comme on le sent .

  • Par Ex abrupto - 08/02/2018 - 17:01 - Signaler un abus Je ne peux m'empêcher...

    ...de penser à Cahuzac!

  • Par Vincennes - 08/02/2018 - 17:14 - Signaler un abus Achetons TOUS "l'EBDO qu'Hulot et le "grand Bourdin" n'ont pas

    voulu citer !!! et dans lequel s'exprime celle qui serait la petite fille de Mitterrand

  • Par vangog - 08/02/2018 - 17:32 - Signaler un abus il faut faire une loi anti-rumeurs!

    allez, Chiavalpa, tu t'y colles!

  • Par KOUTOUBIA56 - 08/02/2018 - 18:14 - Signaler un abus décidemment coté cul on est

    décidemment coté cul on est en marche avant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Par Lepongiste - 09/02/2018 - 10:20 - Signaler un abus Il n'y a pas de fumée

    sans feu ! Les gauchos sont à la fête !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€