Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 21 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nicolas Dupont-Aignan propose que les imams prêtent "serment de fidélité" à la France

Lors d'une conférence de Debout la France ce mardi 15 mai, Nicolas Dupont-Aignan a fait plusieurs propositions concernant les imams en France.

Islam

Publié le
Nicolas Dupont-Aignan propose que les imams prêtent "serment de fidélité" à la France

 Crédit ERIC PIERMONT / AFP

Lors d'une conférence de Debout la France ce mardi 15 mai, Nicolas Dupont-Aignan a fait plusieurs propositions concernant les imams en France. "Le ramadan va commencer dans quelques jours. Trois cents imams arrivent de l'étranger. Nous leur demandons de signer un texte (qui) exigerait le prêche en français et un serment de fidélité à la France et à la République", a-t-il expliqué.

Ce texte reconnaîtrait "l'égalité entre les hommes et les femmes et la tolérance envers les minorités sexuelles, la liberté d'expression", mais aussi l'interdiction du financement des mosquées par des pays étrangers, la formation des imams à l'université française, l'acceptation de l'étourdissement des animaux dans l'abattage rituel, et la possibilité d'apostasie [renier sa religion, NDLR], a détaillé le leader de Debout la France.

Expulsés ou destitués

Dans le cas où les imans refusent de prêter serment, le député de l'Essonne propose d'expulser "ceux qui sont étrangers" et priver de leurs fonctions "ceux qui seraient français", en les destituant également de leur statut. "Je dirais, si j'étais un peu provocateur, que c'est la charte ou le charter", a ajouté Nicolas Dupont-Aignan. "Comme les rabbins l'ont fait sous Napoléon, comme les curés l'ont fait sous la IIIe République, il faut que les imams de France clarifient leur position", a-t-il plaidé.

En outre, il a demandé l'application de lois comme celles du 29 juillet 1981 contre la "provocation à la haine", du 10 janvier 1936 qui permet de dissoudre des associations ayant "pour but d'intenter par la force à la forme républicaine du gouvernement" ou qui "provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence", et l'article 411-4 du code pénal qui condamne les "intelligences avec une puissance étrangère".

"Il faut combattre l'idéologie salafiste, le fondamentalisme islamiste qui inspire (les) terroristes. (...) Cela veut dire interdire la prédication subversive" et "s'attaquer aux causes du mal qui sont répandues dans nos banlieues, à cette gangrène islamiste qui déconsidère les musulmans qui pratiquent leur foi en toute quiétude", a-t-il encore indiqué.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par aubineau jean luc - 15/05/2018 - 17:09 - Signaler un abus Tout à fait d'accord avec ces

    Tout à fait d'accord avec ces propositions. On se demande pourquoi les règles appliquées aux autres religions ne le sont pas à l'Islam.

  • Par POLITQ - 15/05/2018 - 17:16 - Signaler un abus NON !!!!!

    JE PROPOSE QU'ON LES VIRE !!!!! SANS LA MOINDRE FAIBLESSE !!! Mince ... j'oubliais.... on est gouverné par un socialiste-centriste, un juppéiste, et des socialos ralliés de la dernière heure..... C'est mort.... Comme nous l'a asséné Valls il y a 2 ou 3 ans, NOUS DEVONS NOUS HABITUER A MOURIR !!!!

  • Par Atlante13 - 15/05/2018 - 19:06 - Signaler un abus J'aimerais voir la tronche

    d'un Joffrin lisant cet article! De quoi lui filer une jaunisse...

  • Par 2bout - 15/05/2018 - 19:24 - Signaler un abus C'est déjà mieux ...

    que de prétendre nécessaire d'enfermer les fichés S.

  • Par Le gorille - 15/05/2018 - 19:32 - Signaler un abus Rien compris

    Il n'a rien compris : l'Islam est supérieur à la France. Donc impossible. Et puis, quand bien même prêteraient-ils fidélité à la France, que cela ne vaudrait rien pour eux, car rien ne vaut en dehors de l'Islam. Et surtout pas envers ceux qui ne sont pas musulmans, à qui l'on peut mentir, ou plutôt que l'on peut endormir par de vaines promesses : c'est le Coran !

  • Par J'accuse - 15/05/2018 - 19:39 - Signaler un abus Absurde

    Même s'ils prêtaient serment, ils n'en tiendraient pas compte: ils sont esclaves d'Allah et ne jurent fidélité qu'à lui. Il faudrait qu'ils jurent sur le coran, mais comment le pourraient-ils, puisque ça reviendrait à jurer de ne pas le respecter ? L'islam est une association qui prêche la violence et la haine: c'est l'islam qu'il faudrait dissoudre...

  • Par vangog - 15/05/2018 - 22:52 - Signaler un abus Il m’a l’air bien naïf, N.Dupont Aignan...

    Il ne connaît sans doute pas la taqya, et ne sait sans doute pas que la parole d’un islamiste ne vaut rien?...non! Il faut imposer à l’islam la loi de séparation de l'église et de l’état, refuser tout financement des communes (hier encore, une mosquée inaugurée par la ripoublicaine V.Boyer...) , tout financement étranger de l’islam, expulser les fichés S étrangers, déchoir de leur nationalité française les fiches S double-nationaux, enfermer les fiches S les plus dangereux, arrêter les khommeries gauchistes, quoi!...

  • Par jurgio - 15/05/2018 - 23:01 - Signaler un abus Encore un qui devrait lire une bonne traduction du Coran !

    Un mouslim peut jurer ce qu'on veut si ça l'arrange, du moment qu'au fond de son cœur il reste fidèle à Allah.

  • Par gerint - 16/05/2018 - 07:53 - Signaler un abus Le serment ne sert à rien

    Il y a la Taïka qui autorise à mentir

  • Par jakem - 16/05/2018 - 09:54 - Signaler un abus Il a raison!

    Dans l'état actuel des choses on ne peut expulser comme il le faudrait. Ce sera la mission d'autres élus, plus réalistes et résolus et en accord avec le bon sens et la population. Si les propositions de D-A. étaient adoptées et appliquées ce serait un signe officiel ferme et personne ne pourrait dire " qu'on ne savait pas". Toutes les bonnes idées concrètes sont à prendre en considération. Critiquer sans arrêt sous prétexte qu'on n'atteint pas la position maximaliste est bien facile, et surtout elle exonère de toute responsabilité réelle ceux qui exigent ce maximum.

  • Par Ex abrupto - 16/05/2018 - 11:41 - Signaler un abus Ceux qui disent que...

    ...l y a la takia qui les autorise (ou même recommande) de dissimuler,il n'en reste pas moins qu'on peut imaginer des mesures de rétorsion importantes s'il advenait qu'ils ne respectent pas leur signature. Un peu comme le parjure aux US

  • Par clint - 16/05/2018 - 13:20 - Signaler un abus Impossible! il faudrait l'étendre aux autres religions !

    Et parmi les chrétiens et les personnes de religion juive il y a en certainement qui sont très très proches des musulmans, notamment pour le sociétal (cf, entre autres, le "mariage pour tous", homosexualité, euthanasie, etc, etc ... !)

  • Par Pharamond - 16/05/2018 - 14:18 - Signaler un abus Aucune valeur

    Il n'y a pas chez les musulmans de séparation entre" l'Eglise" et l'Etat,la religion prédomine. Si ces imams étaient contraints de prêter ce serment,à leurs yeux il n'aurait aucune espèce de valeur.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€