Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Najat Vallaud-Belkacem : "On est en 2012, tout est inscrit dans la loi et pourtant les inégalités sont bel et bien là"

Après le droit de vote des femmes de l'après-guerre, les droits spécifiques dans les années 70, la ministre veut faire en sorte que les droits des femmes, reconnus par la loi, soient rendus effectifs.

Progrès

Publié le
Najat Vallaud-Belkacem : "On est en 2012, tout est inscrit dans la loi et pourtant les inégalités sont bel et bien là"

"Dès l'école, il faut agir pour que l'égalité entre les filles et les garçons devienne un réflexe", souligne Najat Vallaud-Belkacem Crédit Reuters

Jour J, ce vendredi. Le gouvernement va présenter ce midi tout un arsenal de mesures destinées à favoriser l'égalité entre les hommes et les femmes, en luttant notamment contre les stéréotypes à l'école, la violence faite aux femmes ou le temps partiel subi. N'attendant pas cette présentation, Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé quelques aspects du projet sur Europe 1. La ministre veut promouvoir une "troisième génération" des droits des femmes. "La troisième génération, c'est celle de l'égalité réelle", a-t-elle déclaré.

Après le droit de vote des femmes de l'après-guerre, les droits spécifiques (IVG, etc.) dans les années 70, la ministre veut faire en sorte que les droits des femmes, reconnus par la loi, soient rendus effectifs.

"On est en 2012, on regarde les chiffres, tout est inscrit dans la loi et pourtant les inégalités sont bel et bien là. On est très loin du compte", a déploré Najat Vallaud-Belkacem.

"L'égalité réelle, c'est une génération dans laquelle on va regarder pourquoi les lois ne s'appliquent pas, on rentre dans le dur des choses. On comprend très vite que les lois ne s'appliquent pas parce que on a eu beau adopter des textes on n'a pas suffisamment travaillé sur les mentalités", d'après la porte-parole du gouvernement. "Ce qui est a la racine des inégalités, c'est un certain nombre de stéréotypes, de constructions qui enferment chaque sexe dans un rôle préétabli", a-t-elle poursuivi.

Afin de lutter contre ces inégalités, un enseignement à l'égalité entre les filles et les garçons va être mis en place "dès la dernière section de maternelle jusqu'à la fin de la primaire". Cela doit être mis en oeuvre dans cinq académies différentes à titre expérimental dans les mois à venir, "puis généralisé l'année suivante", a déclaré la ministre. Elle a également déclaré vouloir lutter contre les violences sexistes en insistant sur la prévention à l'école.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par carredas - 30/11/2012 - 09:02 - Signaler un abus Au secours... big brother est là....

    " travailler sur les mentalités" des la maternelle...? C'est un projet effrayant, en quoi l'Etat s'arroge-t-il le droit de travailler les mentalités des tous petits ? Derrière un désir d'efficacité, le big brother socialiste décide de mettre en place la manipulation mentale des petits. L'école doit mettre en avant les principes d'égalité des droits et certainement pas faire du conditionnement mental à la maternelle.

  • Par ccompagnon - 30/11/2012 - 09:34 - Signaler un abus Bah tiens !

    "un enseignement à l'égalité entre les filles et les garçons va être mis en place..." Donc de la propagande. Pour bien formater les esprits dès le plus jeune âge.

  • Par Ravidelacreche - 30/11/2012 - 09:47 - Signaler un abus Najat Vallaud-Belkacem

    Découverte de Lénine-Mao Il ne suffit pas de déclarer « Changeons le monde » pour qu'il devienne idyllique.

  • Par troiscentsalheure - 30/11/2012 - 09:58 - Signaler un abus Les discriminations envers les natifs

    sont évidentes pour de plus en plus de Français. L'égalité n'a jamais existé et n'existera jamais.

  • Par Jaedena - 30/11/2012 - 09:58 - Signaler un abus Apres tout ...

    Le socialisme, c'est du totalitarisme light. Seule la methode change et devient plus douce mais sournoise, le but de creer un homme nouveau restant le meme.

  • Par Ravidelacreche - 30/11/2012 - 10:20 - Signaler un abus pas suffisamment travaillé sur les mentalités

    Loi de Production maternelle de Frisch On ne peut produire un bébé en un mois en mettant neuf femmes enceintes.

  • Par ZOEDUBATO - 30/11/2012 - 10:23 - Signaler un abus Bien on attends des lois répressives contre

    La polygamie Le mariage forcée Le port du voile Le droir d'être en jupe sans sefaire insulter, bousculer voire violer L'accès aux piscines en même temps des hommes et des femmes La pénalisation du fait de choisir en médecin homme ou femme dans les hôpitaux' L'excision et la couture du sexe féminin Les codes de lois et les pays n'accordant pas aux femmes les mêmes droits qu'aux homme Bien il y a là du travail à faire Date de réalisation ?

  • Par De France et de plus loin - 30/11/2012 - 10:29 - Signaler un abus carredas

    Votre argument est vain dans le sens ou la réalité des inégalités hommes/femmes est elle même le produit d'une éducation et d'une "propagande" sociale. De fait, les enfants ayant été sensibilisés très tôt à ces questions reproduiront moins les vieux schémas. Quand au fait de "travailler la mentalité des touts petits", je suis reconnaissant à l'école de m'avoir fait entrer dans le crâne les valeurs républicaines et démocratiques dès le plus jeune âge et je ne regrette pas ce que vous considérez peu être comme un formatage des esprits. Que l'école française enseigne à tous les petits garçons que mes filles valent autant qu'eux et qu'il faut les respecter et les traiter comme des égales. Qu'on leur fasse entrer dans le crâne qu'à compétence égale, elles auront droit à un salaire égal et à des opportunités de carrières semblables à celles des garçons. 55% de députés femmes en Suède, 20% en France, à votre avis, quel peuple est le plus victime d'un formatage des esprits?

  • Par brachycephale - 30/11/2012 - 10:38 - Signaler un abus Dès la maternelle ... ?

    Je souscris tout à fait au commentaire de carredas et constate que cette idée inquiète beaucoup de monde. C'est vrai que ça a un côté propagande qui laisse un sale arrière goût. En quoi cela consiste-t-il exactement ? Si quelqu'un pouvait m'expliquer. Ne pourrait-on laisser les enfants être simplement des enfants ?

  • Par Karamba - 30/11/2012 - 10:58 - Signaler un abus Electoralisme désespéré...

    Les socialistes, ce sont bien ceux qui s'étaient mis les féministes à dos en refusant de prendre position face au port de la burqa dans notre espace public? Oui c'est bien d'eux dont il s'agit. Les mêmes qui veulent donner des leçons d'égalité des droits des femmes aujourd'hui, juste pour tenter de faire croire que leur idéologie a encore un poids dans notre époque mondialisée. Ils n'ont de cesse de nous casser les pieds avec leurs mesures sociétale quand ils ne sont même pas fichus de faire respecter la loi face à de vrais délinquants.

  • Par Karamba - 30/11/2012 - 11:05 - Signaler un abus @carredas

    Non mais travailler sur les mentalités dés l'enfance, ça c'est juste un fantasme de propagande socialiste. Dans la réalité on est avec des enfants rois pourris ou des sauvageons non éduqués qui cassent la gueule aux enseignants bisounours gauchistes. Belkacem fait simplement de la théorie depuis son bureau en bon cadre arriviste pas très futée qui a d'ailleurs beaucoup de mal à se rendre utile et accumule les revers (ses super propositions éclairées sur la prostitution).

  • Par carredas - 30/11/2012 - 11:07 - Signaler un abus @De France et de plus loin

    Qui vous a "entré dans le crâne" les valeurs républicaines et démocratiques dès votre plus jeune âge et sous quelle forme ? L'école devrait être un lieu d'ouverture des esprits, elle n'a pas pour vocation d'endoctriner les enfants qu'il s'agisse de principes républicains ou de principes non républicains, mais elle doit leur donner les moyens intellectuels de raisonner, de comparer et de réfléchir et donc au final de décider de leur vie. Ce n'est pas à l'école d'enseigner aux enfants que les filles valent autant que les garçons, l'école ne doit que mettre en pratique les règles et les lois en vigueur dans la société. Par ailleurs, ces décisions arbitraires éliminent totalement les parents, c'est absurde. Ce qui est essentiel est l'égalité des droits, et ce n'est pas une simple parole en l'air, sur ce plan déjà, un travail peut être fait dans une classe, pour le reste il n'y a pas d'égalité physique ou psychologique entre filles et garçons mais des différences qu'il serait stupide de nier au nom d'un illusoire égalitarisme. Plus de père ni mère mais un parent 1 et un parent 2, bientôt plus de femmes ni d'hommes mais un genre 1 et un genre 2...?

  • Par Tulsi - 30/11/2012 - 11:59 - Signaler un abus Et si on éduquait aussi les commerces ?

    En cette période de Noël, regardez dans les rayons de jouets. Il existe toujours un rayon pour les filles et un autre pour les garçons ! Dans l'un les poupées, des dinettes et des "jeux" pour apprendre à être une parfaite ménagère et dans l'autre trop souvent des jeux violents. Il parait que le consommateur s'y retrouve mieux... Je m'interroge toujours sur ces pratiques ancestrales.

  • Par De France et de plus loin - 30/11/2012 - 12:33 - Signaler un abus carredas

    Vous avez tort. L'école véhicule bien évidemment des valeurs, elle n'a jamais été cette machine neutre et impersonnelle que vous décrivez. Notre école est laïque et républicaine comme vous le savez , elle enseigne ainsi le respect des valeurs de laïcité et de la République. Quand aux femmes, rassurez vous, personne ne nie que certains ont un pénis et d'autres un vagin. Il s'agit de bien distinguer le combat pour l'égalité des droits (ne vous déplaise, le fait que les femmes gagnent moins que les hommes à compétence égale est bien un problème qui a peu à voir avec des différences psychologiques) et un combat pour l'uniformité absolue que personne ne mène.

  • Par géodith - 30/11/2012 - 13:34 - Signaler un abus C'est pas du socialisme

    c'est du communisme ! On se bouge avant ou apres Noel ????

  • Par MorpioNimbus - 30/11/2012 - 13:47 - Signaler un abus Mettre la femme à l'INDEX !!

    L'égalité Hommes-Femmes ne pourra jamais exister, malgré tout ce que l'on peut dire, écrire ou penser.Il suffit de regarder une main d'homme et une main de femme.... Chez l'homme l'index est plus court que l'annulaire, chez la femme index et annulaire sont de même longueur. Les évolutionnistes vous diront qu'il s'agit d'une évolution due à un usage plus intensif de l'index chez la femme.... Comprenne qui pourra....

  • Par Equilibre - 30/11/2012 - 13:48 - Signaler un abus Je refuse d'être l'égal du machin qui parle

    La racine des inégalités, ce sont des machins comme le truc qui parle qui croit que, parce qu'elle parle, elle est quelque chose ou qu'elle pense. Le nouvel homme nouveau en marche, le totalitarisme en action, le vide et le néant glorifié. Dégage.

  • Par ZOEDUBATO - 30/11/2012 - 13:54 - Signaler un abus Et si on supprimait tous les plafonds de verre et lesmonopoles

    invisibles des hauts fonctionnaires, des grandes écoles, des "chouchous" des élus, des syndicats, des associations et tous ces postes qu'ils se réservent dans le secteur Public et le pantouflage Avant de stigmatiser le secteur Privé commençons par par balayer les écuries d'Augias des nantis à statuts et de leur domaine réservé Ex : Pourquoi l'E.N refuse toutes les statistiques des errements sexuels des enseignants mâles et des promotions canapés ?

  • Par carredas - 30/11/2012 - 14:02 - Signaler un abus @De France et de plus loin

    "...Notre école est laïque et républicaine comme vous le savez , elle enseigne ainsi le respect des valeurs de laïcité et de la République..." 1) Oui, je le sais :-) 2) Non, elle n'enseigne pas le respect des valeurs de la laïcité et de la République, elle les respecte.

  • Par N_kTa - 30/11/2012 - 15:13 - Signaler un abus "travailler les mentalités"

    l'expression fait en effet froid dans le dos. NVB jette ses "belles phrases" comme le liquide vaisselle fait des bulles. Ils ne veulent voir l'égalité que dans le conformisme à leurs élucubrations.

  • Par Salaudepatron - 30/11/2012 - 15:57 - Signaler un abus Elle est migonne !!!

    De naîveté... c'en est touchant !!!

  • Par Gégé Foufou - 30/11/2012 - 15:59 - Signaler un abus A tulsi pour l'éducation des commerces....

    C'est comme les portes jartelles, les soutiens gorge, les petites culottes et les portes jartelles ils ne sont pas mélangés avec les slips kangourou et les marcels. Je m'interroge toujours sur ces pratiques ancestrales .... J'aime Atlantico, pas pour ses articles mais par la bétise crasse de certains commentateurs ou tatrices

  • Par Gégé Foufou - 30/11/2012 - 16:02 - Signaler un abus Au fait dans l'autre pays de notre chère ministre

    le Maroc, ça se passe comment l'égalité des moukères avec les bédouins ? Eclairez nous SVP

  • Par kettle - 30/11/2012 - 17:15 - Signaler un abus "les inégalités sont bel et bien là"

    Ou? Au Maroc?

  • Par kettle - 30/11/2012 - 17:18 - Signaler un abus Les filles veulent des poupées

    "En cette période de Noël, regardez dans les rayons de jouets. Il existe toujours un rayon pour les filles et un autre pour les garçons ! Dans l'un les poupées, des dinettes" --- Les filles veulent des poupées et les garcons des camion de pompier. Tu veux aussi leur interdire les jouer au nom du socialisme?

  • Par kettle - 30/11/2012 - 17:20 - Signaler un abus "travailler les mentalités"

    "l'expression fait en effet froid dans le dos." --- Najat Belkacem veut aussi des intervenants transgenre bisexuels dans les classes.

  • Par Roxyone - 30/11/2012 - 18:01 - Signaler un abus Le redressement moral....

    prôné par Vincent Peillon est en route... On va laver le cerveau des petits enfants dès la maternelle et mettre en oeuvre dans la douceur l'ordre moral socialiste. C'est ainsi que l'on aliène les peuples.

  • Par rudi11 - 30/11/2012 - 18:42 - Signaler un abus l egalité au maroc

    en vla une idee qu elle est bonne najat, y a encore du boulot à faire la bas, au fond de l atlas... svp, disparais de la tv, on a de l eczema des qu on voit tes grandes dents, qui votn effrayer les enfants d ailleurs bouhhhh la sorciere...

  • Par walküre - 30/11/2012 - 20:15 - Signaler un abus On ne comprend pas

    Il y a les droits de l'Homme. Le droit des femmes en fait partie. Il n'est donc pas spécifique. En quelque sorte le droit des femmes est une escroquerie intellectuelle.

  • Par walküre - 30/11/2012 - 20:18 - Signaler un abus devrait se taire la mère Belkacem

    elle qui se préparait à mettre les maires récalcitrants au mariage homo en justice, la voilà dans un domaine dont elle parle avec autant de justesse. Ca c"est du socialisme...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€