Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Municipales : Wauquiez ouvre la porte à des marcheurs sur les listes LR

Le président des Républicains a défini la ligne des Républicains en vue des élections municipales de 2020, rapporte le JDD ce 20 mai. Et on compte une surprise de taille.

Racolage

Publié le
Municipales : Wauquiez ouvre la porte à des marcheurs sur les listes LR

Les élections municipales auront lieu dans deux ans, mais les partis politiques préparent déjà leur stratégie. Ce dimanche 20 mai, le JDD révèle que le patron des Républicains, Laurent Wauquiez, a d'ores et déjà donné ses premières consignes.

"On se mêlera pas de la composition des listes"

"On aura des candidats LR partout, mais on se mêlera pas de la composition des listes", a martelé le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes devant l'équipe dirigeante des Républicains.

De quoi deviner, selon l'hebdomadaire, que le parti devra fermer les yeux si les candidats investis souhaitent compter des marcheurs dans leur liste.

"Vous ne regardez pas au bon endroit. Le vrai problème pour nous, ce n'est pas une tentation FN chez nos élus. C'est la tentation En marche", a de son côté fait remarquer un cadre dirigeant de LR auprès du JDD.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 20/05/2018 - 20:10 - Signaler un abus La reformation de l’UMPS, sous le sigle LREM?..

    Il est vrai que cette formule avait superbement bien fonctionné pour se refiler le pouvoir entre gauche et droite archaïque...la France, les LREM s’en foutent, pourvu qu’ils conservent pouvoir et prébendes...et vous remarquerez que, de LR à LREM, il n’y a qu’une marche!

  • Par clint - 20/05/2018 - 20:42 - Signaler un abus Il a été élu dans sa région avec des voix Modem : alors !

    Bien joué, ça couperait de l'herbe sous le pied de l'establishment LREM (et de faire revenir "en catimini" les "LR égarés" !!

  • Par Mario - 20/05/2018 - 21:11 - Signaler un abus Ils ont déjà tout fait pour

    Ils ont déjà tout fait pour que je ne vote plus mais là c'est le pompon. Je suis partant pour Mars . Quel est l'horaire de la prochaine navette....?

  • Par vauban - 20/05/2018 - 22:36 - Signaler un abus C’est Hidalgo

    Qui va en faire les frais

  • Par Atlante13 - 21/05/2018 - 10:00 - Signaler un abus On oublie tous une chose,

    c'est que les marcheurs ne sont qu'un rassemblement aléatoire d'électeurs qui avaient rejeté Hollande et son PS pourri, Filloon avec ses indélicatesses alimentées par les médias, et par la nullité totale de MLP. LREM fut un exutoire naturel pour ces électeurs. Mais cela ne veut pas dire qu'ils sont de gauche, et Wauquiez a raison de ne pas les rejeter.

  • Par GPM - 21/05/2018 - 23:00 - Signaler un abus Rien de choquant pour une commune

    Il y a tant de proximité au niveau local entre des électeurs passés de LR à Macron et ceux restés chez LR que ce n'est pas choquant. D'autant plus que quand Macron aura déçu, il y aura des retours vers la droite. Leur fermer la porte serait du sectarisme maladroit.

  • Par gilbert perrin - 22/05/2018 - 08:39 - Signaler un abus Wauquiez se trompent d'échéances

    ce n'est pas le moment Monsieur WAUQUIEZ de penser aux municipales ??? Il y aura les européennes d'abord ?? tout continue à se faire sans la base ! à quoi servons nous ?

  • Par vangog - 24/05/2018 - 01:14 - Signaler un abus En 1940 aussi...

    il y avait une forte porosité entre les deux partis de la collaboration socialo-communiste (Le PPF de Doriot et le RNP de Marcel Deat) et la droite traditionnelle...et ça continue entre LREM et LR!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€