Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mort de Clément Méric : un accident selon une vidéo de la RATP

Les images excluent l'hypothèse d'un lynchage, montrent un Clément Méric provocateur et confortent la thèse du juge sur une mort accidentelle à la suite de coups donnés.

Réinformation

Publié le
Mort de Clément Méric : un accident selon une vidéo de la RATP

C'est RTL qui dévoile l'information mardi matin. Trois semaines après la mort de Clément Méric, militant d'extrême gauche, lors d'une échauffourée avec des skinheads, la police judiciaire parisienne vient de mettre la main sur les premières images de la bagarre.

Ces images proviennent d'une caméra de vidéosurveillance de la RATP côté rue, au niveau de la station Havre-Caumartin, précise la radio sur son site. Après analyse, les experts de la police ont pu se faire une idée précise de l'altercation qui s'est produite le 5 juin, à deux pas des grands magasins.

On y voit notamment Clément Méric se précipiter vers Esteban Morillo, le meurtrier présumé, alors de dos, semble-t-il pour lui asséner un coup. Le skinhead se retourne alors et le frappe avec son poing en plein visage. 

L'image ne permet pas de dire de façon formelle si Esteban Morillo donne un deuxième coup, ni s'il a ou non un poing américain. Le militant d'extrême-gauche, en tout cas, tombe immédiatement au sol, inconscient. Il n'est pas lynché une fois par terre.

L'autopsie avait établi que la victime n'était pas morte en tombant sur le bitume, mais avait été tuée par un ou plusieurs coups au visage. Ces images permettent de confirmer l'identité du meurtrier. Elles excluent l'hypothèse d'un lynchage, montrent un Clément Méric provocateur et confortent la thèse du juge sur une mort accidentelle à la suite de coups donnés.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€